Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Saumur. Retour à la semaine de quatre jours. Un débat

Un pas en avant, un pas en arrière... La ville de Saumur a fait le choix de revenir à la semaine de 4 jours... Fini donc la semaine des 4 jours et demi, mise en place depuis la rentrée scolaire 2014/2015 avec des temps d'activités éducatives périscolaires (TAP). Après 3 années, elle a décidé de faire marche arrière... Ce ne sera plus 4.5 jours...


Il n'était pas content le maire de Saumur en conférence de presse après l'article du Courrier de l'Ouest de mardi dernier qui annonçait l'information comme un fait acquis : "Cela ne se fait pas d'annoncer les éléments d'une délibération avant que le débat n'ait eu lieu. La délibération vous a été envoyée pour que vous puissiez préparer le Conseil et non pour que vous divulguiez les informations comme un fait acquis. Il faut laisser le temps démocratique. De plus, vous me prêtez des propos que je n'ai jamais tenus. Ne ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. Seules 3 personnes dans les services connaissaient la teneur de mes avis sur le sujet. Cela a provoqué une certaine émotion parmi les salariés. Ce n'était pas utile." Les questions sur l'éthique terminées, le sujet pouvait être abordé.

Choix unilatéral

Parmi les 50 communes de l'Agglo seules, 3 ont choisi de maintenir la semaine des 4 jours et demi. 13 Conseils d'écoles de la ville de Saumur sur 14 ont voté pour le retour à la semaine des 4 jours. Suite à la parution du décret Blanquer en novembre, l'Inspecteur d'Académie a sollicité la Ville de Saumur pour connaître pour le 15 janvier dernier, la position de la collectivité sur un maintien à 4,5 jours ou un retour à 4 jours... Pour Saumur, il va falloir détricoter ce qui marchait très bien, selon Jackie Goulet : "Sur ce sujet, il faut avoir le sens de l'intérêt général. Celui-ci n'est pas la somme des intérêts particuliers. Personnellement, je sais très bien d'où je viens. Ma famille était modeste et à Noyant où j'ai grandi, j'avais le choix entre rien et rien... Le projet éducatif de territoire a montré que cela fatiguait les enfants de 2 à 6 ans et que cela n'avait plus d'impact au-delà. On peut considérer que les enfants étaient satisfaits de cette offre. 84 % participaient aux AEP, alors qu'ils n'y étaient pas obligés"

Maintien pendant les vacances

Au total, les AEP correspondent à 47 000 heures et un peu plus de 11 000 heures seront abandonnées. 6 000 pour une quarantaine de titulaires et 5 000 pour une quarantaine aussi de vacataires. Pour le maire, Jackie Goulet, il s'agit tout de même maintenir une offre éducative et de limiter la perte d'activité pour des personnes qui n'ont pas de gros salaires : "Nous voulons maintenir cette offre d'éducation sportive et culturelle durant les vacances. Il n'y a pas que les parents et l'éducation nationale qui ont une mission éducative. La collectivité a aussi la sienne auprès des enfants. C'est aussi important de maintenir des heures pour les personnes que nous avons formées et embauchées. Chaque cas de personne embauchée est particulier. Mais cela correspond à une baisse de 14% tout de même pour des personnes qui n'ont pas de gros salaires. Pour combler ces volumes d'heures, nous allons proposer à ceux qui ont le bac de faire de l'aide aux devoirs ". Au total, le budget pour les écoles était de 530 000 €, dont 200 000 € pour les actions périscolaires. L'aide de l'Etat et de la CAF 130 000 € va être supprimée et sur ce solde de 100 000 €, le delta de 40 à 45 000 € vont être réinvestis dans les écoles.

Pour l'adjoint à l'éducation et la jeunesse Christophe Cardet, "le sujet est très politique. Un président l'a créé, l'autre la détruit. L'éducation nationale était contre ces quatre jours et demi. L'objectif était de permettre d'avoir 5 matinées pour apprendre, il n'y aura pas eu de bilan sur le fonctionnement. Nous sommes satisfaits de notre travail et de l'investissement des salariés. Je les en remercie. C'est un rendez-vous manqué." L'adjointe Sophie Anguenot quant à elle "regrette que la patate chaude ait été redonnée aux collectivités locales. Je regrette que l'on n’ait pas continué une année de plus. Nous avions bien travaillé. Je regrette que tout ait été balayé d'un revers de main". Jack Loyau, le maire délégué de St Lambert des Levées aimerait lui "que des activités continuent le mercredi". Charles Henri Jamin, pour l'opposition a partagé les avis de la majorité et "regrette que les gouvernements montent les citoyens les uns contre les autres. Cela va gêner les organisations des familles. Cela coûte cher au niveau de la cohésion sociale".

Le vote s'est déroulé à bulletin secret. 35 votants - 1 abstention - 1 blanc : 26 pour le retour à 4 jours - 7 pour le maintien à 4.5 jours

Dans le nouveau modèle, les enfants seront toujours accueillis à partir de 7h30. Les cours se termineront à 16h45. L'accueil se fera jusqu'à 17h30 avec un accompagnement au devoir (payant selon le quotient familial de 1 à 4 € par semaine). De 17h30 à 18h30, un second accueil se fera payant.


Article du 07 avril 2018 I Catégorie : Politique

 


7 commentaires :


Commentaire de L'Arbre en Boule 07/04/2018 16:16:49

Et dire que les enseignants avaient profité de la mise en place des rythmes scolaires pour réclamer une revalorisation de leur rémunération (Vincent Peillon, ministre de l'éducation en 2013 leur avait finalement accordé une prime de 400 € par an). Cette prime sera t-elle encore versée à ceux qui n'enseigne plus que 4 jours par semaine ?



Commentaire de valerie 07/04/2018 17:20:50

40 vacataires et 40 titulaires ......
Etes-vous sur de vos chiffres Saumur kiosque ?

En tout cas dommage que ses agents d'animations n'aient pas été entendu.
Et que vont faire ceux qui n'ont pas le Bac pour les contractuels et titulaires ???
Et que vont devenir ses vacataires ? A part un retour à Pôle Emploi?
Il serait bien de notifier ce que veut dire le terme "Vacataire"

Vacataire :
La notion de
vacataire ne doit pas être confondue avec celle d’agent non titulaire .
Le vacataire désigne la personne recrutée pour accomplir une tâche bien précise ne présentant aucun caractère de continuité
.

A défaut d'une définition légale ou réglementaire, la jurisprudence administrative définit le vacataire comme un agent engagé :
1 Pour une mission précise et non pas sur un emploi permanent,
2 Pour une durée discontinue dans le temps (interruptions)
3 Ayant une rémunération attachée à l'acte effectué et non pas par rapport à un indice.
Un vacataire est une personne à laquelle l'administration fait appel pour exécuter une vacation, c'est-à- dire une tâche précise et très limitée dans le temps (quelques heures).

L'administration peut notamment recourir à un vacataire :
Parce que la tâche à accomplir est si ponctuelle et exceptionnelle qu'elle ne nécessite pas d'engager un agent non titulaire par contrat, Ou parce qu'elle présente un caractère d'urgence auquel l'administration n'a pas la possibilité de répondre autrement qu'en faisant appel à un intervenant extérieur.
Le vacataire est rémunéré à la vacation, c'est-à-dire à la tâche et non pas par rapport à un indice.



Commentaire de La rédaction 07/04/2018 18:52:22

Ce sont les chiffres communiqués par la mairie



Commentaire de josette 07/04/2018 19:06:12

Réponse à l' arbre en boule:
Vous n' avez visiblement pas compris que passer de 4,5 ou 4,jours ne réduisaient pas la semaine d'un enfant (elle est toujours de 24h quelque soit la formule choisie) et celle d'un enseignant ne se limite pas à la présence devant élèves.
Renseignez-vous avant de publier.



Commentaire de Secret de polichinelle 07/04/2018 19:41:37

Le courrier de l'ouest ainsi que "seules 3 personnes dans les services connaissaient la teneur de mes avis sur le sujet". Qui a parlé? Accusé levez-vous! ;) "cela fatiguait les enfants de 2 à 6 ans et cela n'avait plus d'impact au-delà." Drôle de raisonnement. Donc les enfants de 2 à 6 ans ne comptent pas trop dans la balance alors que ce sont les plus fragiles. Et puis un enfant de plus de 6 ans fatigue aussi. Il faudrait cesser de les considérer comme des adultes.



Commentaire de L'arbre en Boule 07/04/2018 23:48:02

JOSETTE votre réponse à mon commentaire est révélatrice de votre sensibilité sur le sujet. Si vous relisez correctement mon commentaire je pose une simple question à laquelle vous n'apportez pas de réponse. En outre mes renseignements sont clairs et je me souviens très bien des pressions du corporatisme enseignant sur le gouvernement en place en 2013.



Commentaire de Gédéon 08/04/2018 18:38:35

"...La délibération vous a été envoyée pour que vous puissiez préparer le Conseil et non pour que vous divulguiez les informations comme un fait acquis.... "
Mais pourquoi le Maire se fâche-t-il ? Faut faire attention aux mots. La transmission de l'annonce de la tenue d'une séance du Conseil municipal à la presse n'a d'autre fonction que d'annoncer cette réunion...avec éventuellement l'ordre du jour, peut-être. Mais lorsque l'on ajoute "...pour que vous puissiez préparer le Conseil..." J'avoue que je ne comprends pas tout. La presse "préparerait" le Conseil ? La com' municipale c'est bien, mais faut faire gaffe quand même.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI