Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Ces jeunes talents qui organisent le Festival Jeunes Talents de Saumur

La 7e édition du Festival Jeunes Talents de Saumur aura lieu le samedi 26 mai prochain (notre article de présentation). À l'organisation, un comité de 5 jeunes issus d'Unis-Cité.


« Les véritables talents sont ceux qui organisent, qui orchestrent », déclarait le maire de Saumur, Jackie Goulet en conférence de presse de présentation de l'édition 2018 du Festival Jeunes Talents de Saumur (relire notre article). Et bien c'est le cas pour ces 5 jeunes d'Unis-Cité qui œuvrent depuis 8 mois au sein du comité d'organisation à la mise en musique de l'événement. Ils ont entre 18 et 21 ans et se montrent passionnés par leur mission, mission qui n'était pas forcément au départ dans leurs cordes, au regard de leur formation antérieure.

"Mieux appréhender le monde de l'organisation"

Pour Zakaria, 20 ans, qui s’est dirigé vers le service civique d’Unis-Cité après son Bac Pro en Maintenance des Équipements Industriels, organiser ce festival Jeunes Talents représente "la possibilité d’apporter un plus, de la nouveauté à cet événement qui en est déjà à sa 7e édition." Il explique que Jeunes Talents lui a permis "d’apprendre l’organisation dans le cadre événementiel, mais aussi le travail d’équipe", et cela notamment grâce SEMER, qui a permis à ces 5 jeunes de mieux appréhender le monde de l’organisation. Dans ce petit groupe de jeunes, Zakaria s’occupait notamment de la scène ouverte, mais aussi des talents sportifs. Selon lui, cette mission lui a permis "non seulement d’apprendre sur l’organisation, mais aussi sur la confiance en soi, par exemple lors des prises de parole pour recruter de nouveaux talents que ce soit dans des établissements scolaires, ou encore auprès des différents clubs sportifs."

"Savoir gérer un budget quand on est jeune"

Pour Mégane, 19 ans, qui après avoir passé son Bac Pro en Système Électronique Numérique s’oriente vers Unis-Cité et le service civique, l’organisation d’un festival tel que Jeunes Talents lui a permis d’élargir ses horizons, et de préciser ses projets. Ainsi elle a pu "découvrir et apprendre tout au long de l’organisation de ce festival à travailler en équipe, mais aussi à gérer un budget", puisqu'avec Laura, elles étaient toutes les deux en charge de gérer les 5 000€ alloués par la ville. Elles nous expliquent que "ce budget, bien qu’il soit suffisant, ne permettait pas à la petite équipe de répondre à certaines de leurs idées". Cependant, malgré ces quelques difficultés, la mise en place de cet événement lui a permis "non seulement de préciser ses projets, mais aussi de lui permettre d’acquérir de nouvelles compétences."

"Surmonter les difficultés à plusieurs"

Pour Mathilde, 19 ans, qui avant d’intégrer Unis-Cité après avoir travaillé en intérim, de manière saisonnière et aussi validé son BAFA, travailler sur l’organisation de Jeunes Talents lui a "appris bien des choses, en terme d’organisation, de travail d’équipe, mais aussi de prise de parole." Elle explique d’ailleurs qu’à ses débuts, "le projet semblait très difficile pour l’équipe, car aucun ne savait comment débuter, ou encore rechercher les talents. Pourtant, une fois les premiers participants trouvés, les rendez-vous se sont enchaînés, et le planning se remplissait." Mathilde s’occupait notamment des talents artistiques, mais aussi des talents internationaux se trouvant dans le Saumurois avec Mégane. Pour elle, ce travail d’organisation lui a permis de "découvrir un nouveau milieu, et de lui ouvrir de nouvelles portes."

"Travailler sur la confiance en soi"

Pour Laura, 21 ans, après être passé par la Garantie Jeune, puis s’inscrire au service civique avec Unis-Cité, ce travail d’organisation lui a "permis notamment d’apprendre à travailler en équipe, mais aussi à se faire des contacts et de comprendre le fonctionnement de l’organisation." Tout comme Mégane, Laura s’occupait de la partie budget du festival, et des talents sportifs. Tout comme ses compagnons, elle explique qu’au début, "l’organisation de Jeunes Talents lui semblait bien difficile, mais à mesure que le travail avançait, tout devenait plus simple, que ce soit au niveau de la gestion du budget, ou bien du recrutement des différents talents, qui s'effectue grâce aux structures dans lesquelles l’équipe s’est déplacée ou encore grâce au bouche-à-oreille." Cette expérience lui aura permis de "comprendre le monde de l’organisation, notamment à travers son travail autour de la gestion du budget, mais aussi de travailler sur la confiance en soi et l'assurance."

"Le travail d'équipe, le moteur de la réussite"

Pour Anne, 18 ans, qui intègre Unis-Cité après son Bac Pro Gestion-Administration, organiser Jeunes Talents était "un formidable moyen à la fois d'évoluer et de produire, dans un milieu qui jusqu’à lors, était encore inconnu." Elle a aussi pu, tout comme ses camarades, "apprendre à travailler en équipe, élément essentiel dans le processus d’organisation du festival". En effet, elle a notamment travaillé sur les talents artistiques aux côtés de Mathilde, mais aussi sur les métiers locaux avec Mégane ou encore sur la communication de l’événement. Ainsi, elle explique que "les 8 mois qui leur était attribué pour organiser Jeunes Talents étaient suffisants, à hauteur de 2 jours par semaine de travail sur l’événement." Toute cette organisation lui aura permis "d’effectuer un travail d’équipe des plus efficace", puisque le groupe se partager très bien le travail, "évitant ainsi que chacun ne travaille de son côté."


Article du 15 mai 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI