Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Casse sur la formation professionnelle : les plus fragiles impactés

Selon le groupe Ecologiste & Citoyen du Conseil Régional des Pays de la Loire, la nouvelle politique de formation professionnelle continue de la majorité Retailleau met à mal les demandeurs d’emploi les plus en difficulté et menace également les petits organismes de formation. Le Groupe Ecologiste et Citoyen de la Région Pays de la Loire tire la sonnette d’alarme et lance un appel à la majorité pour que cesse la casse de la formation professionnelle continue. Leur communiqué.



Légende photo des intervenants (de gauche à droite) : Patrick COTREL, Vice-président EELV en charge de la formation professionnelle et de l’emploi de 2004 à 2010, Christelle CARDET conseillère régionale du Groupe Ecologiste et Citoyen siégeant à la commission Formation professionnelle et emploi, Franck NICOLON, co-président du Groupe Ecologiste et Citoyen et Jean-Philippe MAGNEN, Vice-président EELV en charge de la formation professionnelle et de l’emploi de 2010 à 2015.

"4175 formations en moins pour les demandeurs d’emploi en 2017

Entre 2016 et 2017, le nombre de personnes formées affiche une baisse considérable qui touche les demandeurs d’emploi les plus éloignées de l'emploi: les jeunes, les seniors, les moins qualifiés, les demandeurs d’emploi longue durée… Le dispositif « prépa-clé » qui permet aux stagiaires d’acquérir des connaissances de base en français, mathématiques, numérique accueillera cette année 1975 stagiaires de moins ; le dispositif « Prépa avenir » qui s’adresse aux jeunes décrocheurs éloignés de l’emploi accueillera quant à lui 3550 stagiaires de moins. En tout, si l’on inclue les nouvelles formations, ce sont 4175 demandeurs d’emploi en moins qui pourront se former en 2017.
« La majorité n’a que deux mots à la bouche : apprentissage et formation courte. Son objectif est de répondre aux besoins immédiats des entreprises. Dans la période de crise actuelle, il est pourtant essentiel de soutenir avant tout les personnes les plus en difficulté. La majorité fait tout l’inverse…» déplore Christelle CARDET, conseillère régionale du Groupe, siégeant à la commission formation.
« Cette nouvelle politique est en totale rupture avec celle que nous avons menée depuis 2004.La droite attaque ce qui est durable pour les personnes c’est-à-dire se qualifier. On ne prépare plus les demandeurs d’emploi au monde de demain ! Et pourtant, la formation professionnelle est essentielle dans un parcours de vie » précise Patrick COTREL.

Les petits organismes de formation menacés

De nombreux petits organismes de formation de grande qualité se répartissent sur l’ensemble du
territoire régional. Leur diversité est primordiale pour la vitalité des territoires ruraux et leur
économie de proximité. En février 2017, la Région a lancé de nouveaux appels d’offre afin de choisir les organismes de formation auxquels elle fera appel. Mais leur cahier des charges favorise les gros organismes de formation nationaux ! Le nombre de formations et leur durée sont réduits, ce qui est un manque à gagner mais surtout les formations sont désormais regroupées dans de plus grands ensembles à plusieurs thématiques (lots). Pour les petits organismes cela devient compliqué de pouvoir répondre aux exigences demandées. « En rehaussant le critère prix de 10% à 25% c’est désormais le financier qui prime au détriment de la qualité » précise Jean-Philippe MAGNEN. « Des petits organismes de formation envisagent de licencier voire fermer selon le résultat des appels d’offre en juin. Des formations ne pourront plus être proposées sur certains territoires ruraux. On est bien loin des engagements de B. RETAILLEAU pour la ruralité ! » conclut Christelle CARDET. Et d’ajouter : « La formation professionnelle reflète un projet de société et le projet de la majorité n'est pas d'accompagner les mutations vers des systèmes plus vertueux, durables et harmonieux mais de faire de la formation un simple outil d'adaptation à une mondialisation ultra libérale et ultra productiviste. »


Article du 04 mars 2017 I Catégorie : Politique

 


1 commentaire :

04/03/2017 18:14:24 Commentaire de Superdeg

S'il y avait un emploi à l'issue de la formation, mais ça sert simplement ces formations à moduler les stat du chômage et à casé des copains, on n'arrive même à avoir des formations de formateurs...


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI