La Cité de l’Objet Connecté d’Angers et les entreprise Saumuroises « 3.0 » désormais partenaires

Ce mardi 15 décembre 2015, l’Agence de Développement du Grand Saumurois (ADGS) a signé un partenariat majeur avec la Cité de l’Objet Connecté d’Angers, située à Saint-Sylvain-d'Anjou. Celui-ci va permettre aux entreprises Saumuroises portées vers le « 3.0 » de disposer d’un site unique en Europe pour développer leurs projets d’innovation. Le but étant de leur permettre de concrétiser leurs idées avant de les développer à échelle industrielle dans le Grand Saumurois. À l’image de l’entreprise « comM2M », située 5 quai Comte Lair à Saumur, ce partenariat est une aubaine et tombe à pic pour développer 2 de ses projets, dès 2016. Témoignages en vidéo et galerie photos, ci-dessous.

A. Wagener et T. Guilmet, président et directeur de l'ADGS.


C'est fait ! Ce mardi 15 décembre 2015, l'Agence de Développement du Grand Saumurois a signé un partenariat avec la première plateforme d'innovation industrielle française : la Cité de l'Objet Connecté d'Angers, dirigée par Philippe Ménard. Par ce biais, l'ADGS souhaite montrer sa « ferme volonté d'apporter aux entreprises et porteurs de projets les moyens matériels de faire émerger leurs projets d'innovation « 3.0 » et de se développer sur ces marchés d'avenir », affirme Thomas Guilmet, le directeur de l'ADGS depuis le mois de juin 2015 (relire notre article).

En quoi consiste le partenariat ADGS-COC ?

Pendant un an, le partenariat mis en place permettra d'apporter une aide financière aux entreprises et porteurs de projet « 3.0 » du Grand Saumurois qui souhaitent avoir accès aux locaux, aux équipements et aux services de la Cité de l'Objet Connecté d'Angers, labellisée « French Tech ». « Ce partenariat va ainsi leur permettre de concrétiser leurs projets, avant de les développer à échelle industrielle dans le Grand Saumurois », précise Aloyse Wagener, président de l'Agence de Développement du Grand Saumurois. Comme l'ajoute Thomas Guilmet, « ce partenariat permet aux entreprises Saumuroises intéressées de bénéficier d'avantages financiers. Par exemple, l'accès au domaine « prototypage » (ndlr : imprimantes 3D, table de fraisage, matériels de maquettage, etc...) leur coûtera 50% moins cher que le tarif réel ». Concernant les tarifs, justement, un abonnement « co-working » (travail coopératif ou encore co-travail) s'élève à 300 euros par mois. Mais pour la somme de 400 euros par mois, l'entreprise intéressée disposera alors d'un bureau personnel, au sein de la Cité de l'Objet Connecté...

La Cité de l'Objet Connecté, un site unique en Europe.

Inaugurée le 12 juin dernier par le président François Hollande, son ministre Emmanuel Macron (Économie et Finances) et Axelle Lemaire (Secrétaire d'État chargée du Numérique), la Cité de l'Objet Connecté réunit des compétences et des métiers (designers, assembleurs, sous-traitants de l'électronique, du numérique, de la plasturgie et de la mécanique) pour « donner aux porteurs de projets les moyens industriels de leurs ambitions et leur offrir la fluidité et la rapidité nécessaires à l'innovation », souligne Thierry Sachot, le président de la COC. En effet, ce site est doté d’un environnement favorable au « 3.0 » avec un espace ouvert de « co-working », une salle de réunion et de conférence, une reprographie et met à disposition des entreprises une formation initiale à l’utilisation des équipements, une assistance au projet et un support technique. Et de plusieurs équipements « High Tech » : une plateforme de CAO (Conception Assistée par Ordinateur), un espace mécanique, plasturgie et électronique, des équipements de mesures électriques, de métrologie, de test, de programmation, de mesures dimensionnelles ainsi qu'un atelier de petites machines.



Article du 15 d�cembre 2015 I Catégorie : Vie de la cité


Galerie photo : La Cité de l'Objet Connecté à Angers

7_64.jpg
8_62.jpg
9_64.jpg

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI