Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Le Premier Ministre Edouard Philippe à Angers, demain

Il était attendu le 7 septembre dernier en Anjou, mais suite à la démission de Nicolas Hulot du gouvernement, ce déplacement pour présenté le "Plan Vélo" avait été reporté. Le premier Ministre Edouard Philippe sera finalement bien présent à Angers ce vendredi 14 septembre.


Et c'est accompagné de François de Rugy, nouveau Ministre de la transition écologique et de Françoise Borne, Ministre chargée des transports qu'il viendra en capitale angevine, reçu par son proche, Christophe Béchu, Maire d'Angers, par ailleurs président de l'Agence Française des infrastructures de Transports (AFITF). Et le choix de l'Anjou n'est pas anodine. Il est notoire que le député LREM Matthieu Orphelin (Angers Nord) est un ardent défenseur de ce mode de locomotion et de ses bénéfices. Le « Plan Vélo » est présenté comme un grand projet national du quinquennat , dont l'objectif est de favoriser les déplacements doux.

Anjou, terre de vélo

Christian Gillet, président du Département de Maine-et-Loire, se félicite que le Premier Ministre Edouard Philippe ait choisi l’Anjou pour présenter le « Plan vélo » du Gouvernement, ce vendredi à Angers. « L’Anjou est une terre de vélo, rappelle Christian Gillet. Depuis plusieurs années, le Conseil départemental mène une politique volontariste afin de promouvoir la pratique et les liaisons douces, que cela soit en matière de loisir ou de vie quotidienne ».
Dans le domaine du vélotourisme, l’Anjou offre près de 700 km d’itinéraires aménagés. La Loire à Vélo et La Vélo Francette en constituent les fleurons. L’organisation d’événements comme la Fête du vélo en Anjou, l’Anjou Vélo Vintage et l’accueil du Tour de France participent à cette promotion. Le Maine-et-Loire accueillera d’ailleurs, à l’automne 2019, les 23e Rencontres nationales de l’association Vélo et territoires.
Dans le domaine de la transition écologique, le Département a été la première collectivité en France à instaurer, dès janvier 2017, l’indemnité kilométrique vélo (IKV) pour ses agents. Actuellement, 53 d’entre eux, soit près de 8 % de l’effectif travaillant au siège, en bénéficient. Le Département met également à disposition, dans le cadre des déplacements professionnels de ses agents, un parc de vélos avec une part croissante de vélos électriques.


Article du 13 septembre 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de Superdeg 13/09/2018 11:57:06

Si avec le plan vélo à terme on supprime les bus, il faudra inventer les déambulateurs électriques pour ceux que sa majesté Macron premier de cordée n'aiment pas: les vieux nantis qui touchent net plus de 10% du seuil de pauvreté!


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI