Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Cuisine Centrale à Saumur : Le département prend acte du désengagement de la ville

A la suite d’un communiqué de presse de la France insoumise sur l’abandon du projet de cuisine centrale de Saumur, le Conseil départemental répond, se dédouanant de cette décision politique des élus de Saumur et prenant acte du désengagement de la ville. Le communiqué de Françoise Damas et Laurent Hamon, conseillers départementaux.




Dans un communiqué du 25 octobre 2017, la France insoumise désigne comme « macronade » l'abandon du projet de création d'une cuisine centrale au sein du collège public Pierre-Mendès-France (relire). Le Conseil départemental s'inscrit totalement en faux quant aux allégations contenues dans ce communiqué et qui le visent expressément. Le choix d'abandonner le projet relève de la seule ville de Saumur. Celle-ci souhaitait revenir à un service de restauration collective en régie, la confection des repas destinés notamment aux écoles étant aujourd'hui confiée à un prestataire privé. Qualité des repas, soutien aux producteurs locaux ont présidé à cette orientation datant des élections municipales de 2014. Le département a, pour sa part, prêté une oreille attentive à ce projet afin d'optimiser un outil de production actuellement sous-exploité, où sont préparés 16 000 à 17 000 repas annuels.
Une étude préliminaire, confiée à un cabinet spécialisé, a défini les critères de faisabilité du projet. Le Département devait mettre son équipement à disposition de la ville de Saumur, afin d'en porter la production annuelle de 115 000 repas.

Un choix politique des élus saumurois

La Ville de Saumur, quant à elle, devait supporter les coûts afférents au projet de réalisation d'une cusine centrale. Les investissements, en matériels, en aménagement d'espace et de remise en conformité afin d'assurer la livraison de repas en liaison froide à destination des écoles de la ville, ont été évalués à 400 000 €. Les charges annuelles de personnel, portant sur le recrutement de trois agents, ont quant à elles été estimées à 140 000 €. Ces coûts auraient eu pour conséquence d'augmenter le prix unitaire des repas de 1 €, répercuté sur les familles saumuroises.
Compte tenu des estimations financières, la Ville de Saumur a préféré renoncer au projet. « Le département prend acte du choix politique des élus saumurois, précisent les conseillers départementaux Françoise Damas et Laurent Hamon. A aucun moment notre collectivité n'a pesé sur ce choix, qui relève de la seule décision municipale, et il n'appartient pas au Département de prendre à sa charge le coût de la restauration collective de la Ville de Saumur. »


Article du 26 octobre 2017 I Catégorie : Politique

 


9 commentaires :

26/10/2017 18:59:23 Commentaire de ber,adette fourré-jousselin dite mémé

ce qui ne dédouane pas ceux qui avaient fait des promesse, il est vrai que c'est tellement facile ... les promesses,ça ne coutent rien et sa rapportent gros !!!!Bon nos gosses et autres continueront à manger de la nourriture ....... comme elle sera livrée !!!!!et les agriculteurs bio de notre coin (le saumurois) nous aideront à vouloir croire que ce que mangent nos enfants c'est du bio !!!!!!!


26/10/2017 19:14:52 Commentaire de cabaret

Ce n'est pas beau de mentir, surtout quand on est élu. JMM, comme son ex-premier adjoint désormais maire, nous ont affirmé, juré et assuré lors de la campagne municipale de la création d'une cuisine centrale. Il ne reste plus rien de ces belles promesses. Arrêtez de mentir messieurs. Vos nez s'allongent et ce n'est pas à votre honneur. Longez les murs et faites-vous discrets.


26/10/2017 19:25:32 Commentaire de !!!

Mémé reflète bien la France insoumise et son gourou Vénézuélien pas d'argent mais faisons quand même


27/10/2017 08:55:18 Commentaire de Gedeon

Gérer une ville c'est aussi respecter les engagements pris lors des campagnes. je n'ose dire les "promesses" qui, elles , nous le savons bien n'engagent que ceux qui les reçoivent. Ce qui manque le plus je crois c'est la modestie...


27/10/2017 10:01:04 Commentaire de POUR 1€ DE PLUS

Pour 1€ de plus par repas le projet s'arrête??!. Y-a t-il eu dans ce projet une consultation de ceux qui paient à la fin ? Si le projet est bien expliqué, bien présenté ; peut-être que les familles auraient été prêtes à rajouter 1€ de plus à chaque repas ? Il faut bien mesurer ce que l'on a en plus pour 1€ de plus : - des créations d'emplois locaux non délocalisables. - une meilleur qualités des aliments (peu transformés) - un soutient supplémentaire aux producteurs locaux en faveur de leur maintient. - beau projet territorial et participatif en somme. L'abandon de ce projet illustre bien l'adage suivant : "Quand on met de l'argent dans rien, on a rien".


27/10/2017 11:16:17 Commentaire de PAG

@ 1€ de +: Certains français sont scandalisés (à juste titre ou non?) quand on veut baisser l'APL de 5€/mois. Pourquoi accepteraient-ils de payer un vingtaine d'€ de plus, à la cantine, par mois et par enfant?


27/10/2017 11:16:50 Commentaire de f.duhamel

orrecteur d'orthographe et de grammaire français Un peu dommage au lieu d'avoir x cuisines financés par l'État et en faire une seule bien, propre et bio, avec de bons produits locaux. Nous avons des maraichers excellents, des producteurs et éleveurs proches et de bonne qualité ainsi que de bon boulanger qui même groupé pourrait nous sortir de très bons produits. De plus la valorisation de notre région serait au rendez-vous avec un panelle de tout ce que nous sommes capables de produire. Légumes, viandes, fruits, pain et même farine locale. La région cherche à valoriser les pays de la Loire, alors que Saumur commence à montrer l'exemple.


27/10/2017 11:19:07 Commentaire de bruno lagarde

Le jour ou la connerie sera taxé ,un conseil mémé demande la mensualisation car sinon ca risque de faire mal.


27/10/2017 15:27:13 Commentaire de Bernard

Un Président de la gauche pluriel (vous vous rappelez PS +PC+Verts), nous a mentis pendant 14 ans, un autre président PS vient de nous mentir pendant 5 ans. Alors à quoi s'attendre d'une municipalité de gauche ou le maire et son 1 er adjoint ont magouillés secrètement pour changer de postes à mi mandat.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI