Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Saumur-Vivy, la 2x2 voies inaugurée. Les chiffres d'un chantier colossal

La mise à 2x2 voies de la RD 347 (déviation de Saumur) entre l’Autoroute A85, le rond-point de la Ronde et le pont du Cadre Noir à Saumur, a été inaugurée ce lundi 16 novembre 2015 avec notamment la présence de Jean-Michel Marchand, Michel Apchin et Guy Bertin. Une inauguration maintenue mais sans discours, en respect au deuil national. Les travaux, qui se sont déroulés de début 2011 à novembre 2015, ont élevé l’opération à un coût de 19 millions d’euros TTC, avec un financement à 91% par le Département Maine-et-Loire ainsi que 9% par Saumur Agglo... Un budget, qui malgré la baisses des finances du Conseil Départemental, avait été fort heureusement pour le Saumurois, sanctuarisé à l'époque pas l'ex-président Christophe Béchu.


Le doublement de la déviation de Saumur, entre le pont du Cadre Noir et le giratoire de la Ronde, répond à plusieurs objectifs : conforter un axe majeur de franchissement de la Loire, proposer une meilleure desserte de l’agglomération de Saumur, améliorer la sécurité des usagers de la déviation tout en adaptant l’infrastructure à l’augmentation du trafic, et enfin mettre à niveau l’infrastructure en matière de protection de l’environnement et de nuisances aux riverains.

Le Cadre Noir : 28 000 passages par jour.

L’opération consistait en la mise à 2x2 voies des anciennes routes nationales 347 (section Cadre Noir / Fleuret) et 147 (section Fleuret / la Ronde). Les travaux de la section comprise entre le Cadre Noir et le giratoire de la Ronde s’inscrivent dans l’opération de mise à 2x2 voies des RN 347 et 147 entre les giratoires de Pocé et la Ronde dont les études ont été menées par les services de l’État. Les travaux de construction ont été programmés après le transfert de l’infrastructure au Département le 1er janvier 2006 et dans la continuité de la mise en service du doublement du pont du Cadre Noir en août 2010.

Une longueur totale de 5 300 mètres.

La section est aménagée en 2x2 voies sur une longueur totale de 5 300 m en se raccordant, au sud, sur le pont du Cadre Noir et, au nord, sur le giratoire de la Ronde. La section nord, comprise entre les giratoires du Fleuret et de la Ronde, a pour vocation de mieux faire écouler le transit routier. Elle est aménagée sans échange sur une longueur de 2 300 m avec une vitesse autorisée jusqu’à 110 km/h. Tous les accès ont été reportés sur des voies latérale ou agricole parallèles à la 2x2 voies. L’aménagement d’un parking de covoiturage de 35 places à la Ronde a été réalisé, il est desservi par la ligne 15 d’Anjoubus.

Une vitesse autorisée jusqu’à 90 km/h.

La section sud, comprise entre le giratoire du Fleuret, à vocation d’échanges avec l’agglomération de Saumur. Elle est aménagée sur une longueur de 3 000 m avec de nombreux points d’échanges et une vitesse autorisée jusqu’à 90 km/h. Cette section peut recevoir les convois agricoles amenés à traverser le pont du Cadre Noir. Ainsi, le nord de l’agglomération de Saumur est desservi par le giratoire du Fleuret alors que la zone d’activités Écoparc et la gare disposent chacun d’un échangeur complet. Une bretelle de sortie vers les Maraîchers est également à disposition des usagers arrivant du pont du Cadre Noir.

Près de 2 km de protections acoustiques.

Comme pour la section comprise entre le giratoire de Pocé et le pont du Cadre Noir, les riverains des quartiers des Sabotiers et de l’Oreau sont désormais protégés à un niveau acoustique maximal de 60 décibels, ce qui correspond à une exigence de protection supérieure aux obligations réglementaires.
Grâce à la pose d’1,7 kilomètre d’écrans acoustiques, une trentaine d’habitations bénéficient d’un environnement sonore amélioré. Ces écrans acoustiques ont en outre fait l’objet d’un traitement architectural spécifique afin de marquer l’entrée dans le Val de Loire, site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le parti pris architectural, proposé par M. Spielmann, est la recherche d’un juste équilibre entre les dégagements visuels vers le Val de Loire et la protection des vues plongeantes vers les jardins privatifs. Ces dispositions architecturales ont été approuvées par la commission départementale des sites et par l’Architecte des Bâtiments de France.

Des travaux réalisés en limitant la gêne aux usagers de la déviation.

L’organisation et la programmation de ces travaux de doublement d’une voirie existante a été réalisée avec le souci constant de limiter la gêne aux usagers de la RD 347. Ainsi les travaux les plus contraignants pour la circulation de la déviation ont été programmés de nuit. C’est notamment le cas de la pose du tablier de l’ouvrage de franchissement de la voie ferrée, des enrobés du giratoire du Fleuret et des modifications apportées à l’extrémité du pont du Cadre Noir (enrobés, remplacement de panneau et modification du marquage au sol).

Caractéristiques principales du projet :

- Longueur : 5 300 m
- Type de voie : 2x2 voies
- Remblais d’apport : 100 000 m3
- Empierrement : 40 000 m3
- Enrobés : 50 000 t
- Glissières de sécurité : 10 km
- Écrans acoustiques : 1,7 km

12 ouvrages d’art :

- 1 ouvrage de franchissement de la RD 952 et de la voie ferrée,
- 1 ouvrage de franchissement de l’avenue de la Croix de Guerre,
- Rallongement de l’ouvrage de franchissement du cheminement doux desservant les Sabotiers,
- 1 ouvrage de franchissement de l’avenue des Maraîchers,
- 2 ouvrages de franchissement de l’Authion
- 3 ouvrages de franchissement du vieil Authion
- 3 ouvrages de franchissement de l’Automne

Spécificités du chantier :

Une opération « coup de poing » avait été lancée pour la pose du tablier de l’ouvrage de franchissement de la voie ferrée. Durant le week-end du 19 au 21 septembre 2014, la pose du tablier de l’ouvrage de franchissement de la voie ferrée et de la route d’Angers (RD 952) a été réalisée dans un délai très contraint avec coupure du trafic ferroviaire (reporté sur des autocars) et fermetures ponctuelles à la circulation des RD 952 et 347.


Article du 16 novembre 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


6 commentaires :


Commentaire de TELEGRAPHE 16/11/2015 18:12:36

Je trouve que ce chantier est une réussite félicitation à tous les intervenants. Cela modernise vraiment l'accès à Saumur. Un bémol : le rond point à Saumur Nord et à Distré auraient pu faire l'objet de bretelles au lieu de les conserver. Peut être dans une autre phase de travaux...



Commentaire de Tonton P'niouf 16/11/2015 19:59:58

Cher Télégraphe, je viens de découvrir cet après-midi qu'une bretelle est en création au rond-point de Distré pour accès de Saumur vers Cholet.. Bel exemple de télépathie?



Commentaire de SECURITE ROUTIERE 17/11/2015 12:33:03

Sans oublier le radar automatique dans les 2 sens de circulation au milieu du pont...car chaque jour, les ralentissements sans dommages tournent au miracle et, Messieurs les responsables CG, Agglo, Mairie...agissez en mémoire du motard tué il y a un an....dont le fils est aujourd'hui bien seul...ceci dit sans aucun esprit polémique car je ne connais pas les causes exactes de ce drame, juste pour vous faire réagir avant la prochaine fois...



Commentaire de suzette la mouette 17/11/2015 16:50:48

C'est un doux rêve de penser que ce sont les radars qui font baisser la mortalité sur les routes !!!!! A part peut-être les radars tronçons et encore !!!!!!!! Le matraquage médiatique est tellement présent que l'on fini par y croire, ce sont juste des pompes à frics!!!



Commentaire de Un vieux Maire pour une ville de Vieux 17/11/2015 18:38:19

Allez voir Néron, lui il installe des radars partout dans Bagneux, des ralentisseurs à l'entrée des giratoires, des tronçons limités à 30 km/h sur 1 km sans école et sans commerce. Vivre au ralenti, au même rythme que son action, voilà sa vision de la sécurité ! Dynamisme, connais pas !



Commentaire de Vive les radars ! 18/11/2015 12:03:04

Les radars ont fait entrer 612 millions d'euros dans les caisses de l’État en 2014. Il faut retirer à cela 220 millions d'euros d'entretien, dus principalement à leur dégradation par des débiles qui oublient que de toute façon ils seront remis en état avec leurs impôts. Le solde est donc largement positif, et s'ils n'étaient pas là, il faudrait trouver cette somme ailleurs. Personnellement, j'aime autant que qu'elle soit payée par des gens qui ne respectent pas le code de la route !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI