Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Le FN a choisi ses candidats pour les législatives : Merlaud sera sur le Sud, Lancien sur le Nord

Les candidatures se dessinent petit à petit tandis que l’élection d’après approche. S’il ne reste qu’une dizaine de jours avant le premier tour de l’élection présidentielle, nous sommes à deux mois du premier tour des élections législatives. On connaissait les candidats de la droite et les candidats socialistes, voilà maintenant la liste des candidats frontistes. Aymeric Merlaud sera candidat sur Saumur Sud, Patrice Lancien sur Saumur Nord.


Aymeric Merlaud et Patrice Lancien


Aymeric Merlaud, responsable FN dans le Maine-et-Loire, sera candidat à Saumur. C’est la représentation de la 4e circonscription qu’il a choisi de briguer (Saumur Sud). A 25 ans, ce diplômé de Sciences Po Paris n’en sera néanmoins pas à sa première course électorale, lui qui est déjà conseiller régional depuis 2015.
Au Nord, le FN sera défendu par Patrice Lancien, cadre responsable de production pour un équipementier automobile. A 52 ans, il n’en est pas non plus à son coup d’essai. Candidat pour les élections départementales en 2015 sur le canton de Beaufort-en-Vallée où il avait été battu avec un score de 30,5% au second tour, il figurait sur la liste FN aux élections régionales menée par Aymeric Merlaud.

Le FN mise beaucoup sur Saumur

Le FN, qui a installé sa permanence départementale à Saumur, mise beaucoup sur Saumur pour s’implanter. Lors de l’inauguration de cette permanence route de Rouen, Aymeric Merlaud expliquait que "c’est en effet sur le territoire de Saumur que le FN fait les meilleurs scores" (relire notre article du 02/12/2016). A Saumur comme nulle part ailleurs en Maine et Loire, le FN compte d’ailleurs un conseiller municipal, en la personne de Patrick Morineau qui vient de succéder à Monique Lieumont-Briand, élue en 2014 et démissionnaire depuis (relire notre article du 04/02/2017) . Aux élections législatives en 2012, le Front National avait réuni 11% des voix au Sud (4% en 2007), 10% au Nord (3% en 2007). Après une percée lors des élections municipales à Saumur, mais surtout lors des élections départementales sur les différents cantons du territoire (22% sur le département), le Front National pourrait être la clé de voûte de ces élections en se qualifiant au second tour dans les deux circonscriptions de Saumur. Dans un climat d’incertitude totale pour les candidats, la seule chose qui est sûre, est que les résultats des élections présidentielles risquent d’être épluchés.


Article du 11 avril 2017 I Catégorie : Politique

 


9 commentaires :

11/04/2017 16:46:05 Commentaire de Superdeg

Comment on dit lorsqu'il y a quatre candidat au second tour un quatuor, un carré, une rectangulaire, et lorsque y a cinq un pentagone, une pintagulaire, merci la rédaction car il y a de forte chance que ça arrive (PS+LR+FN+EM+INSOUMIS là y a déjà 4 qui feront + de 12,5% des voix)


11/04/2017 17:42:25 Commentaire de code électoral

Superdeg , il faut revoir votre code électoral , pour se maintenir au deuxième tour il faut faire 12.5 % des inscrits et là ça change tout avant une abstention toujours autour de 40 % . Allez sur wikipèdia vous avez un tableau très explicatif


11/04/2017 19:02:12 Commentaire de Jojo

Le petit Merlaud il est plutôt tendance Marine ou Marion ? Il ne connaît Saumur que pour les élections.


11/04/2017 19:07:30 Commentaire de Magique

25 ans et déjà dans une carrière politique .... il est beau l'avenir au FN ! Saumur sud, saumur nord, Nantes, Paris ... Merlaud partout et nulle part à la fois!!!!ridicule


12/04/2017 01:32:40 Commentaire de MDR

un facho en costard reste un facho, l'habit ne fait pas le moine (citation d'un certain monsieur Fillon)


12/04/2017 09:46:09 Commentaire de Merlaud=Philippot

Tout est dans le titre. Ce Merlaud est un sbire de Philippot donc bien loin de Marion MLP que sa tante met continuellement au placard. Les faits doivent ouvrir les conscience et sortir de l'aveuglement.


13/04/2017 09:28:49 Commentaire de Superdeg

Je vois que certains ont eu des sueurs froide exact c'est 12,5% des inscrits source: http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/publications/dossiers-thematiques/2012-Elections-legislatives/presentation/elections-legislatives-presentation-generale.105847.html#scrutin Les députés sont élus au scrutin uninominal majoritaire à deux tours, dans le cadre de circonscriptions particulières. Même s'il s'agit d'un scrutin uninominal, la candidature suppose que le titulaire du mandat puisse être remplacé en cours de mandat sans susciter automatiquement une élection partielle. C'est pourquoi le bulletin de vote, en dépit du caractère uninominal du scrutin, comporte deux noms, celui du candidat titulaire et celui de son remplaçant, ou suppléant, appelé à le remplacer en cas de nomination au Gouvernement ou comme membre du Conseil constitutionnel, en cas de décès ou encore de prolongation pendant plus de six mois d'une mission confiée par le Gouvernement. Pour être élu au premier tour, il faut recueillir la majorité absolue des suffrages exprimés c'est-à-dire, arithmétiquement, plus de la moitié du nombre de suffrages exprimés. La loi impose également que le nombre de ces suffrages soit au moins égal au quart des électeurs inscrits dans la circonscription. Si aucun candidat ne satisfait à ces règles, il est procédé à un second tour. Pour être candidat au second tour, il faut avoir recueilli au premier tour un nombre de suffrages au moins égal à 12,5% des inscrits. Si un seul, voire aucun, candidat ne satisfait à cette règle, le nombre de candidats du second tour est limité à deux : soit celui qui a recueilli au moins 12,5% des suffrages et celui qui, ensuite, en a recueilli le plus grand nombre, soit les deux candidats qui ont recueilli le plus grand nombre de suffrages au premier tour. Les circonscriptions législatives, au nombre de 577, figurent en annexe à l'article L. 125 du code électoral. Elles ont fait l'objet d'une nouvelle délimitation, par une ordonnance du 29 juillet 2009 ratifiée par une loi du 23 février 2010, pour tenir compte de données démographiques récentes. Elles se répartissent en trois groupes : Les 558 circonscriptions établies dans le cadre des départements, de métropole ou d'outre-mer (Guadeloupe, Guyane, Martinique, La Réunion et Mayotte) regroupent ordinairement plusieurs cantons. Certains départements correspondent à une seule circonscription (Creuse, Lozère), d'autres en comptent un plus grand nombre (Nord, 21 circonscriptions, Paris, 18, etc.) ; Les collectivités d'outre-mer à statut particulier (Nouvelle-Calédonie, Polynésie française, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, Wallis et Futuna) regroupent 8 circonscriptions. À noter qu'un seul député est élu dans les deux collectivités de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin ; L'élection de députés par les Français résidant hors de France dans 11 circonscriptions est une innovation consécutive à la révision constitutionnelle du 23 juillet 2008.


14/04/2017 08:21:28 Commentaire de PARACHUTES

il faudra leur fournir un plan ils vont se perdre les fachos ,meme deguisé en bonne sœur on reconnait la 5eme colonne Nous aussi on est chez nous on ne veut pas du fascisme!!!!!


19/04/2017 16:31:32 Commentaire de Germanica

Pourquoi s'attaquer ad hominem quand on ne connaît pas les compétences des candidats ? Qui peut dire qu'ils ne feraient pas leur travail tant qu'ils n'ont pas encore été élus ? Beaucoup de gens UMPS briguent aussi des mandats et les cumulent, mais restent très médiocres. Pour preuve : pas grand chose ne s'améliore en France au niveau local (ruralité, banlieue des métropoles, sécurité, commerce, santé, etc.) Franchement les insultes "facho", "raciste" pré-mâchées par les médias que vous recrachez par moment quand cela vous arrange, n'ont véritablement que très peu d'impact sur ces valeureuses personnes, dignes de présenter leur candidature en toute transparence pour espérer changer les choses en France dans la grande institution qu'est l'Assemblée Nationale. Laissons-leur une chance, où informez-vous auprès d'eux directement sur internet pour savoir ce qu'ils prévoient de faire durant leur mandat plutôt que d'insulter ainsi. Au Nom Du Peuple !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI