Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Avenir des urgences de Loudun tranché : ce sera un CSPN

Un CSPN... Un un centre de soins non programmés... Le service des urgences du CH de Loudun (Vienne) deviendra, à compter du 1er aout (CNSP). Le Groupement hospitalier Nord-Vienne, qui réunit les CH de Châtellerault et Loudun, l'a annoncé dans un communiqué ce 12 juillet.




Depuis plusieurs mois, le service des urgences et le service mobile d'urgence et de réanimation (Smur) de l'hôpital de Loudun rencontrent "des difficultés de recrutement médical", reconnait le Groupement hospitalier. Ainsi en accord avec l'ARS (Agence Régionale de Santé), le conseil de surveillance du Groupement hospitalier nord-Vienne (GHNV) a annoncé vouloir "transformer l'actuel service d'urgences en un Centre de soins non programmés (CSNP) adossé à un SMUR (Service mobile d'urgence et de réanimation), qui fonctionneront tous deux 24 h/24, 7 jours sur 7" à compter du premier août. Et le communiqué de préciser que c'est pour: "prendre en charge les urgences ne nécessitant pas d'hospitalisation (entorses de cheville, plaies, fièvre d'enfants de parent seul…), ce qui représente plus de 90 % des urgences actuelles de Loudun. Dans le cas de l'hôpital de Loudun, le CSNP pourra également accueillir des patients dont l'hospitalisation est possible au sein de son service de médecine polyvalente.» La structure emploiera un médecin urgentiste et deux infirmiers et l'accueil se fera via le 15. Un médecin régulateur orientera vers le service qui correspond.

Après s'être fortement mobilisée, la population est aujourd'hui soulagée.

Article du 15 juillet 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :

16/07/2017 15:41:43 Commentaire de Certes, certes...

Mais plutôt que de ne faire de annonces sur Angers ou Tours, où la plupart des personnels médicaux ont sucé la Tour Eiffel pour la rendre pointue [...] et ne veulent pas venir dans notre joli "plouc-land", si les offres était directement proposées en région Parisienne où beaucoup de personnel médical ne sait même plus comment s'échapper, ce serait peut-être plus pertinent, non?


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI