Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Cinéma Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Charles-Henri Jamin (PCD) est candidat « pour représenter une vraie droite de conviction ».

Si aucune élection présidentielle ne se ressemble, 2017 sonne tout de même pour beaucoup la fin d’un temps. Celui où les coalitions ne se font pas à l’Assemblée nationale mais au sein des partis politiques. De NKM à Fillon chez Les Républicains ou de Valls à Hamon au Parti Socialiste, les coalitions, qui depuis longtemps paraissent intenables, ont tenu. Mais jusqu’à quand ? Les partis d’aujourd’hui seront-ils les partis de demain. Nous avons interrogé les responsables locaux des différents partis politiques nationaux d’aujourd’hui. Après Aymeric Merlaud, responsable départemental FN (relire), Simon Holley, responsable saumurois d'En Marche (relire) et Frédéric Mortier, UDI (relire), aujourd’hui, Charles-Henri Jamin, Parti Chrétien Démocrate, candidat aux élections législatives sur la 4ème circonscription.


Charles-Henri Jamin


Pour Charles-Henri Jamin, conseiller municipal et communautaire de Saumur, aujourd’hui candidat aux élections législatives sur la 4ème circonscription du Maine-et-Loire (« Sud Saumurois »), « ce qui donne du sens aux partis politiques, c’est ce qu’ils proposent pour l’intérêt de la France et du bien commun afin que les électeurs en disposent pour leur choix. » Et c’est peut-être là que le bât blesse. « On voit avec sidération la Vème République se transformer en un régime aussi partisan et ingouvernable que la IVème République avec des mécanismes de désignation de candidats à tous les échelons qui échappent de plus en plus aux militants et électeurs. » Une façon pour lui de critiquer de nouveau l’investiture LR offerte à Eric Touron, maire UDI de Distré. « Que les instances nationales aient décidé de donner le dossard LR à quelqu’un qui n’est pas le plus proche des fondamentaux d’une droite de conviction, et qui plus est contre l’avis de nombre de cadres, militants et sympathisants locaux, est un très mauvais signal politique ». Ambiance…

« Je ne veux pas ni de la France instable de Macron, ni de la France bloquée de Marine Le Pen. »

Adhérent au Parti Chrétien Démocrate (présidé par le candidat à la primaire de la droite, Jean-Frédéric Poisson), Charles-Henri Jamin soutient plus un projet qu’une personne. « En l’état actuel, le programme de François Fillon est le seul susceptible de redresser la situation du pays. Je ne veux pas ni de la France instable de Macron, ni de la France bloquée de Marine Le Pen. » Aucune référence au Parti Socialiste et au candidat Hamon. Et pour cause, l’hériter du socialisme, selon lui, c’est bien Macron, «tout autant partisan d’une dérégulation effrénée. Macron, c’est plutôt ni droite ni droite. […] Il est le candidat de la confusion ». Confusion qui laisse craindre une France difficilement gouvernable, sans majorité claire au Parlement… Un risque que Charles-Henri Jamin n’exclut pas non plus si François Fillon était élu Président de la République.

Et si l’élection présidentielle laissait ensuite place à la cohabitation ?

Pour Charles-Henri Jamin, la situation est telle que les élections à venir laissent présager « un président de la République incapable d’avoir une réelle majorité au Parlement ». Pour Macron, c’est net, « [il] met toute son énergie à rester dans l’ambiguïté ». Sa majorité ne saurait être claire. Mais côté Fillon, le risque est-il écarté ? Pas vraiment à en croire Charles-Henri Jamin qui dénonce toujours le choix des Républicains de s’allier avec le parti centriste UDI, jusqu’à leur offrir en France plus de 68 circonscriptions « gagnables », dont celle de Saumur-sud. « [Je] suis très attentif à ce que son programme qui a été plébiscité par les électeurs de la Primaire de la droite et du centre, ne soit pas déformé par le chantage imposé par les instances nationales de l’UDI mais aussi par des responsables nationaux LR ». Un programme qui en effet ne plaît pas à tout le monde, mais n’empêche pas les alliances. Charles-Henri Jamin précise : « c’est bien pour représenter une vraie droite de conviction que je suis candidat aux élections législatives ». Une vraie droite pour une vraie majorité ?


Article du 18 mars 2017 I Catégorie : Politique

 


24 commentaires :

18/03/2017 15:57:32 Commentaire de Sacrè Jamin

Surprenant ce Charles Henri Jamin , il réclamait l'investiture LR maintenant qu'il ne l'a pas ......elle n'a aucune valeur . Est bien raisonnable de mêler la politique à la religion PCD . Et pour être une droite de conviction il suffit de regarder vos amis pour s'en convaincre sur votre Facebook . Ex déléguè FN et j'en passe . La France avec Fillon à besoin de gens modérés et non d'extrémistes qui nuisent à son image


18/03/2017 17:11:21 Commentaire de Centriste

Quel mépris pour les centristes Mr Jamin , pensez vous que vos amis Hamon et Retailleau auraient gagnè les élections sans les centristes . Si vous ne les aviez pas tant méprisés avec votre mentor M.Apchin peut être seriez vous encore en responsabilités . La primaire était celle de la droite et du centre . Bravo à François Fillon d'avoir une vision de la politique plus large que la votre meme si vous ne vivez que grâce à elle


19/03/2017 09:13:20 Commentaire de Republicains

Adhérent républicains de longue date je pense que notre ami Jamin philosophe à ses heures devrait méditer un peu sur l'absence de soutien de notre parti à chaque élection . Municipales 2008 : match Apchin -Jamin - Jamin perdant . Régionales 2015 .: Régine vous ait préférée pour représenter le Saumurois . Législatives 2017 : Le maire de Distre vous ait preferè . La seule fois où vous avez representè notre parti et le centre ce fut la Berezina . 2eme tour des cantonales 2011 moins de 40%.....Oui Touron est centriste mais il sera notre candidat


19/03/2017 13:08:07 Commentaire de @republicains

Erreur Mr Republicains M. JAMIN n'a pas perdu en 2008, le match s'est terminé par une entente entre M. APCHIN et M. JAMIN. M. JAMIN a toujours été largement élu à St Hilaire St Florent même aux dernières municipales


19/03/2017 15:22:15 Commentaire de Jeande

Charles-Henri, à part les très confortables emuluments offerts par l'assemblée, quelles sont vos motivations? N'avez vous pas compris que les français sont lassé des professionnels de la politique dont le seul but est de se servir sur le dos de la république?


19/03/2017 15:38:06 Commentaire de Tonton P'niouf

Au nom du Père, du Fils, et du Saint-Esprit... S'afficher politiquement "Chrétien Démocrate" c'est bafouer notre République laïque.


19/03/2017 15:50:52 Commentaire de @centriste

Charles-Henri Jamin fut un maire délégué apprécié à Saint-Hilaire-Saint-Florent où, localement, ses électeurs (qui-ne-sont-pas-des-extrémistes-qui nuisent-à-l'image-de-Saumur) ont su placer sa liste en tête lors des dernières municipales. Qui veut empêcher le PCD de présenter un programme alternatif ? La démocratie, c'est aussi offrir du choix dans les programmes.


19/03/2017 16:24:05 Commentaire de Tonton P'niouf

@@centriste: Il est possible alors de se présenter en Démocrate, ou Alternative Démocratique tout en allant librement aux offices dans la vie privée. Ce sera d'autant plus crédible que le besoin de Démocratie se fait lourdement ressentir. Pour ce qui est des résultats sur Saint-Hilaire-Saint-Florent.. Pas de commentaire en ce qui me concerne.


19/03/2017 16:43:33 Commentaire de Georges

Homme de conviction, M.JAMIN est un candidat cohérent qui défend des valeurs auxquelles il croit et qui sont de nos jours désuètes pour de nombreux compatriotes. Élu dans l'ancienne majorité, il s'est investi sans compter pour faire avancer notre territoire. Maire de St Hiraire St Florent, apprécié de ses électeurs il a su obtenir l'adhésion par sa loyauté . Resté fidèle comme son parti( le PCD ) il soutient dès les premières heures F.FILLON sans attendre de contre- partie. En ce qui concern l'UDI, lors des primaires de la droite et du centre elle a soutenu A.JUPPE candidat qui devait aux yeux des journalistes bien informés gagner haut la main les primaires. Lors de "l'affaire" FILLON le président de l'UDI a demandé aux instances LR de changer de candidat et son parti ne soutenait plus F.FILLON. Ayant négocié (marchandé) avec les Republicains 68 circonscriptions "gagnables" UDI (petit parti) a obtenu ce qu'elle voulait. Soutient-elle réellement le programme de F.FILLON ?


19/03/2017 16:53:57 Commentaire de @jeande

Contrairement à ce que beaucoup de saumurois pensent, Mr JAMIN exerce une profession libérale, heureusement d'ailleurs car depuis les dernières municipales il aurait du mal à faire vivre sa famille. Pour les prochaines legislatives on ne pourra pas lui reprocher le cumul des mandats contrairement à certains.


19/03/2017 17:14:35 Commentaire de François-Marie Arouet

M. Jamin votera Fillon. Avec des "chrétiens" de cet acabit, on a envie de se faire musulman ! Il n'y a que la circoncision qui nous ferait hésiter...


19/03/2017 18:47:22 Commentaire de Fidélité

Mr Jamin contrairement à certains est loyal et est un homme de convictions. Son appartenance au PCD fait de lui un homme sur lequel on peut compter et qui l'a montré par le passé. Voter JAMIN c'est être sûr d'avoir fait le bon choix !


19/03/2017 19:52:55 Commentaire de arrêtez par pitié!

merci Mr Jamin de venir représenter la droite pour les élections législatives. Vous êtes droit et prêt à tout donner pour notre circonscription. Le centre aura son candidat, la droite aussi, tout va bien. Il me semble que nous sommes encore en démocratie, tout le monde a donc le droit d'être représenté. A tous ceux qui insultent gratuitement Mr Jamin, il est clair que vous ne le connaissez pas. Quand on a la chance de pouvoir, enfin, avoir quelqu'un en qui on peut avoir confiance, on hésite pas une seconde.


20/03/2017 00:31:15 Commentaire de grizli

JAMIN contre TOURON ! ! ! ? ? Personne d'autre ??? çà fait vraiment pas rêver.......


20/03/2017 14:00:20 Commentaire de HUMANOIDE

C'est fou ce que les gens se connaissent entre eux ! Et je n'arrive pas à comprendre le manque de communication dont on parle tant ?


20/03/2017 18:29:13 Commentaire de Jamin = Stabilité

En ces temps incertains, j'apprécie la stabilité et la fidélité de Mr Jamin dans ses convictions et dans les hommes/femmes qui les représentent. Il a la connaissance du territoire et l'expérience d'un élu de terrain. En 2008 et 2014, il a gagné les élections municipales sur St Hilaire (mais le changement de la loi électorale a laissé Mr Marchand choisir quelqu'un contre les électeurs). Quant à 2009 (et même 2004), Mr Touron a brillé par son mutisme a soutenir le candidat de la droite et du centre pour laisser élire Mr Goulet à chaque fois... Voilà le centrisme à la sauce Piron/Touron : les petites combines en secret pour faire tomber ses (faux) amis. Ces 2 là ont soutenu Juppé tout au long de la primaire pour louer ensuite Fillon et le lâcher. Mais Touron tient à son investiture alors il joue double jeu : la girouette, quand tu nous tiens


21/03/2017 11:28:24 Commentaire de Superdeg

Touron a-t-il donné son parrainage à un candidat de la présidentielle, s'il ne l'a pas fait on doit lui retirer l'investiture, son mentor Piron l'a donné à....Juppé!


21/03/2017 13:03:53 Commentaire de La rédaction

Eric Touron a apporter son parrainage à François Fillon


21/03/2017 17:41:25 Commentaire de Superdeg

Exact Touron a donné son parrainage à Fillon mais, mais au tout dernier moment (validé le 18/03/2017).....On sait jamais!


23/03/2017 17:25:28 Commentaire de Marc

De toute façon, Monsieur Jamin ne franchira pas la barre des 5%! J'espère qu'il assumera de voter pour la droite de conviction qu'est le Front National au second tour et qu'il ne soutiendra pas l'assistant parlementaire Monsieur Touron (+ maire de Distré + conseiller régional)!!!


26/03/2017 14:33:31 Commentaire de Pinson

Il est évident que seul M.JAMIN défend les valeurs de la droite. Chacun vote pour qui il veut, mais en ce qui me concerne, il n'est pas question que je trempe un seul orteil dans le marigot bourbeux du centre.


28/03/2017 14:39:51 Commentaire de Camille de Bagneux

Le centre n'existe plus . Nous avons deux gauches en France, la droite se trouvant le plus à droite de la gauche et le centre plutôt à Gauche . Les ralliements nombreux des "centristes " à Mr Macron en apporte la démonstration . Il représente la continuité de la politique actuelle . Nous avons besoin d'une politique de droite de conviction représentée par Mr Jamin afin de commencer à résoudre les problèmes de notre pays, en abandonnant "le politiquement correct " imposé par les médias . Mr Touron représente la continuité et est complice par ses idées relativistes ( parti radical ),de la soi disant laïcité tournée uniquement contre le christianisme , de l'aggravation de l'état du pays et du communautarisme qui s'installe . Sans changements rapides il est certain que la France risque de tomber très bas et connaitre une crise majeure . Français réveillez vous . Mr Jamin a fait ses preuves ...


28/03/2017 16:04:24 Commentaire de 1789

MACRON piege a con.attention il est la digne continuité de flamby.macron le canada dry de la politique.ouverture totale des frontieres sociale en marche oui a tel point que le trou creuser par hollande va s'agrandir. Tout était prêt depuis l'été dernier ... > Texte écrit par Jean PIGEOT ancien de l'état major du FIGARO. > Les enquêteurs ont saisi ce document et, le lendemain, on en trouve un facsimilé dans la presse ! Vous me direz qu'il n'y a pas de violation du secret de l'instruction, puisqu'il n'y a pas d'instruction. > La procédure d'enquête préliminaire par le parquet dispense de faire intervenir un juge d'instruction. > Malin, non ? > Les fuites de documents dans la presse constituent le second étage de la fusée. Tout le complot a été admirablement préparé. Chapeau. La faillite du gouvernement socialiste, la nullité d'un président de la République lui ne se représente même pas, cas unique dans les annales de la V ème, devaient naturellement conduire à une déculottée historique du pouvoir sortant... > Eh bien pas du tout : "Faites-nous une belle primaire, la droite. Désignez votre champion. Dès que ce sera fait, on le dézinguera, avec le concours de procureurs aux ordres et de la part la plus pourrie de la presse. > Moyennant quoi, c'est notre copain Macron qui l'emportera !" > Et on viendra encore prétendre qu'il n'y a eu aucune machination. Que Fillon, simple député depuis cinq ans, intéressait si peu la justice que ces braves procureurs ont attendu un quinquennat entier pour s'apercevoir de ses mauvaises habitudes, qui sont celles de tous les parlementaires. > Il est plus que probable que chaque concurrent avait son dossier prêt, probablement constitué sous la houlette du cabinet noir de l'Elysée. On comprend que Juppé ne veuille pas y aller, maintenant, il a déjà donné. > Au point où l'on en est, il est même permis de douter de la réalité de la "trahison" de Macron. > Vous vous souvenez des commentaires acerbes de toute la hollandouillerie, lorsque le fringant ministre des finances a rendu son portefeuille ? Ce n'est pas si loin, c'était fin août. Le traître, l'ingrat ! Son départ de Bercy, c'était le coup de pied de l'âne à celui à qui il devait tout. > Il faut dire que la piétaille socialiste y a cru. La droite aussi, d'ailleurs, qui regardait distraitement ce jeune homme sans idées, sans convictions, sans projet, lâcher son mentor comme les rats quittent le navire. Il briguerait sûrement l'Élysée, mais en 2022, quand il aurait pris un peu de bouteille. On avait le temps de voir venir... > Qui s'est douté une seconde que tout cela était truqué, préparé, combiné, sûrement depuis avant l'été, entre ce président sans aveu et sa créature ? Lorsque Fillon parle de coup d'État institutionnel, il n'a pas tort. Cette affaire est la plus sordide imposture nationale depuis le vote des pleins pouvoirs à Pétain par la chambre du Front populaire. > Vraiment, si les Français s'y laissent prendre, ils n'auront pas volé un nouveau quinquennat de douleur. Il est vrai qu'après avoir installé le bébé hollandouillesque à l'Élysée, on pourra toujours le priver de majorité à l'Assemblée. Voilà trente-six ans que la France végète dans le socialisme, on n'est plus à cinq ans près. > M. Jean PIGEOT - Journaliste au service Politique intérieure du quotidien "Le Figaro" -


30/03/2017 21:35:34 Commentaire de Robinson Crusoë

A tonton p'niouf : au lieu d'insulter Mr Jamin, qui lui au moins a le courage d'afficher ses valeurs et ses idées qui ne changent pas, vous feriez mieux d'aller réviser la définition de la laïcité : vous confondez avec l'anticléricalisme primaire qui semble vous habiter et nous ramène à des heures sombres de notre histoire ... de grâce, laissez les honnêtes gens penser autrement que la "pensée unique" qui nous lasse, on en a fait le tour, non ? C'est ça, tonton, la république laïque, c'est accepter les différences... mais cela semble vous échapper...


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI