Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Le Département partenaire de Saumur pour la revitalisation de son centre-ville

Lors de la commission permanente du 11 juin 2018, les conseillers départementaux ont examiné une trentaine de rapports. Parmi eux le dispositif "Action Coeur de ville" dont la ville de Saumur est bénéficiaire et qui est officiellement signée ce 11 juin à Angers. Les autres décisions en bref.


Dans le cadre de la politique départementale de l’habitat et de la délégation des aides à la pierre, le Département de Maine-et-Loire intervient en faveur de la revitalisation des centres-bourgs afin de contribuer à l’aménagement équilibré du territoire. À cet effet, un dispositif baptisé Anjou Cœur de ville a été créé en 2014 fixant plusieurs axes d’action : rénovation de l’habitat, espaces publics, équipements et commerces. 14 territoires sont engagés, à ce jour, dans ce dispositif dont la Ville de Saumur pour son centre-ville.
Par ailleurs, l’Etat a engagé un plan national Action Cœur de ville fin 2017 afin de conforter le rôle essentiel des villes moyennes. Ce plan national s’est traduit par le lancement d’un appel à manifestation d’intérêt auprès des villes moyennes en janvier 2018. Pour le département de Maine-et-Loire, les villes de Cholet et Saumur ont été retenues en mars dernier parmi 222 villes moyennes sur le territoire national.
Pour la ville de Saumur, l’engagement dans ce programme s’est concrétisé par la signature d’une convention-cadre pluriannuelle associant le Département. Ce dernier prêtera son concours en mobilisant ses ressources humaines et financières dans le cadre de l’action départementale Anjou Cœur de ville et au titre de la délégation des aides à la pierre.

Les autres décisions

Vélo tourisme :
en 2009 et 2013, la Région a attribué au Département une subvention de 569 000 euros pour l’aménagement du chemin de halage de la Mayenne entre La Jaille-Yvon et Angers. À ce jour, une section reste à aménager entre La Roche Chambellay et Montreuil-sur-Maine, les travaux n’ayant pu être engagés en raison du refus de deux propriétaires de vendre leurs parcelles. Aussi la convention entre la Région et le Département a été prorogée de deux ans, jusqu’en juillet 2019, le temps de pouvoir réaliser ces acquisitions. Le Département attribuera par ailleurs une subvention de 15 000 euros à Saumur Val de Loire pour l’organisation d’Anjou Vélo Vintage.

Autonomie : une subvention de 95 000 euros a été accordée au Centich (Centre d’expertise national des technologies de l’information et de la communication pour l’autonomie), pour le financement de la Technicothèque. Ce dispositif innovant, créé par le Département de Maine-et-Loire et la Maison départementale de l’autonomie, en partenariat avec le Centich, dénombre plus de 300 aides techniques dédiées à l’autonomie et au maintien à domicile, allant des dispositifs d’alerte à des aides facilitant la mobilité ou la toilette. Cette solution, à laquelle ont déjà eu recours 635 personnes, est citée en exemple par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie. Une quinzaine de Départements l’ont adoptée.

Sport : le Comité départemental olympique et sportif (CDOS) de Maine-et-Loire et l’association Profession sport et loisirs sont les principaux partenaires du Département pour le déploiement de sa politique sportive. À ce titre, des subventions de 122 000 euros et 30 000 euros leur ont été respectivement attribuées.

Développement équitable des territoires :
une subvention de 5 800 euros a été votée au profit de l’Office de tourisme du Choletais pour l’organisation de fêtes de fin d’année, ainsi qu’une subvention de 2 500 euros à l’association Village potier du Fuilet pour financer le renouvellement de la muséographie.

Espaces naturels sensibles :
la commission permanente a attribué une subvention de 2 000 euros pour l’organisation du Grand Défi biodiversité, qui se déroulera le 30 juin dans le domaine de Châteaubriant à Sainte-Gemmes-sur-Loire.

Agriculture : une subvention de 2 500 euros a été accordée à l’association SOS solidarité paysans de Maine-et-Loire, destinée au renforcement du réseau de bénévoles, à la création de groupes de parole permettant aux agriculteurs et aux familles de sortir de leur isolement, à la formation à la prévention du suicide en partenariat avec la MSA.


Article du 11 juin 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


5 commentaires :


Commentaire de La honte 11/06/2018 23:02:02

Revitaliser?? Cela commence déjà par prendre les bonnes décisions qui impactent l'animation, la vie sociale et économique du territoire!
Comment expliquer le déplacement, la délocalisation même du cinéma de Saumur en passant du centre-ville à l'arrière d'un centre commercial qui donne sur une autoroute??
C'est choquant de bêtise et d'ignorance.



Commentaire de les supers réformes 12/06/2018 09:24:26

Pour le cinéma la population périphérique de Saumur le trouve très bien.quand a se garer autant avoir de la place.et si l'agglo finance,l agglo n'est pas que saumur centre et meme surtout pas



Commentaire de La honte 12/06/2018 10:50:08

Il n'y a aucun antagonisme entre le centre ou pas: il ne s'agit pas de déshabiller Pierre pour habiller Paul. Quant au parking, le rapport des places au potentiel de fréquentation des salles de cinéma, je pense qu'il y a une grosse erreur de calcul. Je ne suis pas de Saumur, et aller au ciné dans un centre commercial désaffecté un dimanche, ça n'a rien de génial....imaginez en hiver!



Commentaire de @ la honte 12/06/2018 21:05:44

Le cinéma souhaitait s'agrandir et se moderniser, ça n'était pas possible dans les anciens locaux. Si vous avez une recette pour pousser les murs, publiez la !



Commentaire de Artfolia 14/06/2018 07:59:09

Et alors? A vor la taille du parking et son emplacement par rapport au centre commercial, c'est à se poser la question!! Ça ne sera pas la peine non plus de venir pleurer que le centre- ville se meurt car ce sont les mêmes qui se plaignent! Pour ce qui est du verre après le ciné, on laisse tomber. On ne peut pas avoir raison contre les faits.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI