Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Saumur. La République en Marche fait du porte-à-porte

Le parti du président Emmanuel Macron, La République En Marche (LREM), très présente à Saumur, fait du porte-à-porte dans la Ville pour rencontrer les habitants et connaître leurs avis à propos de la politique du gouvernement.

Gauche à droite : Florian Audoux et Simon Holley


Porté par l'élection présidentielle d'Emmanuel Macron, qu'il ne faut pas appeler « Manu », La République En Marche (LREM) est devenue le premier parti de France suite aux élections législatives du mois de juin 2017, qu'elle a largement remportées.

« Mieux connaître les préoccupations des Saumurois »

Celui qui est à la tête du mouvement Saumurois, Simon Holley, accompagné d'un militant des Jeunes avec Macron, Florian Audoux, fait du porte-à-porte fréquemment dans la Ville de Saumur. Le but, pour Simon Holley, est « d'être connecté avec les réalités des Français, et de mieux connaître leurs préoccupations, ainsi que leurs avis à propos de la politique du gouvernement. Cela nous permettra de préparer les prochaines élections municipales. Le tout, en se détachant de notre député, Laetitia Saint-Paul, afin que nos comptes rendus ne soient pas biaisés ». Le mercredi 20 juin dernier, par exemple, c'était dans le quartier de Millocheau (entre les Ponts) que les deux comparses étaient en marche pour aller à la rencontre des Saumurois.


Article du 25 juin 2018 I Catégorie : Politique

 


35 commentaires :


Commentaire de l gourdon 25/06/2018 15:09:09

Des conneries .Ils racontent tous la même soupe afin d'endormir les gens avant une élection. Préoccupation des français avec sa politique ?? il fait l'inverse de ce qu'il dit.je prepare le fusil et les cartouches.



Commentaire de Retraité 25/06/2018 15:50:44

Qu'ils viennent dans les communes autour de Saumur ont aura beaucoup de choses a dire surtout sur le RACKET des prestations sociales , j'aurais déjà un peu honte de me présenter en étant du parti a "manu " !!



Commentaire de Nostromo 25/06/2018 17:38:27

« Le tout, en se détachant de notre député, Laetitia Saint-Paul, afin que nos comptes rendus ne soient pas biaisés ».
Que veut-il dire par là ? La députée fausserait et déformerait les comptes rendus ?
Ce parti est entrain d’aller à vau l’eau. Plus personne n’y comprend rien même chez eux . Entre les pauvres qui coûtent un pognon dingue, les cheminots qui ne méritent pas leur statut, les retraités qui sont privilégiés et qui touchent une retraite trop importante, les riches qu’on taxe trop et auxquels il faut leur redonner du pouvoir d’achat pour investir, aux premiers de cordée qu’il faut protéger, aux gosses qui doivent passer un diplôme pour faire la révolution... on est En Marche sur La Tête !!!



Commentaire de La même rengaine 25/06/2018 18:01:02

On change les têtes (on mets des jeunes ça fait plus vendeurs, candides, jolis, nouveaux...) et on recommence : les mêmes discours (blablabla) et les mêmes appétits qui s'aiguisent... les municipales ! Les bisounours font ils vraiment du porte à porte pour écouter les gens ? Mais ils vivent dans une bulle ou quoi ? Ou serait ce plutôt pour montrer leurs trombines en vue des élections ?? Mr Holley a de plus en plus les dents qui rayent le parquet



Commentaire de viendez mes petits enfants 25/06/2018 18:20:47

Viendez,.... viendez......mes petits, je vous attends, par contre c'est pas pour des câlins, c'est plutôt pour des coups de balais.......vous transmettrez.



Commentaire de Préparer.... 25/06/2018 19:12:04

"Le but, pour Simon Holley, est « d'être connecté avec les réalités des Français, et de mieux connaître leurs préoccupations, ainsi que leurs avis à propos de la politique du gouvernement. Cela nous permettra de préparer les prochaines élections municipales."

Va y avoir du boulot, car vu comment Macron méprise les campagnes et les petites villes.

Comment il va justifier;

La hausse des carburants
Le 80 km/h
La baisse des dotations de l'états
La futur augmentation des impôts fonciers ( car ça va venir c'est inévitable ) ce qui fera porter la fiscalité local sur les propriétaires
La fermeture de la ligne Saumur - Les sables d'Olonnes , il parait qu'on ne devait pas fermer de petites lignes.
La hausse de la CSG sur les retraites, et de la fiscalité en général......
La futur baisse des pensions de réversion
Les députés godillots car sans aucune réflexion personnelle

Plus localement, la totale disparition de cette majorité sur les sujets brûlant comme les tourelles ou la fermeture des bureaux de postes et autres services publique, peut-être la fermeture du tribunal et d'un collège à Saumur, ainsi que les fermetures de classes dans les écoles.

Et j'en passe et des meilleurs, car il faut que ce jeune apprenne que lorsqu'on est candidat de la majorité, la politique nationale prends le pas sur le local.
Plus sérieux j'espère qu'il y croit pas trop car il risque d'être déçu.



Commentaire de Francis Prior 25/06/2018 19:16:09

Ca change de voir des militants sortir hors période électorale. Tant mieux. Sur le fond il est toujours difficile de mener une politique du en "même temps". Je note que déjà F Hollande subissait cette difficulté propre à toute politique équilibrée: être trop ceci et trop cela, pas assez ceci et pas assez cela. Il est tellement plus simple d'être péremptoire, le Zorro de la situation.
Ils sont jeunes ces militants d'En Marche et qui peut s'en plaindre ? Ils sont ambitieux? Tant mieux car que fait on sans ambition? Qui peut vraiment croire que tous ces footballeurs de la coupe du monde n'ont pas eu d'ambition pour assumer les sacrifices qu'ils ont du faire pour arriver à ces sommets de leur art. Et tant d'autres dans d'autres disciplines artistiques, sportives ou intellectuelles? C'est vrai que désormais il sera difficile de faire carrière dans la politique et ça aussi c'est tant mieux en remerciant les majorités de 2012 et de 2017 d'avoir maintenu ce cap difficile. L'interdiction des cumuls de mandat ouvre largement le jeu démocratique.
Notre députée sait faire équipe et elle le montre dans son action. Je ne doute pas qu'En Marche aura des candidats et une stratégie pour les municipales car là encore la vie citoyenne doit pleinement s'exercer sur des choix locaux, des projets locaux, et cette volonté sans faille de réunir les bonnes volonté pour faire et pas seulement commenter.



Commentaire de Gerard Lambert 25/06/2018 20:28:06

Complètement d'accord avec le commentaire Francis Prior
Laissons dire les petits éternels et laxistes critiqueurs qui à part être systématiquement contre tout, ne font rien et ne proposent rien,surement un manque de courage ,car quand ont n'est capable de critiquer ont doit pouvoir proposer.



Commentaire de j'aime pas marcher 25/06/2018 21:23:36

en marche vers les Européennes surtout



Commentaire de VLADY BOISSIN 25/06/2018 21:39:12

je les attends avec impatience , ils ne regretteront pas leur passage.



Commentaire de J dis ça j dis rien 25/06/2018 21:39:44

Faire du porte à porte... un premier pas pour enlever la marche arrière...



Commentaire de Mc Lutz 25/06/2018 21:42:18

A voir son-commentaire , il y en a un regrette le temps pas si lointain ou il naviguait dans les bureaux des élus saumurois ou de la région parisienne. A croire qu il cherche une bonne place auprés de notre député(e)



Commentaire de Henri 26/06/2018 07:08:05

Bravo a en marche pour les réformes



Commentaire de inadmissible 26/06/2018 08:49:29

Après les temoins de JEOVA, on aura maintenant la REM...
C'est pareil.. les meme conneries



Commentaire de Francis Prior 26/06/2018 09:43:44

Dommage qu'au dialogue qu'appelle le porte à porte (surtout hors période électorale) certains préfèrent répondre par l'invective ou la menace fut ce de coups de balais. Ce sont ces attitudes qui abîment la République et ce fameux vivre ensemble dont on parle d'autant plus qu'on l'exerce moins.
Et toujours salir les intentions des autres, les ramener aux mesquineries du quotidien comme si la seule motivation que pouvaient concevoir certains de nos contemporains était de patauger à satiété dans une bauge.
Ces jeunes gens, comme je crois tous ceux qui agissent dans le domaine public, ont d'abord l'ambition de pouvoir imprimer au monde qui les entoure, une orientation qui leur semble aller dans le sens de leurs valeurs et de ceux en quoi ils croient. Qu'ils soient pour la PMA ou radicalement contre, pour l'impôt sur les grandes fortunes ou radicalement contre, pour la simplification du droit du travail ou radicalement contre, les gens qui osent parler et agir pour leurs idées, qu'ils soient élus, militants ou citoyens, ont droit au moins à un peu de considération et de respect.



Commentaire de @henri 26/06/2018 11:46:08

Oui aux réformes qui améliorent notre quotidien. D’ailleurs c’est la définition du mot réforme. Par contre aujourd’hui il n’y a pas de réforme puisqu’on abaisse le niveau de vie du citoyen pour faire des économies. Baisse de l’APL, baisse des retraites, précarisation des contrats de travail, fin du service public, casse des statuts favorables aux salariés.
Demain la soi-disant « réforme » des retraites par la mise en place de la retraite par points ou compte notionnel va engendrer une baisse générale des pensions.
Donc ne dites pas que ce gouvernement « réforme », il fait des coupes budgétaires pour réaliser des économies.



Commentaire de Francis Prior 26/06/2018 12:18:20

Réformer ce n'est pas améliorer on peut s'accorder sur ce point. Mettre à la réforme c'est considérer que quelque chose est devenu obsolète et qu'il convient d'en changer. Cela étant dit il reste que beaucoup, et j'en fais parti, pensent qu'il y a des choses à transformer dans notre République.
Peut on alors dire que les reformes se font sur le dos des plus pauvres? J'observe que les allocations pour adultes handicapés augmentent, que le minimum vieillesse aussi, que la prime d'activité aussi que si la CSG des retraités augmente ca ne concerne pas les plus modestes et que les retraités restent moins assujettis que les salariés, lesquels ont bénéficié d'une réduction importante de leurs cotisations sociales, que tous nous allons bénéficier du 0€ à charge pour les prothèses dentaires et auditives, de la suppression de la taxe d'habitation
Quant à la casse du statut des salariés, observons que beaucoup de chômeurs souhaiteraient bénéficier du statut cassé plutôt que de pointer à pôle emploi. De fait nous protégeons bien ceux qui ont au détriment de ceux qui n'ont pas.
Dernier point concernant la fiscalité des plus aisés voire de très riches. Je sais bien que spontanément ces dispositions ne peuvent qu'irriter et m'irritent tant elles signifient que certains n'ont d'autre horizon que leur fortune ( les pauvres !). Mais le choix qui a été fait et qui me parait devoir être tenté c'est de réduire le coût du capital comme en sons temps F Hollande l'a fait pour le travail. Il s'agit au delà de toute considération morale (essentielle sur d'autres plans) de considérer que dans l'économie réelle il faut réduire le coût des facteurs de production (capital et travail) pour que notre pays ne sombre pas et que les plus pauvres ne s'appauvrissent encore faute d'emplois et de création de richesse. La volatilité des capitaux impose ce passage obligé jusqu'à ce que nous soyons en capacité d'inventer une finance vertueuse (mais il faudra savoir ce que ce mot signifie). Le chemin sera long quand on pense que les bitcoins s'affranchissent de tout contrôle.



Commentaire de Hey manu 26/06/2018 12:55:36

On est pas contre les réformes et le changement. On veut juste que ce soit les actionnaires et les riches qui commencent... si ils payaient leurs impôts comme tout le monde , au lieu de planquer le pognon dans les paradis fiscaux ,les retraités auraient leur retraite , les étudiants leurs APL , les cheminots leur statut , les fonctionnaires le dégel de leur point d indice.... C est pas bien compliqué à comprendre .



Commentaire de Francis Prior 26/06/2018 15:08:14

"hey manu" Je crois comme vous que dans un monde idéal ce serait pas mal que l'on puisse aller vers ce que l'idéal socialiste nous donnait comme horizon " de chacun selon ses moyens, à chacun selon ses besoins". Mais voilà ça ne marche pas tout a fait comme ça. D'ailleurs notons que, dans une démocratie, aucun Homme politique n'hésiterait une seconde à faire payer les riches (peu nombreux) pour alléger le fardeau des pauvres (infiniment plus nombreux). Mais voilà le cycle économique suppose que du capital soit investi pour que les productions puissent être faites. Dans ma jeunesse marxiste on appelait ça l'accumulation primitive du capital. Et c'est un fait: sans financement du cycle économique il n'y a pas de production possible tout bêtement car entre le moment où on produit et le moment où l'on vend il s'écoule du temps pendant lequel il faut bien vivre et donc disposer de ressources.
C'est cela qui est mis en œuvre par le gouvernement, tenter de donner envie au capital de s'investir ici plutôt qu'ailleurs pour que ce qui fait le système social à la française puisse survivre et s'améliorer encore.
Il est bien difficile de résister à la tentation de ranger les gens et leurs actions dans des cases. Pourtant sans cet effort nous ne parviendrons pas, nous comme les autres pays, à créer un avenir désirable (expression heureuse d'un candidat malheureux mais qui au moins sur le plan des idées n'a pas démérité dans l'élection présidentielle).



Commentaire de fred 26/06/2018 15:44:55

Le socialisme n'a jamais été bon pour le peuple mais surtout pour ceux qui gouverner.a part piller les caisses.



Commentaire de Nostromo 26/06/2018 15:59:15

Plusieurs idéologies s’affrontent. Relancer l’économie par la consommation, ou relancer par le capital et l’investissement. Les 2 sont louables, mais il ne faut déséquilibrer le bateau. Aujourd’hui 1% de la population se partage 24 % de la richesse de la France. 10% se partagent 50% de la richesse. Ceux qui en pâtissent le plus sont les classes moyennes. Si je faisais partie des 10% je serais satisfait, mais non. Comme certains le disent, le salaire est un coût pour l’entreprise et il faut baisser ce coût ; mais que fait on des hommes ?



Commentaire de Francis Prior 26/06/2018 16:27:22

Indéniablement les inégalités se sont accrues dans le monde depuis l990 et la chute du mur de Berlin. La France, et quels que soient les gouvernements, a mieux résisté à cette dérive que la plupart des autres pays.
Mais la France n'est pas un ilot, elle est incluse dans une économie ouverte. Elle doit donc s'adapter tout en œuvrant pour rationaliser les folies du marché. Il faut noter que les grandes institutions internationales ont commencé à inciter à plus de raison et à moins d'inégalités.
Si on ne peut mettre en doute le besoin de financement des cycles productifs (de quelques natures qu'ils soient: si l'agriculteur ne peut acheter ses semailles et attendre le temps de la moisson il n'y a pas de récolte ), il reste que la question de la possession collective du capital peut légitimement être posée, comme peut être posée la question des limites du marché comme régulateur de l'activité des Hommes.
C'est en cela que la remise en cause des schémas politiques traditionnels par l'élection d'E Macron doit nous inciter à penser à nouveaux frais l'avenir de nos enfants et de notre planète, car c'est à cette aune que nous devons juger notre action d'aujourd'hui.



Commentaire de Henri 27/06/2018 08:07:30

L'aide au plus pauvre est en marche et OK pour les actionnaires, mais aussi les nantis du service public les retraités percevant plus de 1500€ pour une personnes seule et 2500 pour un couple ceux la on peux les sabrer. Sabrer aussi ceux qui possède feux baraques... Il faut les taxer durement, saisir les maisons a vendre ...'



Commentaire de Mc Lutz 27/06/2018 11:14:41

@ Francis Prior , je reprends votre argumentation : "doit nous inciter à penser à nouveaux frais l'avenir de nos enfants et de notre planète, car c'est à cette aune que nous devons juger notre action d'aujourd'hui." Avec Macron , c est mal parti : reculade sur le glyphosate , l huile de palme qui débarque comme carburant , l avenir de notre planéte a du plomb dans l aile avec monsieur Macron



Commentaire de Francis Prior 27/06/2018 12:16:51

Mc Lutz,
Permettez deux précisions:

1) c'est l'action de la France qui a permis de réduire à 5 ans l'autorisation du glyphosate en Europe qui devait l'être pour 15. Pour ce qui la concerne la France s'est engagée sur un délai de trois ans. Il ne faut pas sous estimer la difficulté pour notre agriculture et il faudra que chacun nous consentions à payer un peu plus cher notre nourriture. Mais je suis d'accord avec vous, c'est un impératif.
2) pour ce qui concerne l'huile de palme: il est normal que les engagements de la République soient tenus. Total a fait des investissements pour maintenir cette raffinerie à la demande expresse du gouvernement de Manuel Valls; Le gouvernement actuel ne fait que respecter cet accord même si l'huile de palme doit peu à peu être remplacée par d'autres matières premières.
Il y a toujours deux manières de regarder un verre et son contenu...



Commentaire de c girardeau 27/06/2018 14:08:08

francis votre nom est prior ou miror?



Commentaire de Mc Lutz 28/06/2018 14:56:58

J aimerais connaitre l'avis éclairé de monsieur Prior , sur les dernières déclarations de monsieur Borloo , concernant la politique Macronienne.
Merci



Commentaire de Francis Prior 28/06/2018 15:29:44

C Girardeau: votre argumentation est trop brillante. Elle m'éblouit.
Mc Lutz: Je ne connais pas les propos exacts de JL Borloo et à qui ils s'adressent. Il reste que s'agissant des "quartiers" les politiques suivies depuis prés de 40 ans (et oui déjà) ont eu indéniablement des résultats sur ceux qui ont été traités. Le reproche que l'on peut leur faire est d'avoir déplacé le problème de la relégation sociale. On note par exemple que les quartiers traités ANRU ont plutôt bien évolué. Les quartiers dits "prioritaires" qui n'ont pas fait l'objet de cette politique ont continué à s'enfoncer. Je suis personnellement de plus en plus convaincu qu'il faut changer d'angle de vue et dépasser les politiques sectorielles. Même si c'est un peu confus à mon goût, je crois que depuis plusieurs années, les gouvernements essaient de s'extirper de ces logiques qui sont, il faut le souligner, surdéterminées aussi par la logiques budgétaires à l'œuvre depuis la LOLF en 2001.



Commentaire de v.dumas 28/06/2018 16:04:08

ahhh bien mr prior a meme de l humour ,bien un bon point je note.



Commentaire de Nostromo 28/06/2018 16:12:11

Mercredi, Jean-Louis Borloo, qui affirme ne plus être en politique, est sorti de sa réserve: "Si on parlait cuisine, il faut faire attention que notre pays ne se retrouve pas dans la situation culinaire désagréable où le gratin se sépare des nouilles", a-t-il lancé.
"C'est le problème d'une monarchie qui en fait n'a plus de moyens, et ce qui me dérange, c'est que les quelques moyens qu'elle a, elle a décidé d'arbitrer pour permettre à ceux qui courent le plus vite de courir de plus en plus vite", a-t-il encore fustigé.



Commentaire de Mc Lutz 28/06/2018 18:01:34

Monsieur Prior voilà ce que pense monsieur Borloo de la politique mené par vos amis : Macron et ses sbires de LREM: "Moi, mon sentiment c'est qu'on est en train de remplacer le vieux monde des solidarités par le jeune monde des abandons de ceux qui ont besoin de la solidarité", a-t-il regretté. "En d'autres termes, il faut faire attention à ce que notre pays ne se retrouve pas dans la situation désagréable où le gratin se sépare des nouilles", s'est risqué l'ancien maire de Valenciennes tentant la métaphore culinaire. "C'est le problème d'une monarchie qui en fait n'a plus de moyens, et ce qui me dérange c'est que les quelques moyens qu'elle a, elle a décidé d'arbitrer pour permettre à ce qui courent le plus vite de courir de plus en plus vite", a-t-il fustigé. "Cette vision de la société, je la trouve inefficace et dangereuse", a conclu Jean-Louis Borloo, qui ne cache plus son écœurement.



Commentaire de Nostromo 28/06/2018 18:33:30

Castaner a déclaré que les pensions de réversion pourraient baisser pour certains .... et pour faire passer la pilule, augmenter pour d’autres.
Après les déclarations sur les aides sociales qu’il faut diminuer , ça ne donne pas confiance. On voit bien les ballons d’essais envoyés par ce gouvernement et le manque de franchise sur leurs véritables intentions. Ce sont des méthodes de management dignes des pires entreprises.



Commentaire de Francis Prior 28/06/2018 18:56:58

Mc Lutz Merci de nous transmettre les propos de JL Borloo. Je regrette cependant ces petits mots de "sbire" de "vos amis" posés là comme pour blesser, comme s'il ne s'agissait pas de débattre, mais de combattre, comme s'il ne fallait pas tenter de convaincre mais terrasser celui qui n'est alors pas un interlocuteur mais un adversaire, peut être un "ennemi de classe" comme en d'autres temps, récents cependant, on désignait celui qui ne partageait pas la foi communiste.
Je me permets à ce propos de conseiller la belle lecture du livre de Stéphane Courtois Lénine l'inventeur du totalitarisme. Ca donne quelques idées sur comment l'instrumentalisation de positions politiques somme toute généreuse a conduit à une plus terrible faillite humaine



Commentaire de robert c 29/06/2018 07:43:38

Avec tout ces commentaires je pense que les pioupiou de macron peuvent rester chez eux.



Commentaire de freddy 29/06/2018 07:50:55

Et en matiere d'equité les pensions de revertion diminués mais pour les futurs veuves ou veufs et les autres walou .encore une façon d'opposer le peuple et pour certain de se dépêcher de se débarrasser de bobonne ou pépère.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI