Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Conseil régional du 22 mars : « Que de temps perdu » pour le groupe PS

Jeudi 22 mars dernier, les élus régionaux étaient en session. Pour le groupe d'opposition Social et Ecologie, « que de temps perdu (…) Tout ceci n’est pas sérieux et pas à la hauteur de ce que les habitants des Pays de la Loire attendent, alors que nous sommes à mi-mandat. » Le communiqué de Christophe Clergeau, Président du groupe.


"Jeudi 22 mars, une séance particulière se tenait : d’abord parce qu’elle se déroulait le jour d’une mobilisation nationale, à laquelle certains des élus du groupe ont participé en soutien aux services publics ; ensuite, parce que la session avait été vidée de son contenu. Contrat d’avenir, agriculture biologique, orientation, énergies marines renouvelables, vie associative et bénévolat… tous ces sujets importants auraient dû trouver leur place dans les débats de la session du Conseil régional du 22 mars… ce ne fut malheureusement pas le cas !
Les dossiers sont repoussés de session en session. La Présidente Christelle Morançais a même réduit la session d’un jour, faisant l’impasse sur des nombreux sujets qui ont un impact sur le quotidien des habitants des Pays de la Loire. Deux ans après être arrivés aux commandes de la Région, les élus de la majorité ne semblent pas accélérer le pas et confirment ce que nous disons depuis le départ : que de temps perdu ! Ce constat s’applique malheureusement tant aux sujets absents de l’ordre du jour qu’à ceux qui y figuraient :
le plan de bataille pour l’emploi local est incomplet et oublie d’évoquer la qualité du travail, la transformation des métiers, la valorisation des compétences des salariés ;
le texte sur la transition écologique fait pour l’essentiel du recyclage de mesures et ne dégage pas de moyens nouveaux pour aller au bout de l’ambition affichée. Une opération de comm’ !
la nouvelle grille tarifaire dans les TER ne simplifie rien. Elle crée surtout une nouvelle taxe qui ne dit pas son nom via l’augmentation massive des tarifs pour les abonnés dont le porte-monnaie va être sévèrement touché.
Tout ceci n’est pas sérieux et pas à la hauteur de ce que les habitants des Pays de la Loire attendent, alors que nous sommes à mi-mandat."


Article du 02 avril 2018 I Catégorie : Politique

 


2 commentaires :

Commentaire de Faluns d'Anjou 02/04/2018 11:11:54

Cambadélis disait la semaine dernière dans l'émission "Zemmour et Naulleau" que le PS était en pleine recomposition (je dirais décomposition) et cherchait à redynamiser le Parti, a proposé de nouvelles lignes d'action avec de nouveaux leaders... Ce parti qui a été au pouvoir depuis Mitterrand en est encore à se chercher, et ses élus ne proposent rien de constructif, occupent des postes où ils ne font rien de concret, laissant des situations se dégrader et devenir irréversibles dans certains cas.


Commentaire de Toujours la même chanson 02/04/2018 12:37:03

Mr Clergeau vous êtes toujours sur la même romance , je sais tout faire bien les autres ne savent rien faire , ce n’est pas comme cela que je reprendrai ma carte au PS


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI