Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Pour Aymeric Merlaud (FN), « L’UMPS s’assume désormais au grand jour : c’est Macron ».

Si aucune élection présidentielle ne se ressemble, 2017 sonne tout de même pour beaucoup la fin d’un temps. Celui où les coalitions ne se font pas à l’Assemblée nationale mais au sein des partis politiques. De NKM à Fillon chez Les Républicains ou de Valls à Hamon au Parti Socialiste, les coalitions, qui depuis longtemps paraissent intenables, ont tenu. Mais jusqu’à quand ? Les partis d’aujourd’hui seront-ils les partis de demain. Nous avons interrogé les responsables locaux des différents partis politiques nationaux d’aujourd’hui. Aujourd’hui, Aymeric Merlaud, responsable départemental du FN.


Aymeric Merlaud et la "rose bleue"


Aymeric Merlaud, responsable départemental du Front National dans le Maine-et-Loire, voit en Macron l’ « UMPS » que son parti fustige depuis sa création. Dans cette élection présidentielle qui, chaque jour, apporte son lot de surprises, « nous assistons à la fin de la bipolarisation de la vie politique française entre la gauche et la droite, vers un affrontement des souverainistes que sont les militants du Front National et des mondialistes portés par Monsieur Macron ». Pour lui, « les partis traditionnels ne répondent pas aux attentes des Français et seront amenés à disparaître selon le résultat de l’élection présidentielle ». Et en effet, au vu des derniers sondages, de nouveaux clivages laissent apparaître une recomposition profonde de la vie politique. Selon lui, « il n'y a plus de droite et de gauche et l’UMPS s’assume désormais au grand jour : c’est Macron ».

« Le Front National est un parti de droite et de gauche »

Les anciens clivages droite-gauche, pour le FN, n’ont pas lieu d’être et n’ont jamais été qu’une construction d’hommes politiques qui souhaitaient conserver le pouvoir. Et pour cause, selon Aymeric Merlaud, « le Front National est un parti de droite et de gauche ». Le nouveau symbole de la campagne de Marine Le Pen sera d’ailleurs la « rose bleue », reprenant « le symbole de la gauche et la couleur de la droite ». Comme Macron donc, qui lui aussi affirme être et de gauche, et de droite... un nouveau clivage est né.

« Si Marine Le Pen gagne, il est impossible qu’elle n’ait pas de majorité à l’Assemblée »

S’il y a une chose dont on est sûr dans cette course à la présidentielle, c’est bien qu’on n’est pas sûr qu’in fine, le Président élu sera en capacité politique d’appliquer son programme. Alors que les jours semblent avoir fait oublier quelque peu les personnes pour se pencher sur les programmes, une question reste en suspens : vote-t-on vraiment pour un programme et donc, normalement, pour une majorité claire à l'Assemblée un mois plus tard ? Beaucoup doutent en effet du résultat des élections législatives après une présidentielle si chaotique. Marine Le Pen, si elle gagne, aura-t-elle une majorité ? « Oui, c’est impossible qu’elle n’est pas de majorité si les Français l’ont choisi un mois plus tôt » affirme Aymeric Merlaud. « C’est dans la logique des choses ». Mais qui composerait alors l’opposition ? Personne ne le sait encore…

Décidément, il va encore falloir attendre pour savoir à quelle sauce les Français (et leurs enfants ensuite) vont être mangés…


Article du 14 mars 2017 I Catégorie : Politique

 


6 commentaires :

14/03/2017 16:59:15 Commentaire de Justine Borromée

J'ai vu Monsieur Merlaud sur LCI ce matin et il s'est très bien débrouillé! Je n'avais jamais vu une personnalité politique à la télé de Maine-et-Loire à part Roselyne bachelot. Le FN49 est en train de se structurer comme il ne l'a jamais été. Inquiétant...


14/03/2017 17:26:27 Commentaire de Nostromo

Ben moi je dirais le LRFN montre son vrai visage , ou comment François Fillon se découvre avec les emplois fictifs (comme le FN), l'amour de l'argent, les mensonges criés hauts et forts (comme le FN), la victimisation (comme le FN) ... "c'est la faute des médias et des juges"


14/03/2017 18:34:08 Commentaire de CéBé

Bien!Bien! Le petit poussin a bien appris sa leçon,et il la récite très bien! Blablabla.....


14/03/2017 18:42:02 Commentaire de oui...mais...

oui....mais..... pendant que certains perdent leur temps à comprendre comment ou Fillon a acheté ses costumes....certains avancent leurs pions, doucement mais surement.... en silence. le voyez vous ce mur vers lequel nous filons a vive allure ??? non ? bon , je comprends mieux alors.....


15/03/2017 09:08:42 Commentaire de varlin

elle y va quand chez le juge, la dame de st Cloud, défenseuse des opprimés qui planque sa fortune détourne de l argent de l'Europe pour ses campagnes et qui joue la Saine nitouche Du balais allez hop en prison


15/03/2017 11:58:10 Commentaire de François-Marie Arouet

C'est un peu injuste de dire que Macron est le produit de l'UMPS. Désolé de contredire le FN mais ce garçon tire plutôt, selon moi, des Bonaparte. Même séduction des deux Napoléons, même volonté de rassembler en mettant un coup à gauche - "Nous sommes les héritiers de la Révolution"- et un coup à droite - "La Révolution ne peut s'incarner que dans un monarque providentiel". Ce petit Macron intrigue. Il est plus finaud qu'on ne l'imagine et s'est quand même permis de dire que "la France manque d'un roi" ou encore que "les Français, s'ils avaient été directement consultés,n'auraient pas voté la mort de Louis XVI"... Etonnant ! Bien sûr, il y a eu l'énorme bourde sur la colonisation, comparée abusivement à un crime contre l'humanité, mais il a fait erreur sur le pays. Les Algériens n'ont pas été persécutés par les Français qui leur ont apporté la civilisation et ne les ont pas traités en fellahs comme le faisaient les Turcs, suzerains d'Alger en 1830. Mais Macron n'a pas tout faux. Une seule colonisation française pourrait, à mon sens, relever du crime contre l'humanité, c'est celle de Saint-Domingue, lorsque, au début du XIXe siècle, nous avons envoyé nos troupes pour défendre les colons esclavagistes et massacrer allègrement les noirs révoltés contre les injustices dont ils étaient victimes.Bref, ce jeune homme est intéressant. Plus intéressant en tout cas que le sinistre châtelain de la Sarthe, bourgeois soi-disant respectable et catho, qui, au milieu de toutes les turpitudes qu'on lui reproche, a, cerise sur la gâteau, fait payer à sa fille les frais de son mariage. Non, Monsieur Fillon, dans nos familles, ce sont les parents qui paient le mariage de leurs enfants ! A mes yeux, c'est l'affaire la plus scandaleuse. Quant aux costumes de luxe offerts par un ami, n'en parlons même pas, c'est tellement grotesque. Au fait, l'ami en question n'a-t-il pas reçu la Légion d'Honneur ? C'est sans doute cela qu'il visait, non ? Quand on est riche, il ne reste plus que les hochets pour satisfaire son ego.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI