Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Les cliniques des Pays de la Loire aux petits soins des lycéens

Le mercredi 22 novembre prochain, la Clinique Chirurgicale de la Loire de Saumur ouvre ses portes aux lycéens dans le cadre de la 3ème édition de la journée régionale de l’hospitalisation privée. A cette occasion, en amont, les cliniques des Pays de la Loire ont mené une étude auprès des lycéens de la région. L'objectif ? Mieux cerner le rapport des jeunes à leur propre santé et connaître leur perception à l'égard des établissements de santé.



Contrairement aux idées reçues, les lycéens prennent soin de leur santé. Dans les Pays de la Loire, ils sont, en effet, 86 % à l’affirmer*. Plus surprenant, les campagnes de prévention menées par les pouvoirs publics parviennent à atteindre leurs objectifs puisque la majorité d’entre eux estiment qu’elles ont un impact important sur leur comportement. Deux bonnes raisons pour la Clinique Chirurgicale de la Loire d’ouvrir ses portes : une opération qui se concrétisera le 22 novembre, avec la 3ème édition de la journée régionale de l'hospitalisation privée, organisée à l’attention des lycéens des Pays de la Loire, de la Bretagne et du Centre-Val de Loire.
L'objectif ? Leur faire découvrir les métiers de la santé et les sensibiliser aux enjeux de la prévention et du dépistage. Au programme de cet événement placé sous le label Cliniques Citoyennes, des échanges avec les professionnels de santé, la sensibilisation aux gestes de premiers secours, des visites de services – bloc chirurgical, unité d’ambulatoire, stérilisation, ... - et des mises en situation.

Les lycéens attentifs à leur santé et celle des autres

Selon l’étude « Les lycéens et leur santé »*, 54 % des lycéens des Pays de la Loire interrogés seraient, en effet, capables d’apporter les premiers soins à des personnes en situation d’urgence. Et 44 % en éprouvent l’envie, pour ceux n’ayant pas encore suivi une formation de ce type. Lors de cette journée, certaines cliniques organiseront ainsi des ateliers dédiés. La majorité des lycéens ont eu l’occasion d’apercevoir la réalité d’un établissement de santé en tant que patients ou visiteurs. S’ils ont, globalement, une bonne image de ces établissements pour les opportunités de carrière, ils tendent à les juger vétustes. Cette journée leur permettra d’en découvrir davantage et de susciter, pourquoi pas, des vocations !

* Sondage OpinionWay pour la Fédération de l'Hospitalisation Privée Bretagne – Val de Loire – Océan (FHP) réalisé du 16 au 23 octobre 2017 auprès de 306 lycéens du Grand Ouest.
Échantillon représentatif de la population française âgée de 15 à 17 ans habitant les régions Bretagne, Pays de la Loire ou Centre-Val de Loire.


Article du 13 novembre 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


4 commentaires :

13/11/2017 19:33:14 Commentaire de Perplexe

la nouvelle vocation de la plupart des étudiants en médecine est le tremplin social , la visite d'un établissement privé quasi flambant neuf ne peut effectivement qu'accroître cette vocation 😉😉


13/11/2017 20:38:18 Commentaire de medecin

10 années d' études , c est un tremplin social qui demande beaucoup d énergie et de motivation ......il y a des routes plus directes pour accéder à la notoriété . La politique par exemple.....


14/11/2017 07:31:27 Commentaire de jean Noël

Limmersion sur le terrain avec des generalistes en campagne a voir la vraie vie et la population dans son milieu naturel,voila une belle école et immersion.


14/11/2017 17:27:35 Commentaire de medecinpoliticien

@Médecin c,est vrai qu'il faut beaucoup d'année d'études et de pratique ...mais ils ont des vies entre les mains !!!!! Que la politique c'est autre chose les politiciens nous rendent malade et quelque fois nous font faire des dépressions par leur attitudes , pour moi ce ne sont pas des notoires mais des planqués


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI