Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Saumurois. Face aux métiers en tension, une dynamique territoriale concrète

Dans le cadre de la dynamique « Le Saumurois forme et recrute », la Maison de l'Emploi et ses partenaires appuient les entreprises en recherche d’actifs, qu’elles formeront pour répondre aux besoins des métiers en tension du territoire. Ainsi, une première opération collective est lancée vers les métiers de l'industrie, sur les postes de conducteurs de ligne et régleurs, pour des recrutements dans l'année. D’autres actions suivront pour les autres filières exprimant leur besoin.

Les partenaires de l'opération réunient


Les entreprises, industrielles mais pas seulement, ont exprimé des difficultés récurrentes de recrutement. Au profit des actifs, futurs actifs et des entreprises, la Maison de l’Emploi de Saumur Val de Loire et ses partenaires intensifient la dynamique commune où entreprises et candidats au recrutement du territoire multiplient leurs chances de sorties positives. Cela se concrétise par des actions généralistes, ouvertes à tous, comme le Job Meeting et le Job Dating, ou spécialisées, sectorielles, réservées aux actifs inscrits et entreprises clientes de Pôle Emploi.

Conducteurs de ligne et régleurs

Côté industrie, les entreprises font face à un besoin récurent de conducteurs de ligne et de régleur. La Maison de l'Emploi de Saumur Val de Loire et ses partenaires GRETA (1) de l'Anjou, OPCALIA (2) et Pôle Emploi lancent une action financée et sécurisée de Préparation Opérationnelle à l'Emploi Collective à l’intention des demandeurs d'emploi, bénéficiaires ou non du RSA. Les entreprises ouvrent leur portent et présentent leur métiers. Objectif pour les demandeurs d'emploi et les jeunes : découvrir les entreprises et leurs métiers, constater avoir les prérequis, devenir opérationnel grâce à la formation courte en entreprise pour, demain, monter en compétences et développer son employabilité par la formation tout au long de la vie."L'objectif est bien de proposer un parcours aux jeunes et moins jeunes en situation de demande d'emploi et ce, dans des secteurs qui recrutent aujourd'hui", explique Emmanuel Galais, chargé des entreprises à Pôle Emploi Saumur.

Refuser le fatalisme


Pour le sous-préfet de Saumur, Jean-Yves Hazoumé "avec cette opération, j'y vois un refus du fatalisme. Il n'y a aucune raison à ce que nous n'arrivions pas à former, attirer et garder." Pour Jean-Michel Marcahnd, Président de l'agglo Saumur Val de Loire, "il y une étape majeure, c'est celle de la motivation. Il s'agit donc de faire découvrir les entreprises aux gens et faire en sorte que cette motivation perdure dans le temps. Et puis, il faut faire en sorte de changer l'image de l'industrie qui date encore du XIXè siècle et de Zola. L'industrie a changé, mais pas encore suffisamment dans l'esprit des gens." Enfin, pour Marc Bonnin, Président de la Maison de l'Emploi, "c'est une démarche essentielle qu'il nous faudra faire perdurer, même si demain la Maison de l'Emploi est appelée à disparaître. De fait, c'est une ambition collective qui s'adresse à tous et demande la contribution de chacun."

Contribuer à la fertilisation du territoire Saumurois

"Nous avons des besoins actuellement et cela va monter en puissance puisque nous devrons renouveler nos effectifs dans les prochaines années", signifie Nicolas Mijoule, directeur RH et communication de l'entreprise ATM Petfood de Longué. "Notre situation est difficile car nous n'arrivons pas à recruter ni sur Longué ni ailleurs. Nous avions dû, pour des raisons d’organisation industrielle, fermer un site distant de 400 km et rapatrier la production correspondante sur le site de Longué, et que malheureusement nous ne trouvions pas actuellement de profils correspondant à nos compétences alors que nous avions au moins 5 postes à pourvoir dans le cadre de cette réorganisation. Il est donc particulièrement important de pouvoir, via le réseau Transcompétences (3) mis en place pas la Maison de l'Emploi et ce genre d'opération de pouvoir travailler entre entreprise et tous ensemble, de contribuer à la fertilisation du territoire saumurois en créant un réseau de collaborateurs. Nous avons tous à y gagner, sans surenchérir en matière de concurrence."

Le réseau Transcompétences de Saumur Val de Loire

Sur l'initiative d'OPCALIA (2) et de la DIRECCTE (Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi) Pays de la Loire, en partenariat avec la Maison de l'Emploi Saumur Loire Vallées d'Anjou, un groupe d'une quinzaine d'entreprises du Saumurois (3), représentées par leurs dirigeants ou leur DRH/RRH a décidé, en s'appuyant sur les diagnostics territoriaux réalisés à l'échelle du territoire Saumurois, de s'engager dans une démarche de partage des compétences et de création d'opportunités de mobilité professionnelle. La charte d'engagement élaborée a été signée le 15 février 2017 par le Président de la Maison de l'Emploi et la DIRECCTE, Unité départementale de Maine et Loire. La signature de cette charte déclenche la mise en place de la convention DIRECCTE/Pôle Emploi/OPCALIA, permettant à OPCALIA de mobiliser, à titre expérimental, des actions de découvertes de métiers ou d'échanges de pratiques inter-entreprises à l'échelle du territoire. En septembre dernier, l'action « Transcompétences entreprises Saumur Val de Loire » a été lancée.

Des rendez-vous en entreprises

Ainsi, les demandeurs d'emploi sont conviés à une première étape : En ce mois de juin, découvrir les industries locales qui formes et recrutent, et ce avant la fin de l'année. Puis viendra une réunion collective en septembre et à compter du 1er octobre, une formation de 400 heures (330 heures en centre et 70 heures en entreprise). Une formation financé par OPCALIA (1) et une demandeur d'emploi rémunéré par Pôle Emploi.
Les rendez-vous :
- les mercredi 20 juin et jeudi 21 juin de 14h à 15h30 à l'entreprise Dianafood à Chacé,
- les jeudi 21 juin de 14h30 à 16h et vendredi 22 juin de 9h30 à 11h30 à l'entreprise ATM – Petfood à Longué,
- les vendredi 22 juin et jeudi 28 juin de 10h à 15h à l'entreprise Carolex à Longué.
Et la Maison de l'Emploi d'en appeler d'autres entreprises à rejoindre la démarche : Entreprises intéressées ? Contactez le GRETA de l'Anjou au 02 41 40 18 70 ou greta.saumur@ac-nantes.fr ou rendez-vous sur http://www.saumur-kiosque.com/pdf/maisonemploi.pd

(1) Les Greta sont les structures de l'éducation nationale qui organisent des formations pour adultes dans la plupart des métiers. On peut aussi bien y préparer un diplôme du CAP au BTS que suivre un simple module de formation. Pour les autres niveaux de formation, ce sont les services de formation continue des universités ou du Cnam qui sont compétents.

(2) En France, toute entreprise, quelle que soit sa taille, a pour obligation de participer au financement de la Formation professionnelle continue (FPC) des salariés. Cette obligation prend la forme d’une cotisation annuelle, calculée en fonction de la taille de l’entreprise et assise sur sa Masse salariale brute (MSB). En tant qu’Organisme paritaire collecteur agréé (OPCA), Opcalia est géré par les partenaires sociaux et a obtenu un agrément des pouvoirs publics pour collecter ces cotisations annuelles. Grâce à ces fonds, OPCALIA finance la formation des salariés à travers différents dispositifs. Partenaire actif de la politique de l’emploi, OPCALIA est également impliqué dans la mise en œuvre de différents dispositifs sociaux qui visent à faciliter l’insertion professionnelle des publics fragilisés et des demandeurs d’emploi : Préparation opérationnelle à l’emploi (POEC), Contrat de sécurisation professionnelle (CSP), accompagnement des mesures formation dans le cadre du chômage partiel.

(3) Les entreprises du réseau Transcompétences du Saumurois : Age d'Or services, ISTA, GREYSTAL, Schneider Electric, ATM Petfood, Unil Opal, Premier Tech Horticulture, France Champignon, SemaE Agglo Environnement, Alltub, Dianafood - Arôme de Chacé et la Distillerie Combier.



Article du 12 juin 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI