Des tuyaux d’eau usagés menacent la santé des Saumurois et pourraient coûter 40M€ à l’Agglo.

En février dernier, le préfet de Maine-et-Loire et l’Agence Régionale de Santé (ARS) avaient demandé à toutes les communes du département de procéder à des analyses plus poussées sur l’eau potable, à partir de la saison chaude, lorsque le risque bactériologique est plus important. L’ARS des Pays de la Loire a assuré effectuer des contrôles spécifiques des eaux dans la Région, entre avril et octobre 2014.


Dans le Saumurois, des tuyaux PVC datant d’avant 1980 sont susceptibles de laisser échapper du chlorure de vinyle monomère (CVM), une molécule cancérigène. Celle-ci ne se transférerait dans l’eau que par une température de plus de 15°C et par l'absence de flux pendant deux jours. L'État a demandé des analyses poussées. Si les tuyaux devaient être changés sur les 32 communes de Saumur Agglo, le coût est estimé à 40 millions d’euros pour la collectivité, dans le pire des cas... Et pourtant certains ont été changé il n'y a que quelques courtes années !

Des contrôles tous les mois.

L’ARS des Pays de la Loire, par les propos de Mélanie Layec (Chargée de communication externe dans la Direction des relations avec les usagers et partenaires) nous précise la fréquence des contrôles des réseaux d'eau potable effectués par leurs soins : « Les contrôles sont effectués toute l'année et répartis sur l'ensemble des mois afin de disposer d'une connaissance de la situation tout au long de l'année Les fréquences de contrôle sont définies en fonction de la population desservie par un même réseau. Ce programme peut toutefois être adapté dans des situations justifiant une attention particulière.

Un risque bactériologique plus important l’été.

Une fréquence de contrôle qui peut néanmoins être adaptée, « c'est le cas par exemple l'été si la ressource est une eau de surface (rivière, plan d'eau, etc...) confrontée à une présence d'algues et également si le risque de présence de pesticides sont accentués. Le risque bactériologique est également plus important l'été, mais sauf situation particulière qui ne concerne pas notre Région, les unités de traitement sont adaptées pour éviter un risque accru l'été », explique Mélanie Layec.


Article du 15 juillet 2014 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de Adieu Finesse 16/07/2014 17:54:47

C'est merveilleux, une molécule cancérigène qui ne passe dans l'eau potable que lorsque l'eau est à + 15°C et lorsque l'eau ne circule pas dans la conduite!... Peu compatible avec les températures de l'eau froide et avec un réseau qui fait circuler l'eau puisque c'est son rôle!.. On y a échappé bel!...
C'est sûr, on peut avoir l'assurance qu'on n'est pas contaminé par une multitude de molécules cancérigènes!...

(101 substances chimiques non naturelles détectés dans le sang en moyenne des députés Européens...)



Commentaire de bernadette fourré-jousselin vieille mémé 16/07/2014 21:20:53

Voilà la bonne raison , plutot une des bonnes raisons qui fait que notre réseau d'alimentation d'eau est passé aux mains de la SAUR,les tuyaux d'alimentation étaient en plomb, le Maire de l'époque n'envisageait pas de changer toute l'alimentation, il a donc vendu ce reseau à la SAUR cadeau empoisonné, qui la SAUR a donc fait les travaux par obligation, et changé le plomb pour cette merde que l'on dit " cancérigène ", Donc ........régie ?


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI