Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Pour Meriem Baba (PS), « cette élection présidentielle est une élection de rupture ».

Si aucune élection présidentielle ne se ressemble, 2017 sonne tout de même pour beaucoup la fin d’un temps. Celui où les coalitions ne se font pas à l’Assemblée nationale mais au sein des partis politiques. De NKM à Fillon chez Les Républicains ou de Valls à Hamon au Parti Socialiste, les coalitions, qui depuis longtemps paraissent intenables, ont tenu. Mais jusqu’à quand ? Les partis d’aujourd’hui seront-ils les partis d e demain. Nous avons interrogé les responsables locaux des différents partis politiques. Aujourd’hui, Meriem Baba, candidate PS pour les élections législatives de juin prochain.


Meriem Baba (PS)


Investie par le Parti Socialiste, Meriem Baba n’est pourtant pas très claire sur ses intentions. Réunis mercredi pour une réunion de section, les socialistes saumurois sont déboussolés, pour certains tiraillés, ont semble-t-il eu du mal à voir clair dans la stratégie nationale et locale. Et pour cause, pour Meriem Baba, « il est aujourd’hui compliqué de faire campagne pour Benoît Hamon, à Saumur certes, mais c’est une réalité nationale ».

« Cette élection présidentielle est une élection de rupture »

Meriem Baba, socialiste, oui, mais avant tout « humaniste ». Si elle affirme être « profondément de gauche », « c’est-à-dire pour une société de l’Homme et pour l’Homme », elle reste perplexe face à cette élection présidentielle. « Ubuesque », cette course à l’Elysée lui paraît être une « élection de rupture ». « Les clivages traditionnels ont été parasités […] et les messages sont brouillés de toute part. Je ne cautionne pas qu’on puisse mépriser à ce point nos institutions ».

La fin du PS ? « Il va y avoir une réflexion. Est-ce que c’est la fin ? Je ne sais pas »

Face à la montée du Front National, du Front de gauche mais surtout à l’émergence du mouvement En Marche d’Emmanuel Macron, le Parti socialiste semble plus que jamais fragilisé, coincé entre ceux qui veulent « une vraie gauche » portée par le vainqueur de la primaire de la gauche, Benoît Hamon, et les sociaux-démocrates ou sociaux-libéraux qui rejoignent pour beaucoup Emmanuel Macron. Macron, justement, Meriem Baba semble en penser du bien. « Pourquoi faudrait-il être de gauche ou de droite » répond-elle quand on lui demande où elle classerait le candidat d'En Marche. De là à faire exploser le PS ? « Il va y avoir une réflexion. Est-ce c’est la fin [du PS] ? Je ne sais pas ». Difficile, dans ces conditions, de faire campagne. Et si c’était tout simplement, pour un temps, la fin des partis et le début d’une aire où l’on présente ses idées avant de présenter son parti ?


Article du 25 mars 2017 I Catégorie : Politique

 


11 commentaires :

25/03/2017 09:57:04 Commentaire de seb

Euh je dirais plutot humaniste pour la femme que pour l homme.


25/03/2017 21:23:07 Commentaire de Baba ? Connais pas ?

La méprise des institutions, c'est la gauche....la méprise des citoyens, c'est la gauche....40 ans après Miterrand, on en soupe encore !


25/03/2017 22:45:17 Commentaire de oui enfin la fin !

bien sur que c'est la fin la vraie gauche ne se trouve plus au PS droitisé et libéralisé depuis bien longtemps ! Les électeurs de gauche (ceux qui restent) du PS devront faire un choix !


26/03/2017 10:52:09 Commentaire de lambert

heureusement que vous avocat p s vous avais deviner sa parque nous ont était trot con le mieux et de rester dans votre pauvre domaine


26/03/2017 10:53:31 Commentaire de Bernard Febvre

Un vote populaire des primaires de la gauche a montré qu'une grande partie des participants a voté en masse pour la candidature de Benoît Hamon. Elle ne peut être réduite à des réflexions d'appareils. Elle appartient aux électeurs de gauche qui l'ont soutenue. Penser la gauche comme étant une société de l'Homme pour l'Homme est réducteur. C'est plutôt la société pour l'Homme. Dénier les clivages gauche/droite revient à méconnaître les difficultés quotidiennes d'une grande partie de nos concitoyens. Nos enfants s'interrogent sur la société que nous allons leur laisser. Soutenir un candidat qui présente "un avenir désirable" ne peut se réduire à des propositions dépassées, perpétuant le système établi. En effet, le clivage gauche/droite à tout son sens lors des présentes élections. Simple électeur, j'aspire sur Saumur à la création d'un comité de soutien de la candidature de Benoît Hamon, seul candidat réaliste face à l'avenir de l'Homme, l'Ecologie, l'Europe, qui doit évoluer pour, elle aussi nous offrir un "avenir désirable".


26/03/2017 23:03:35 Commentaire de φ Les Insoumis

Commentaire de φ Les Insoumis Electeurs de gauche, et, en général, simples citoyens attachés à votre simple avenir existentiel, reprenez espoir ! Il y a du soleil dans cet abyme politique fait, de débats superficiels qui ne s'intéressent plus à l'essentiel, de populisme, de trahison, de richesses et d'opulence de quelques uns face au dénuement du plus grand nombre ! De la lumière, de la clarté, du débat, de la franchise, du partage, de la générosité ! Quoi de neuf sous le soleil ? Les Insoumis sont les seuls à mettre en avant des propositions contraires aux dogmes libéraux​ appliqués, depuis trop d'année, alternativement, par la droite et la gauche de renoncement ! Ces axes de réflexion sont portés avec talent par le candidat Jean-Luc Mélenchon ! Electeurs, informez vous ! Visitez les sites suivants : Youtube melenchon ou jlm2017) Le bonheur, c'est toujours une idée neuve !


27/03/2017 01:01:00 Commentaire de Là où la soupe sera bonne

Madame BABA, vous irez là où l'herbe sera donc la plus verte. Si vous êtes investie par En Marche, vous quitterez votre investiture du parti socialiste, le laissant ainsi orphelin, et si vous ne l'avez pas, vous resterez avec B Hamon. Les deux programmes sont si différents qu'on a du mal à savoir ce que vous pensez... Si vous étiez honnête, vous démissionneriez du PS et vous vous engageriez totalement pour Macron... Mais on ne vous voit pas vous afficher ni soutenir qui que ce soit, et encore moins travailler (un peu comme dans l'ancien conseil municipal)... A vouloir jouer, vous risquez de tout perdre...On vous aura prévenu.


27/03/2017 07:34:01 Commentaire de 1789

comme la fille lelievre qui comme sa mére oportuniste .Il faut croire mais pas en ce qui est bon pour le peuple mais bon pour nous ,tel est leur devise .Et le principal est que le peuple avale la couleuvre.pitoyable


28/03/2017 09:13:35 Commentaire de Superdeg

EM c'est En Mixte comme au tennis un coup à droite un coup à coup, balle au centre et c'est toi qui trinque


31/03/2017 01:08:14 Commentaire de de brugiere

Nous assistons en effet à une première. Les socialistes sortent de 5 années absolument catastrophiques, où rien n'a fonctionné. les belles tirades de mr "moi je..." d'il y a 5 ans, ont mordu la poussière et ridiculisé ( enfin) la gente socialiste. Elle n'est bonne à rien, se fiche du peuple ( cf les multiples affaires), aujourd'hui, le monde entier ricane de nous. et nous mordons la poussière. Il y a cependant un domaine où les PS sont les maitres: c'est la révolution, casser de l'aristo, noyer le populo, couper des têtes, .. ils savent faire. Ils ont toujours su comment faire, à coup de Robespierre ou de st Just. et aujourd'hui, ils sont les maitres dans l'art de monter des bobards avec des caisses à outils que sont les médias et les juges du syndicat de la magistrature et son mur des cons. ils sont tous cdans leur camp avec les milliardaires d'affaires style bergé ou les lobbys américano bruxellois. Ils ont des complices: L'educ nationale, le MEDEF qui crée des chômeurs et la FNSEA que crée des candidats agriculteurs au suicide ; ces vulgaires canailles , ces voyous, mondialistes européistes ont monté un coup de ciseau, pour faire monter leur candidat complètement artificiel ( c'est macron bien sûr) et démolir la droite ( fillon d'abord en attendant ,qu'une fois à terre ce sera au tour de Marine). Ces voyous, qui ont fait la preuve par 9 de leur immense incompétence, avec le monsieur "moi, je ..." et sa clique de nullissimes, de leur haine des Français et de la France qu'ils aimeraient bien faire disparaitre,, sont en passe de gagner les élections. Nous sommes dans une totale imposture. il faut le savoir.


05/04/2017 17:51:43 Commentaire de varlin

mr de brugiere, vous transpirez de la haine,calmez vous on dirait du Doriot....


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI