Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Envie d’investir dans les énergies renouvelables dans le Saumurois ? RDV le 21 février

Ce mercredi 21 février à Saumur, le Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine vous invite à une réunion autour des énergies renouvelables participatives. Plusieurs sites propices à l’installation de panneaux solaires ont été identifiés dans le Saumurois et pourraient faire l’objet d’un financement citoyen.


Le Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine s’adresse à tous ceux qui souhaiteraient investir dans un projet local, durable et non délocalisable. Sur le Saumurois, plusieurs sites, (bâtiments publics ou friches industrielles) pourraient accueillir prochainement des panneaux solaires. Que vous soyez habitant, entrepreneur, membre d’association…vous pouvez créer un collectif d’investisseurs et investir sur un de ces sites.

Le Parc naturel régional prêt à accompagner dans les projets.

« Les habitants sont séduits par cette idée qui leur permet de créer un projet qui leur ressemble et de se réapproprier une énergie produite localement, précise Sandrine Vasseur, chargée de mission énergies renouvelables participatives au Parc naturel régional. Il y a un réel engouement en Allemagne, où près de la moitié des projets d’énergies renouvelables installés depuis 2000 appartiennent aux citoyens ».
Une association s’est récemment créée en Touraine pour initier des projets citoyens d’énergies renouvelables, avec des retombées sociales et économiques qui bénéficient directement au territoire. Alors pourquoi pas vous ? Convaincu, intéressé ou simplement curieux ? Rendez-vous mercredi 21 février

Infos pratiques : Mercredi 21 février à 20h30 à la salle des Hauts Quartiers à Saumur. Vous vivrez en une soirée les grandes étapes de la création d’un projet participatif. Votez, échangez, débattez et terminez la soirée par un verre de l’amitié ! Renseignements au 02 41 53 66 00 ou par mail : enr-participatives@parc-loire-anjou-touraine.fr


Article du 12 février 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


5 commentaires :

Commentaire de Jackie michelle 12/02/2018 19:50:29

Bien, mais c’est beau de mettre des panneaux photovoltaïques sur des friches, mais en dessous, on en fait quoi? J’aimerais savoir car je vais investir sur Varrains dans ce cas, il y a de beau bâtiments en friche potentiel là-bas!


Commentaire de Louis Dagy 12/02/2018 20:01:20

J'ai assisté à une réunion organisée par le PNR. En résumé, il s'agit de trouver des surfaces prêtes à recevoir des plaques photovoltaïques et des personnes physiques ou morales ou même des collectivités territoriales pour financer les équipements et leur entretien plus la location des surfaces à leurs propriétaires. A cette réunion où il était annoncé que les financeurs auraient un rendement supérieur au taux actuel du livret A, le présentateur, a avoué que ce serait seulement après la treizième année de mise en service. D'autre part, le fait qu'une collectivité territoriale utilise l'argent du contribuable pour payer un loyer à un propriétaire de surface me parait proprement SCANDALEUX, car, d'une part ce loyer sera dû dès le départ et non au bout de treize ans, et d'autre part il est fixé selon un critère non connu, c'est à dire de gré à gré. Ce qui laisse la porte ouverte à bien des faiblesses humaines ... Enfin, qu'il y ait du soleil ou pas, le loyer devra être versé quoi qu'il arrive. Je suis personnellement favorable aux énergies renouvelables et à ce dispositif SAUF si le financement est assuré par l'argent public via des SEM (société d'économie mixte) car le contribuable ne pourra rien contrôler. Si des particuliers ou des entreprises veulent investir la dedans, je compare cela à un achat risqué de type boursier. Mais ceux qui jouent en bourse savent ce qu'ils font ! Enfin, je me pose la question de savoir si un organisme public comme le PNR est bien dans son rôle dans la promotion de ce dispositif ...


Commentaire de Savoie 12/02/2018 21:25:01

Il serait bien , avant de mettre des panneaux partout au sol de s occuper de nos belle plaques fifros ciment que toutes les zones industrielles et artisanales ont sur leurs bâtiments et du scandale du désamiantage ..... imaginé toute ces toitures en panneaux. .... elles auraient bien meilleur mine...!!! Ce sont des milliers d hectares....et une subvention de 20 e du mètres carré serait la bien venu pour ceux qui s engageraient à les enlever.


Commentaire de antivolt! 13/02/2018 17:29:10

le P N R loire anjou touraine fait la tournée des popotes pour trouver des pigeons et des blaireaux, le 28 janvier dernier à Bourgueil,le 21 fev prochain à Saumur.

https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/2012092...


Commentaire de DOM 86 14/02/2018 16:28:37

bien vu savoie commençons d abord par recycler toutes ces plaques fibro ciments amiantées sur les toits existants avant de faire une nouvelle emprise sur les sols
c est vrai que dans ce cas deux objectifs seraient atteints
1 celui de recycler cette source de pollution latente
2 rendre ces surfaces rentable à moyen terme
un petit coup de pouce de l état serait le bien venu et réglerait une partie de cette bombe à retardement


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI