Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Carrousel de Saumur : La Ville de Saumur assume son choix d'accompagnement de l'Armée

Comme nous vous l'apprenions dans un précédent article, le Carrousel de Saumur change de formule et est revenu dans le giron complet des Écoles Militaires de Saumur, et ce en mode d'accès gratuit pour cette édition 2018 (relire notre article du 13 mars 2018). Alors que le producteur privé, la société « Grand Public » de Gad Weil dénonce un vice de forme au regard de son contrat, c'est ensemble que les EMS et la ville justifient de leur choix.

Le maire, Jackie Goulet, et le général Paris, commandant les EMS de Saumur


« Il y a une parfaite collaboration et les EMS et la Ville de Saumur », assument conjointement Jackie Goulet, maire de Saumur, et le général Paris, commandant des EMS. « Nous changeons de configuration avec la gratuite avec le soutien plein et entier du Ministère des Armées, vis le commissariat général et l'Économat en matière de logistique ».

3 objectifs à cette gratuité

Et le général Paris d'expliquer ; « Il y a 3 objectifs à cette gratuité : primo, continuer à nourrir les relations avec le grand public, cet événement étant le plus ancien de l'armée de terre ; deuzio, toucher plus la jeunesse et enfin nous inscrire dans la logique de cette année commémorative de Grande Guerre (1914-1918), avec le char comme instrument de la victoire. Et je rajouterai un 4e point, la notion de solidarité et de citoyenneté. Bref, c'est un Carrousel rénové, plus dans une logique mémorielle et plus solidaire dans le contexte actuel d'engagement solidaire de l'armée de terre. »

L'État très présent à Saumur

Jackie Goulet : « Je dois remercier l'État qui s'investit pleinement sur la ville de Saumur. Après l'opération Cœur de ville (relire notre article du 30 mars dernier) ou encore le dispositif sport pour tous, c'est aujourd'hui un investissement plein et entier au Carrousel de Saumur. » Et Jackie Goulet d'expliquer cette décision de la ville d'accepter de mettre la marque Carrousel de Saumur à disposition de l'Armée et non plus d'une société privée : « Nous avions deux solutions : soit ignorer ce qui se passe et contraindre, soit accompagner, car de fait le seul souci pour moi, c'est l'intérêt général. J'ai donc décidé de maintenir cette dynamique du Carrousel de Saumur, et ce pour deux raisons : l'Armée est au cœur de la ville et au cœur de notre vie au quotidien. Et puis il y a le regard économique. L'ignorer, cela aurait été se couper un bras, l'armée représentant quand même 2 000 personnes. Dès lors, la ville doit faciliter l'organisation de l'événement dans toutes ses dimensions. Et malgré une proposition d'organisation différente, l'essentiel est celui de maintenir l'événement et de permettre à chacun de pouvoir s'y rendre. »

Le choix de l'intelligence et non de la polémique

Selon Jackie Goulet, il faut se féliciter de 3 choses : « Une pleine et entière collaboration entre les EMS et la ville, une capacité de la Ville à s'adapter à la nouvelle structuration et enfin, la mise en place d'une énergie collective au service de l'image de la ville et de son économie. Je me satisfais que « l'on ait eu cette intelligence et que l'on ne soit pas allé vers la polémique. » On l'aura bien compris, le maire de Saumur fait état de la polémique lancée par la société privée de Gad Weil. Et de mettre les choses au clair : « En octobre s'est tenue une réunion de bilan à laquelle assistaient tous les acteurs, dont le Comité Équestre et la société de Gad Weil. Constat a été clairement fait que la manifestation était déficitaire. En décembre, lors d'une nouvelle réunion à laquelle les mêmes protagonistes assistaient, il a été acté que l'Armée souhaitait reprendre la main mise sur l'organisation, via les Écoles Militaires de Saumur. Certes une décision non écrite, mais orale. Concrètement, la ville n'a aucun contrat avec la société Grand Public de Gad Weil, seul le Comité Équestre en a un et c'était pour une durée de 3 ans (ndlr : arrivant à échéance au terme de cette année 2018). Dès lors, la messe était dite, il ne nous restait plus donc que les deux options : abandonner ou accompagner. Et personnellement, je n'ai pas envie de déshabiller le Carrousel. J'ai donc décidé d'accepter de mettre la marque (ndlr : dont la ville est propriétaire) à disposition de l'Armée pour le moment et pourquoi pas sur une plus longue durée. »


Innovation et dynamisme de l'Armée

Le général Paris de se voile pas la face au regard de ce qui se faisait avant vis un professionnel : « C'est un grand défi que nous devons relever avec le montage de ce 169e Carrousel. Et notre dynamique est de montrer quelque chose de nouveau avec un impératif qui nous est donné : nous devons être performants et être à la hauteur de l'investissement. En trois mots : faire donner, faire comprendre et donner envie. » Dans le concret les deux après-midi du 21 et 22 juillet proposeront donc des spectacles, non seulement pour mettre en valeur les EMS, mais aussi l'interarme. « Avec cette thématique « 1918-2018, le char instrument de la victoire » il s'agit de mettre en avant l'innovation et la dynamique de l'Armée de terre dans toutes ses composantes, en passant par l'homme et la formation au cœur de tout, la formation étant qui plus est la raison d'être des Écoles Saumuroises », souligne le général. « Par ailleurs d'autres animations auront sur d'autres sites, comme des prestations du Cadre Noir au sein de l'École Nationale d'Équitation en matinée, mais cela n'est pas du ressort de l'Armée, mais de l'École et de la SPL Tourisme », rassure Jackie Goulet.

Gérer le mieux possible

Le site du Chardonnet sera donc en total accès libre et gratuit sans réservation préalable, « afin de permettre à tout à chacun de pouvoir profiter de l'événement ». Mais quid des réservations via les autocaristes ? « On trouvera des arrangements pour cette année pour que toutes les attentes soient prises en compte. On fera du mieux possible » se contentent de dire à l'unisson le maire de Saumur et le général. Et Jackie Goulet de conclure : « Il y a des objectifs essentiels à cet événement nouvelle formule : montrer une belle image de l'Armée, faire de l'économie et montrer le lien entre la ville de Saumur et l'armée, qui est une entité fondamentale de notre cité. Ergo, nous ne pouvions pas ne pas accompagner la démarche. »


Article du 16 avril 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


8 commentaires :

Commentaire de tassin et pitivier 16/04/2018 16:05:30

va t on voir jackie en militaire???


Commentaire de weil 16/04/2018 18:02:56

Il faut vérifier vos sources. Notre contrat avec le Comité Equestre qui agit sous l’auto du Maire de Saumur cours jusqu’en 2020. Et les propos tenus concernant les réunions d’octobre Et décembre ne correspondent pas à la réalité des échanges. Mais il est facile de réécrire l’histoite hors de la présence des parties prenantes. Bonne soirée Gad Weil


Commentaire de Mc Lutz 16/04/2018 18:31:55

Le carrousel de Saumur avait repris des couleurs depuis que l’organisation était faite par un privé. Cela changeait des Carrousels des années précédentes (tribune en bois inconfortable , sono de piètre qualité , pas d animation ou peu....) Depuis les années 2000 , je crois , les Caroussels organisés par la Fonderie (Gad Weil) étaient de trés grande qualité (gradin confortable , sonorisation excellente , personnel d accueil très professionnel etc....) là avec une organisation ville/armée , j ai bien peur que l on retombe dans le Caroussel d antan : Des chars et puis rien d autre....Dommage aprés le spectacle du Chateau , c est encore un fleuron des animations estivales qui disparait....


Commentaire de Ahmed 16/04/2018 18:43:15

Je préfère nettement cette formule car cela me chagrinait de voir une société civile empocher les dividendes pour seulement le montage des tribunes et le contrôle des accès alors que l'essentiel du spectacle était fourni par les EMS.
Maintenant attendons de voir car de tout temps, le carrousel, qui génère de gros frais de mise en œuvre de matériels, de carburant, d'assurance pour le personnel militaire présent bénévolement,...

J'ai l'impression de la société de M. Veil se positionnait (l'imparfait est de rigueur maintenant) comme un "remora".


Commentaire de A.S. 16/04/2018 20:57:57

Ces dernières années le carrousel de Saumur avait perdu son âme et j'avais renoncé à y assister. Certes la tribune était confortable mais pas couverte (dur pour les personnes âgées des autocaristes qui cuisaient au soleil), les prix en progression exponentielle au seul profit d'un organisateur privé et le spectacle de piètre qualité. Il faut revenir aux fondements du carrousel qui était et doit redevenir, la fête de fin d'année des élèves de l'Ecole de Cavalerie.
Je déplore que le Cadre Noir (à l'origine les instructeurs d'équitation de l'Ecole) fasse cavalier seul.
Bon courage à notre maire et surtout au général Paris. Les vrais anciens et connaisseurs du carrousel sont derrière vous.


Commentaire de François-Marie Arouet 16/04/2018 21:10:48

Je ne vois rien que de très normal lorsque l'armée reprend à son compte une cérémonie militaire. La privatisation de cet événement m'a toujours laissé un goût amer. Je n'ai rien contre le privé, mais là, il s'agit d'un événement mémoriel lié à l'histoire de l'armée à Saumur.


Commentaire de olivier 17/04/2018 07:27:54

Si nous pouvons retrouver la qualité,la ponctualité le savoir faire de se spectacle militaire magnifique.La comparaison entre le carrousel de mon enfance et celui que j'avais vu il y a quelques années qui était pitoyable.


Commentaire de maurice g 17/04/2018 16:28:16

Un pacs est prévu entre les deux?


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI