Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


La Chronique de La Miche du mardi 12 juin 2018

Objectif atteint : L'Olympique jouera en Nationale 3 la saison prochaine. Le Saumur Loire Basket quant à lui a commencé son recrutement.


En cette fin d’après-midi dominical, c'était l'euphorie au stade des Rives du Thouet, l' Olympique venait de concrétiser sa victoire du barrage et jouera en Nationale 3 du championnat de France la saison prochaine.
C’était la joie sur le terrain . Concrétiser car il n’y avait guère de doutes sur l’issue finale, les 3 buts marqués à l’extérieur lors du match aller pesaient lourd dans la balance ! Pourtant les deux équipes entamèrent la partie avec une volonté évidente de réussir un bon résultat : un exploit pour les Sarthois ; une dernière victoire pour les Saumurois pour finir la saison en beauté devant leur public venu nombreux (quelques 500 à 600 personnes).

Certes, ce ne fut pas un match qui restera dans les annales du foot saumurois bien qu’il ait son importance quant au résultat final. (lire CR du match). Les Fertois, eux, tenaient bien le milieu de terrain mais montraient trop de faiblesses et d’imprécision en attaque pour inquiéter Anthony Dauvergne, le portier saumurois qui, dans l’ensemble, passa un après-midi « tranquilou ». Quant aux Saumurois à l’esprit plutôt serein, ils montraient plus de maturité, une technique et un jeu collectif plus aguerris, un harcèlement du but adverse plus intense. Il faudra quand même attendre la 71ème minute pour que le match soit plié…et ceci en 2 minutes par Momo Sylla et Maxime Thonnel. Marquer 5 buts à une équipe qui en a réussi 60 dans son championnat ne peut que montrer qu’entre les deux poules de DH Pays de la Loire, il y avait bien une différence de niveau ! Durant le dernier quart d’heure, les deux équipes levèrent un peu le pied…ce qui est bien normal, les dés étant jetés !

Match joué dans un très bon esprit. A signaler la courtoisie des joueurs de La Ferté qui, malgré leur grande déception, attendirent de longues minutes, après le coup de sifflet final à l’entrée du tunnel, que la liesse qui envahissait le terrain se calme un peu pour faire une haie d’honneur à leurs rivaux saumurois. Bravo !

Les coaches se montraient très réalistes : Autant Laurent Lesgent, le coach sarthois, bien que très déçu, reconnaissait la supériorité de son adversaire et avouait discrètement qu’après le score du match aller, il ne s’attendait pas à un miracle à Saumur ! Ne parlons pas de Julien Sourice, très difficile à bloquer dans un coin pour l’interviewer tant sa joie débordait et son excitation intense : « Nous sommes récompensés de notre bonne saison durant laquelle nous avons donné le meilleur de nous-mêmes, que ce soient les joueurs avec qui je n’ai jamais eu de problèmes de vestiaire, aux staffs techniques, aux sponsors et bien sûr aux supporters. »

J’ajouterai, à titre personnel, tous les bénévoles du club qui, cette année plus que jamais, sous la direction du sage et discret… mais ambitieux président Bernard Audouin , peuvent tous être fiers d’avoir remis leur club sur.de bons rails à tous les niveaux, que ce soit sportif, formation des jeunes, organisation matérielle, financier (d’après le Président), esprit de club...et rapport avec la presse !! .
Comment mieux résumer que de citer une nouvelle fois Bernard Audouin : « Ce qui me plait dans ce club, c’est qu’à tous les niveaux, on a des bons mecs « !! .

Il est trop tôt….bien que, en coulisses, on doit déjà penser beaucoup à l’avenir. Départs, recrutements, c’est le début des vacances pour certains, certainement pas pour tous !!!

Le Saumur Loire Basket se prépare de son côté.


Cette semaine, la direction du SLB a informé le Kiosque de l’arrivée de 2 nouvelles joueuses pour renforcer son équipe de Nationale 2 de la saison prochaine. Il s’agit de :
- Valentine Gautier (23 ans , 1,67m, postes 2/1, meneuse ou arrière, formée à UAFB Angers, arrive de Belgique où elle était étudiante.
- La seconde, Solène Vareille, 27 ans, 1,78m, postes 5/4, pivot ou ailier intérieur, formée à St Jean de Muzols où elle a joué 7 ans en Nationale 2 pendant 7 ans, arrive de Villeurbanne ASVEL où elle jouait en Nationale 1 et était cadre technique des U9 et U11, a été internationale de l’équipe de France en U18
- Une troisième recrue serait sur le point de signer très prochainement.

Voilà pour clore la saison 2017-2018 . De même que les pratiquants, La Miche va interrompre sa chronique durant quelques semaines mais Saumur-Kiosque continuera de vous informer sur les nouvelles sportives locales durant cette inter-saison.

Bonnes vacances à tous et rendez-vous vers la fin Août.

La Miche


Article du 12 juin 2018 I Catégorie : Sport

 


1 commentaire :


Commentaire de Laurent 13/06/2018 17:41:47

Bravo à l'olympique
Enfin le sportif prend le dessus sur tout autre sujet comme indiqué dans un précédent commentaire
Maintenant le plus dur arrive le maintien
Recrutement, Budget, Sponsors
Ne surtout pas ce tromper pour une superbe saison en National 3
Bonne chance à tous


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI