Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Le Mag'hebdo : Les collèges Saumurois se portent-ils bien ?

Le Conseil Général de Maine et Loire , gestionnaire des 50 collèges publics du département, a fait réalisé un diagnostic sur l'état de santé de ses établissements avec pour objectif : améliorer le système tout en faisant des économies. De fait, certains collèges, notamment en secteur urbain affichent des effectifs à la baisse avec nombre de places libres. Et trois enjeux ont été mis en avant : primo, améliorer la mixité sociale où cela s'avère nécessaire, deusio, optimiser les conditions d'accueil des élèves et tertio, rationaliser le patrimoine scolaire et donc prioriser les investissements utiles.


Le collège Paul Eluard de Gennes


Le constat est clair : certains établissements sont sur-dimensionnés par rapport à leur capacité d'accueil ! De fait, 3 500 places sont disponibles sur le département et tout particulièrement dans les collèges urbains, quand dans un même temps les collèges ruraux sont à saturation ou presque. Par ailleurs, les élus de certaines communes nouvelles, souhaiteraient que les collégiens soient affectés au même collège. C'est par exemple le cas au collège de Gennes, qui affiche déjà complet. Le Conseil départemental quant à lui s'est fixé trois objectifs : des collèges de plus de 200 élèves, des temps de transport maîtrisés et une mixité sociale renforcée.

Le Saumurois pas impacté...pour le moment

Nous avons fait le tour des collèges publics du Saumurois. S'il est clair que certains collèges de la ville de Saumur sont loin d'afficher complet, les collèges ruraux quant à eux sont à quasi saturation. Mais pas d'inquiétude pour l'heure, comme cela nous a été confirmé par le cabinet du Président Gillet : « L’étude de sectorisation des collèges du Maine-et-Loire, confiée à un cabinet spécialisé, s’est concentrée dans un premier temps sur la région angevine et les Mauges. Cette étude s’attachera au Saumurois en 2018, sur le volet bilan et prospectives probablement au cours du 1er trimestre, et sur le volet propositions techniques pour la concertation au cours du second. A ce stade, nous n’avons donc pas réellement d’éléments d’informations. »

L'urbain loin d'être complet

Ainsi au niveau des collèges urbains, Pierre Mendès France accueille 223 élèves pour une capacité maximale de 340. Jérôme. Le Roux principal, explique : « Nous n'avons pas de notion de sous-effectif particulièrement. Nous sommes dans un effectif normal au regard de la population du territoire, notamment en classes de 6ème »
Pour ce qui est de Yolande d'Anjou, l'établissement accueille 200 pour une capacité maximale 260. Pour la principale, Armelle Juré, « nous ne sommes pas concernés par une fermeture éventuelle, ce qui nous a bien été confirmé par Laurent Hamon (n.d.l.r. Conseiller départemental). Seul Angers sera concerné. Par contre se pose le problème de la sectorisation qui va être réétudiée. De fait, les collèges en zone rurale de Gennes et Beaufort explosent. Donc il se pourrait bien que certains élèves soient redirigés. » Et de rajouter : « Notre plus gros problème c'est le secteur privé qui nous pompe des élèves. »
Le collège Delessert quant à lui accueille 320, élèves pour une capacité de 500 (SEGPA compris). Luce Petiteau : « idem que pour Yolande d'Anjou, pas de fermeture en vue. Mais nous sommes impactés par la sectorisation »
Enfin à Honoré de Balzac, à St Lambert des Levées, l'accueil est de 480 élèves pour une capacité de 580. Selon Rodolphe Mirande, « nous ne sommes pas trop impacté, d'autant que nous recevons des élèves du secteur privé qui viennent vers nous. La problématique va se poser par rapport à la fermeture progressive des SEGPA. »

Le rural en capacité quasi maximale

Si l'on regarde du côté des établissements en secteur rural, la réalité est tout autre. Ainsi, le collège Calyso de Montreuil Bellay accueille 520 élèves, pour une capacité 550 . Pour Pascal Debonnaire «même si nous nous approchons de notre capacité maximum, nous ne sommes pas du tout sous tension. » Il n'en va pas de même pour le collège Paul Eluard à Gennes, qui explose les scores en accueillant 637 élèves. Et Bernard Manault, le principal de le dire : « J'attends la réunion avec le département au niveau de la sectorisation. De fait, si l'on doit accueillir en 6ème à la prochaine rentrée tous les élèves de la commune nouvelle intégrant les enfants de Louerre qui jusque là allaient vers Doué la Fontaine, on sera encore à 29 élèves par classe et c'est très lourd. C'est pourquoi il faut attendre cette sectorisation, afin que certains élèves soient dirigés vers Saumur. »
Enfin, Lucien Millet Doué la Fontaine affiche un effectif de 420 élèves pour une capacité théorique maxi de 350. Mais pour Emmanuel Gautier, le principal, pas de quoi s'affoler : « On est certes depuis 2 ans largement au-dessus de ce qu'a audité le département, mais notre capacité effective et environ de 470 avec nos 17 classes (à 28 élèves). A la différence de Gennes qui est vraiment au maxi, sans ouvrir de classe supplémentaire, nous pourrons donc éventuellement accueillir les élèves de CM2 de Louerre, si les élus en décidaient ainsi.»


Article du 06 décembre 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :

10/12/2017 10:29:26 Commentaire de Rova

Juste pour info on dit le conseil départemental et non le conseil général. Profitons encore qqles mois de cette belle collectivite centenaire avant sa disparition au profit des régions. Voir le rhone, La corse....le grand vénérable Collomb veut aller très vite.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI