Ligne TER La Roche-sur-Yon / Thouars : un démenti cinglant aux allégations erronées de la FNAUT.

La riposte ne s'est pas faite attendre ! En réponse aux propos tenus ce matin même 6 janvier sur les antennes d'Europe n°1 par le président de la Fédération nationale des associations des usagers des transports, la Région réplique "de façon cinglante". Gilles Bontemps, Vice-président de la Région Pays de Loire en charge des Transports, publie le communiqué suivant en guise de démenti.


"Région Pays de la Loire - une ligne TER en cours de redynamisation.


La Fédération nationale des associations des usagers des transports (FNAUT), apparemment en mal de sensationnel, a décidé de faire sa rentrée sur la base de fausses informations. Elle prétend qu’une vingtaine de liaisons TER en France pourrait être abandonnée dans les prochaines années. Sur les 5.000 kilomètres soi-disant concernés par des menaces de fermetures, la FNAUT cite, pour la Région Pays de la Loire, la ligne La-Roche-sur-Yon/Thouars

Agiter des chiffons rouges et crier au loup en colportant des informations erronées est un comportement tout à fait irresponsable de la part de la FNAUT. La Région a, au contraire, et pour la première fois depuis 20 ans, rétabli cette ligne de bout en bout dans le cadre du projet de « Train des plages », et avec un succès certain.
En complément des dessertes existantes, les Régions Pays de la Loire et Poitou-Charentes ont en effet mis en place, entre le 7 juillet et le 25 août dernier, le « Train des plages », dans le cadre du programme européen «Citizens Rail», sur la ligne qui relie Saumur aux Sables-d’Olonne, via Thouars, Bressuire et La Roche-sur-Yon ".


L’offre TER en Pays de la Loire se développe.

"La Région Pays de la Loire consacre 18 % de son budget en 2013 (277,8 M€) aux transports régionaux et a massivement investi dans le matériel et les infrastructures (537 M€ de matériels commandés depuis 2004, par exemple).
Cet effort massif produit des résultats tangibles : en 15 ans, la fréquentation du réseau régional a plus que doublé (+ 136 %).15 circulations supplémentaires ont été créées en décembre 2011, 22 en décembre 2012 et 13 en décembre 2013. Entre 2009 et 2014, les dessertes ferroviaires auront augmenté de 30% et une ligne fermée il y a plus de 30 ans (Nantes –Châteaubriant) sera même rouverte le 28 février prochain !"



Vous avez aimé cet article ? Alors recevez gratuitement chaque dimanche soir et mercredi soir un résumé de notre actualité en cliquant ici. Merci de nous apporter vos informations ou d'écrire votre article en cliquant ici.
Vous pouvez également nous envoyer votre article en cliquant ici. Il fera soit l'objet d'un courrier du lecteur soit d'un article d'information. Il sera soumis à la relecture et accord de la rédaction avant parution.
Merci aussi de contribuer par vos commentaires. Pour mémoire, la courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Informer, échanger, proposer des idées, voici le sens de cette rubrique commentaires. Les commentaires sont publiés tels qu'ils nous parviennent sans ajouts ni retouches ou corrections orthographiques.


Article du 06 janvier 2014 I Catégorie : Vie de la cité

 


7 commentaires :


Commentaire de tchernobill 07/01/2014 11:56:29

Démenti cinglant ou pas ce dernier article contredit le précédent sans dire où est la vérité. Pour ce qui concerne Thouars-Saumur, je ne vois pas l'utilité d'un "train des plages"; ce n'est pas ce que demandent, localement, les usagers. Retour donc à la case départ....Attention à la fermeture des portes !!!



Commentaire de jerome 08/01/2014 16:35:58

Toutàfait d'accord avec Tchernobill : la réponse du Conseil Régional ne répond à rien, si ce n'est de dire "nous sommes les meilleurs, et évidemment, puisque nous sommes le Conseil Régional, nous avons raisons dans tout ce que nous faisons" ... approche qu'on aurait qualifiée de Stalinienne au siècle dernier.
Le vrai sujet, quand on parle de politiques publiques - et les politiques permanentes, pas celles pour amuser les touristes l'été, car ça c'est un autre sujet - reste en vrac "combien ça coûte ?", ou "qui est prêt à ce qu'on augmente ses impôts pour quoi ?" et "est-il normal que toute une région ou tout un pays payent des trains pour quelques personnes alors qu'on pourrait mettre un autocar qui coute bien moins cher ?"



Commentaire de Jean 1 08/01/2014 16:41:23

L'info (démenti) est utile,mais le titre de l'info inadapté,puisque le démenti très général ne donne aucune indication concrète sur la ligne de Thouars (fréquentation , moyens engagés,...)
A suivre!



Commentaire de Francis PRIOR 08/01/2014 17:06:20

Un peu court le raisonnement combien ca coute. Il faudrait y intégrer combien ca coute les routes, les accidents, les pollutions etc. A toujours vouloir donner dans la comptabilité on risque fort de passer à cote de l'essentiel. La comptabilité est une convention utile mais elle dit pas une vérité seulement elle donne une description de la réalité avec les mots et la grammaire qui sont les siens. La recherche du bien commun doit prendre en compte des éléments plus divers, plus complexes y compris combien coute de ne pas faire. Alors peut être qu'on verrait qu'il est bon d'encourager les transports collectifs notamment ferroviaires pour aujourd'hui et surtout pour demain



Commentaire de dom 19/01/2014 11:40:05

Oui la Région a fait des efforts sur beaucoup de lignes, mais pas sur celle-ci, qui serait à gérer avec la Région Poitou Charentes. Il y a un bus, qui ne rencontre pas un grand succès : trop long, moins confortable, que le train, comme l'a montré le succès du train des plages, qui était aux bonnes heures et qui allait d'un bout à l'autre de la ligne. Actuellement, pas d'offres satisfaisantes, donc pas de voyageurs.


Les cars sont moins chers, mais ne les prennent sur des distances longues, que ceux qui ne peuvent vraiment pas faire autrement. Certains renoncent à voyager ou prennent une voiture, ce qui est coûteux pour tout le monde.



Commentaire de JEROME 19/01/2014 20:49:51

Pour Francis : super, si la comptabilité ne vous intéresse pas, le montant de vos impôts et ce que les élus en font ne vous intéressent pas non plus. C'est une bonne nouvelle, alors dans la foulée dites à tous vos voisins que vous êtes prêts à payer pour eux !!!
Bien sûr que non, c'est impossible de ne pas compter : c'est le même raisonnement que ceux qui ont de la fièvre et qui cassent le thermomètre pour ne pas voir celui-ci monter : ne comptons rien, gavons nous de bons sentiments, le monde entier va nous rouler dessus, mais on ne sentira rien !!!



Commentaire de Francis PRIOR 19/01/2014 21:50:44

C'est peut être qu'entre autre je fais profession de gestion et que j'enseigne la comptabilité que j'en connais les limites. On ne compte que ce que l'on sait compter, ce pour quoi on a des unités pour compter. Dans le domaine de l'action publique bien des choses ne sont pas commensurables et donc ne peuvent être vraiment comptées. Encore un fois combien coute de ne pas faire circuler les trains...


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI