Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Loire-Anjou-Touraine : 77 nouveaux ambassadeurs pour le Parc Naturel Régional en cette fin d’année

Le PNR Loire-Anjou-Touraine a lancé il y a quelques mois une phase de « recrutement » pour permettre à des volontaires de rejoindre le réseau des Ambassadeurs. Ils sont 77 à participer aux formations organisées d’ici la fin de l’année. Il s’agit de personnes bénévoles, motivées et habitant le territoire du Parc qui, de par leurs activités professionnelles ou personnelles, sont en contact avec le public. Ces « Ambassadeurs » sont d'ailleurs à Brain-sur-Allonnes, ce mercredi 6 décembre 2017... Une autre session (déjà complète) est prévue les mardi 19, mercredi 20 et jeudi 21 décembre prochain.



Bénévoles et volontaires, ils participent à mieux faire connaître le Parc Naturel Régional (PNR) Loire-Anjou-Touraine auprès de leur entourage, des visiteurs ou touristes qu'ils côtoient de par leurs activités professionnelles ou associatives. 77 nouveaux Ambassadeurs rejoindront bientôt le réseau créé en 2003 par le Parc.

Un véritable succès

Il y a quelques mois, le Parc lançait un appel à candidatures dans la presse, auprès des collectivités membres, des catégories socioprofessionnelles et des associations : une nouvelle session était organisée pour permettre à des personnes volontaires en contact avec du public de par leurs activités professionnelles ou personnelles de devenir Ambassadeurs du Parc. Submergé par la demande, le Parc organise en cette fin d’année trois sessions de formation.

Au programme des trois jours


Les formations, de chacune trois jours, sont organisées sur un mode résolument participatif. De nombreux ateliers permettent à chacun de se connaître, d’exprimer ses attentes dans le rôle qui lui sera confié, de faire part de ce qu’il aime, de témoigner de son regard sur son espace de vie… Des temps de rencontre avec les chargés de mission du Parc mettent en lumière quelques actions phares : développement des énergies renouvelables participatives, isolation du bâti ancien ou encore gestion de milieux naturels. Mais les participants vont aussi sur le terrain. La deuxième journée débute par une lecture de paysage sur l’emblématique panorama de Candes-Saint-Martin alors qu’une grande partie de la dernière journée de formation se déroule à Brain-sur-Allonnes à la découverte d’initiatives portées par la commune et le Parc. À cette occasion, les futurs Ambassadeurs parcourent la tourbière des loges, site peu accessible, et en apprennent davantage sur son intérêt écologique.

Guidé par sa passion et l’envie de transmettre

D’ici quelques semaines, les Ambassadeurs recevront, lors d’une cérémonie, leur diplôme et signeront une convention pour trois ans. Celle-ci engage le signataire à être un lien privilégié, un relais entre le Parc et les publics qu’il côtoie, touristes, habitants, membres d’associations, habitants de sa commune... « L’Ambassadeur est surtout une personne motivée, qui s’implique en fonction de ses intérêts et domaines de compétences. Pas de messages tout faits sur ce qu’il doit dire, mais ces trois jours doivent lui permettre d’être plus au fait de ce qu’est le Parc. C’est avant tout la spontanéité et le goût de transmettre et de partager son territoire et ses richesses qui doit le guider dans cette action bénévole » aime à rappeler Virginie Belhanafi, chef du service Tourisme et médiation des patrimoines. Pour améliorer ses connaissances et renforcer l’esprit du réseau, les Ambassadeurs bénéficient tous les ans de journées de découverte et de formations gratuites et spécialement conçues pour eux.

Un réseau bien étoffé

Les 77 nouveaux membres de ce réseau viendront rejoindre les 130 ambassadeurs déjà formés depuis 2003. La dynamique du réseau pourrait faire émerger des actions communes de promotion du territoire ou des temps d’échanges conviviaux. Le réseau se compose principalement d'hébergeurs touristiques, d'élus, de secrétaires de mairies ou de prestataires touristiques. Il s’est étendu avec ces nouvelles sessions à de nombreux membres d'associations.

Les Ambassadeurs s’exportent !

Le concept séduit et fait des petits... Le mardi 21 novembre dernier, le Parc Naturel Régional (PNR) Loire-Anjou-Touraine rendait visite à son cousin Suisse du Jura Vaudois pour présenter ce concept original. Virginie Belhanafi et Marcel Hirt, Ambassadeur et propriétaire de chambres d’hôtes à Ligré, ont ainsi pu apporter leur retour d’expérience aux élus et techniciens de ce jeune Parc naturel régional de 30 communes. Plus d’une centaine de personnes se sont montrées intéressées pour faire partie de ce futur réseau de bénévoles dont l’objectif sera de porter les valeurs du Parc et de rendre ce dernier lisible auprès des quelque 32 000 personnes qui y résident.


Article du 06 décembre 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI