Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Patrimoine : À Bourgueil, les Sœurs vont-elles brader l'Abbaye ?

Le lieu est chargé d'histoire, il intéresse de nombreux Bourgueillois. Si l'ancien monastère et son cloître demeurent dans le giron de l'évêché de Tours et de l'association paroissiale qui en assure la gestion (Les Amis de l'abbaye, qui administrent aussi la salle de cinéma et le musée), les douze hectares de vignes et de bâtiments restent sur le marché. Les religieuses souhaitent vendre d'urgence.



Le château abbatial, son moulin, son parc et son clos de vignobles cherchent toujours un ou plusieurs investisseurs. La première mise en vente date de 2012. Mais depuis Mars dernier et dans le but d'accélérer les choses, la congrégation des Sœurs de la Providence, propriétaire des lieux, a choisi de scinder l'ensemble en trois lots. La vente semble désormais plus simple et plus proche. Mais pas question de crier victoire trop vite. Les religieuses ont, en effet, été déçues lors des négociations précédentes, face à des propositions jugées peu sérieuses, voire peu respectueuses, notamment envers ces lieux historiques. Il aurait été question d'un projet de maison de retraite orthodoxe !

Les vignes pour les vignerons ?

La première partie concerne l’achat des vignes du Clos de l’abbaye. Michel Lorieux, vigneron sur la parcelle depuis une quarantaine d'années, semble clairement intéressé par une reprise avec son fils : « Il est évident que, pour nous, c'est une opportunité à saisir. Il s'agit de notre lieu de travail et il y a même un aspect affectif. Pour le reste, c'est aux Sœurs de décider. De notre côté nous ne sommes pas pressés ». Le seul lot viticole est évalué, pour le moment, à 425 000 euros. La vente pourrait se faire en janvier prochain.

3 candidats crédibles pour le château


En ce qui concerne le château, actuellement trois candidats crédibles semblent se positionner. Il s'agit de l’acquisition de l’ancien établissement d’hébergement pour personnes âgées « Saint-Martin », fermé en avril 2016. Le monument, daté du XVIIe siècle, ainsi que les celliers et les greniers du XIIIe sont mis à prix 1,45 million d'euros. Parquets anciens, carrelages de ciment, poutres peintes, cheminées majestueuses, passages voûtés font de lui, au fil de ses 39 pièces réparties sur quatre niveaux, un bien assez exceptionnel. Un particulier, originaire de Bourgueil, envisagerait d’y aménager des chambres d’hôtes. D'autres visites sont attendues, dont celle d'un investisseur japonais. Toutefois, Sœur Hélène Fauvy, chargée de piloter la vente du domaine, préfère rester prudente, alors même que la transaction est devenue très pressante, car l’entretien de cet ensemble, estimé au total à près de 2,4 millions d'euros, pèse durement sur les finances des Sœurs de « La Pommeraye ».


Article du 11 octobre 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :

12/10/2017 14:12:17 Commentaire de olivier

Et les soeurs ,sont elles a vendre ?


12/10/2017 17:30:59 Commentaire de Alcofribas le Ligérien

Comme quoi pour manger à la table du diable de la spéculation immobilière, il faut une grande fourchette. Ah! si seulement cette Abbaye était devenue prison à la révolution son sort serait-il comparable à Fontevraud. Et ces chères sœurs qui croyaient financer son entretien en vendant des livres usagés et des poupées en tricot de laine... quelle manque de réalisme dans des modes de pensée en désuétude. On attend un investisseur intelligent (autant que l'on puisse accoler ces deux mots) qui en ferait comme Mr Younan, un autre prieuré de Chénéhutte.


13/10/2017 12:09:53 Commentaire de CUNY Mauricette

J'espère que ce site exceptionnel sera acheté par un amoureux de la région. Que celui ci trouve une utilisation lui permettant de l'entretenir, d'y gagner sa vie et aussi d'attirer des touristes dans ce joli coin de France qu'est Bourgueil et son vignoble.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI