Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Cinéma Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Vidéo. Jean-Charles Taugourdeau : La « Question au Gouvernement » qui fâche l'Assemblée Nationale

Ce mercredi, le député Jean-Charles Taugourdeau a sérieusement remis en cause le bilan du quinquennat, à l'Assemblée Nationale, lors des fameuses « Questions au Gouvernement ». Adressée plus précisément au Premier Ministre, Bernard Cazeneuve, la question débutait ainsi : « 81 jours nous séparent du résultat de l’élection présidentielle. Il ne vous reste que très peu de temps à la tête de votre gouvernement… mais suffisamment pour dresser le triste bilan des méfaits de ce quinquennat ». Et de conclure par cette question sans équivoque : « Monsieur le Premier Ministre, aimez-vous vraiment la France ? ». Une question qui a provoqué un tollé général dans l'Assemblée Nationale...



La « Question au Gouvernement » de Jean-Charles Taugourdeau, député de Maine-et-Loire et maire de Beaufort-en-Anjou, ce mercredi 15 février 2017 à l'Assemblée Nationale :

Nota Bene : L'intervention de Jean-Charles Taugourdeau est à revoir en vidéo, à partir de 17 minutes et 30 secondes, en cliquant sur ce lien.

« Monsieur le Premier Ministre,

81 jours nous séparent du résultat de l’élection présidentielle. Il ne vous reste que très peu de temps à la tête de votre gouvernement… mais suffisamment pour dresser le triste bilan des méfaits de ce quinquennat.

Le Président de la République l’a déjà fait, me direz-vous, puisqu’il a décidé de ne pas se représenter. Quel talent visionnaire pour lui-même, mais malheureusement après 5 années de manque de vision pour la France !

Vous pourrez toujours argumenter au soir du 7 mai… vous serez comptable de toutes les conséquences des mesures que vous aurez prises, ou que vous n’aurez pas prises, durant ce quinquennat ! Ce ne sera plus à cause de nous comme vous n’avez cessé de le dire pendant 5 ans.

J’ai bien observé comment a fonctionné votre majorité, à géométrie variable en fonction de vos intérêts.

Votre méthode est simple. Vous ne faites pas. Vous défaites. Vous ne construisez pas. Vous détruisez. Vous n’adaptez pas, vous déguisez. Vous ne libérez pas. Vous conduisez à plus de dépendance.
Un maître mot en quelque sorte. Le nivellement par le bas ! Sans hauteur de vue.

Nos enfants ont des difficultés en français ? Eh bien, vous réduisez le temps d’apprentissage de notre langue !

Les écoliers ont des difficultés aux examens ? Vous supprimez les notes et le redoublement !

Les entrepreneurs, les agriculteurs, les artisans, les commerçants, les professions libérales se plaignent de la paperasse administrative ? Vous les emprisonnez avec le CICE ou le compte pénibilité !

Les familles de classes moyennes sont en difficultés financières ? Vous supprimez l’universalité des allocations familiales !

Les masques sont tombés, votre objectif était clair : faire du clientélisme et mettre les Français en colère par calculs politiques pour garder le pouvoir.

Finalement, avant de nous quitter, une seule question s’impose : Monsieur le Premier Ministre, aimez-vous vraiment la France ? ».


À noter que le Premier Ministre répondait pour la dernière fois à l’Assemblée Nationale, lors des traditionnelles « Questions au Gouvernement ». L’élection présidentielle approchant, Bernard Cazeneuve a confié « son immense fierté » et son émotion avant d’être ovationné par une bonne partie des députés.


Article du 15 février 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


11 commentaires :

15/02/2017 18:26:56 Commentaire de Sallé J-J

Quel réquisitoire ! Bravo et merci monsieur Taugourdeau !


15/02/2017 19:40:10 Commentaire de sophie

Avec le gouvernement sarkozy ils ont ruiné la France alors Mr taugourdeau ferait bien de balayer devant sa porte....quand on voit ce qui se passe actuellement chez les républicains laissez moi rire....ah! ils la veulent la place c'est vrai avec un salaire comme penelope à élever ses marmots je prends!!!!!!!!!!!! quelle honte pour la France.........


15/02/2017 20:31:51 Commentaire de Lucien

Je suis très déçu par l'attitude de Jean-Charles Taugourdeau il avait mieux à faire que prendre le stylé le ton d'un Éric Cioti j'ai eu à croiser Jean-Charles Taugourdeau dans la région et et discuter avec lui : ce qu'il vient de dire et faire est télécommandé ; il tire ses dernières cartouches et ça manque d'arguments, sérieusement. Monsieur Taugourdeau (apôtre du travail, pour tous. !) n'est pas sans soutenir en effet les entrepreneurs et l'initiative, certes ! Et on ne peut lui reprocher mais il a toujours manqué d'épaisseur de hauteur, d'arguments et oserais-je dire d'intellect, de recul. Ce n'est pas qu'il s'agisse d'un mauvais fond ou de mauvaise volonté mais il est clair Monsieur Taugourdeau que vous devez passer la main et prendre votre retraite vous aussi . Je dis cela sans animosité avec respect mais vous avez franchement mieux à faire que de soutenir aveuglément un Cioti (que vous aviez fait fait venir sur notre territoire il y a quelques années). Critiquer, JD pas être d'accord : cela est bien naturel mais encore faut-il avoir des arguments est là il ne s'agit pas d'affect : d'aimer ou de ne pas aimer la France ?! Sarkozy et Fillon font-ils honneur à la France avec leurs magouilles, leurs tromperies, leurs pratiques qui, si elles ne sont pas illégales sont immorales !!! Cordialement ! signé un ex acteur économique et social du territoire .


15/02/2017 21:58:33 Commentaire de Toto

Le pauvre Tautau, il s'est fait humilier par Sapin... Allez Tautau, à la niche !


15/02/2017 23:16:56 Commentaire de Gennois

Monsieur Taugourdeau, c'est ça votre conception de la vie politique ? Elle a servi à quoi votre intervention ? A rien ! Ou plutôt si : à faire parler de vous à l'approche des législatives ! A susciter des approbations convenues comme le premier commentaire ci-dessus. Vous parlez de cliéntélisme ? Votre intervention n'est rien d'autre que cela! Mais elle ne fera pas oublier votre absence et votre silence sur pratiquement tous les vrais dossiers. Vous pouvez nous rappeler combien vous êtes payé pour ce genre de figuration ? En tout cas, vous vous êtes bien fait remettre à votre place par Sapin !


16/02/2017 07:01:25 Commentaire de bleu blanc rouge

M Taugourdeau une question me taraude pouvez vous nous dire le montant des indemmenités que vous versé a vos ou votre assistante parlementaire Vous n etes pas obligé de nous dire si vos assistantes sont de votre famille . Merci a l avance


16/02/2017 16:03:09 Commentaire de durville

Mr taugourdeau,j'ai eu honte de vos propos!!! A voir la tête de votre famille à l'Assemblée ,je crois que même eux ont eu honte de votre vomi verbal.


17/02/2017 09:28:22 Commentaire de Bertrand

Politique de gauche comme de droite pourri par l'argent.... ce ne sont que casseroles !!! Les effets de pseudo discours ne servent plus à rien !!! Le mal est fait... votre soif d'argent personnel vous on aveugler des réels problèmes de vos concitoyens. Navrant, ne venez pas vous plaindre si aux prochaines élections les français vous jugeront sévèrement j'espère !!!


17/02/2017 09:48:18 Commentaire de La Sentinelle

L'on voit que les élections législatives approchent, et certains sortent du bois. Pouvez-vous nous rappeler le classement de notre député à l'assemblée nationale? Sa présence, les dossiers qu'il a défendu, les propositions qu'il a fait? Je crois que ce n'est pas reluisant malgré une contrepartie financière conséquente. Pour conclure son intervention n'est pas digne d'un député.


17/02/2017 11:45:04 Commentaire de J-J Sallé

On voit en effet que des élections se profilent, les chiens sont lâchés !


19/02/2017 18:41:10 Commentaire de Sourdeau

Bravo Monsieur Taugourdeau monsieur sapin savez-vous combien d'entreprises ont fait faillite depuis 2012 alors d'après vous tout va bien dans le meilleur des mondes des bisounours il faudrait peut-être changer de lunettes il y a les rubriques de redressement judiciaire depuis 2012 sur ceux encore bravo Jean-Charles un homme de terrain enfin


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI