Mardi 18 Janvier
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Mobilisation du 13 janvier à Saumur : Le bilan de l'Union Locale FO de Saumur

Suite à la journée de mobilisation de ce jeudi 13 janvier et au rendez-vous avec la sous-préfète de Saumur, l'Union Locale FO de Saumur tire un bilan : "Il serait difficile de minorer la puissance de cette grève à Saumur comme ailleurs !" Son communiqué

IMG

La banderole apposée sur le mur de la sous-préfecture de Saumur


"Des écoles fermées, des enseignants massivement en grève dans leurs écoles (80% de grévistes), dans les collèges et lycées, des lycéens en grève, des parents d'élèves (FCPE) à leurs côtés... 200 personnesse sont réunies devant la sous-préfecture au rassemblement organisé par FO et la FCPE ! Il serait difficile de minorer la puissance de cette grève à Saumur comme ailleurs !
Une audience a été demandée par FO et la FCPE. Une représentante du SNUDI-FO 49 (premier degré), une représentante du SNFOLC FO (second degré), la présidente FCPE du saumurois ont été reçues par la sous-préfète et l'IEN de Saumur. Les enseignantes ont fait connaitre les revendications listées dans une motion votée par l'Assemblée Générale des gréviste qui s'est tenu avant le rassemblement :
- Le recrutement immédiat de tous les candidats aux concours inscrits sur les listes complémentaires et le réabondement de celles-ci, la titularisation de tous les contractuels qui le souhaitent
- Le recrutement d'infirmières scolaires, de médecins scolaires et de médecins de prévention à hauteur des besoins
- La réintégration de tous les personnels de l'éducation suspendus (médecins, infirmières et psychologue scolaires)
- La création de toutes les classes et de tous les postes nécessaires et aucune fermeture de classe lors des prochains CTSD
- Le respect des prérogatives des directeurs d'école, l'arrêt de l'accumulation des tâches supplémentaires et l'abandon de la loi Rilhac ainsi que de l'expérimentation Macron à Marseille
- De véritables mesures de protection, comme des masques FFP2, des tests et des capteurs de CO2 pour les personnels qui le souhaitent, en lieu et place des protocoles inapplicables ainsi que des postes adaptés pour les personnels fragiles
- L'arrêt de toutes pressions vis-à-vis des personnels pour les contraindre à effectuer du télé-enseignement non réglementaire
- L'augmentation de 21% de la valeur du point d'indice pour éponger la perte du pouvoir d'achat depuis le début du gel.
- Un vrai salaire et un vrai statut pour les AESH, l'abandon des PIAL
- L'arrêt du Baccalauréat en contrôle continu ; le retour à des épreuves terminales, nationales, anonymes dès 2022 comme l'exige l'intersyndicale
- l'abandon de Parcoursup

Cela été l'occasion également de souligner que des chefs d'établissements et des Inspecteurs étaient en grève et l'avaient fait savoir. La FCPE a pu témoigner et réaffirmer son soutien aux enseignants dans leurs demandes. La sous-préfète s'est engagée à en faire part au préfet.
L'Union Locale FO est aux côté des enseignants qui se reconnaissent dans lme motion de l'AG qui se conclut par "L'AG soutient toutes les initiatives prises dès maintenant par les personnels pour la satisfaction de leurs revendications : elle invite les collègues à faire signer des motions afin de préparer au mieux la grève reconductible si elle devait s'avérer nécessaire. La grève interpro du 27 janvier pourrait en être le point de départ mais l'AG n'exclut pas que la grève puisse démarrer avant, envisager des moyens alternatifs (grève administrative, s'en tenir à nos missions statutaires d'éducation...). Elle se montre attentive aux décisions qui seront prises à l'AG d'Angers."

9 commentaires :


Commentaire de Josse

13/01/2022 21:24:56

Il aurait été bien de nommé liberté 49 également présent à la manifestation, surtout quand ont utilise comme photo la banderole créé par leurs soins.



Commentaire de Florentais

13/01/2022 22:50:59

Merci aux médias d'être proche de la sensibilité du peuple et non des idées de nos élites.



Commentaire de Urgent

14/01/2022 08:54:11

Monsieur Darmanin devrait dissoudre l'association "Liberté49" qui nuit dangereusement à la santé d'autrui et qui diffuse de fausses informations.



Commentaire de Superdeg

14/01/2022 16:10:00

Une grève après 2 semaines de vacances et 6 jours de travail, on est vraiment dans le burn out (surmenage au Québec), il on demande 21% d'augmentation, les retraités de la fonction public seront aussi heureux, encore un peu de résistance pour vous de la résilience 12 jours de boulots et c'est deux semaines de vacances, attention au surmenage de vacances, on pourrait avoir un arrêt de travail.



Commentaire de Archibald

14/01/2022 17:41:21

C'est bien grâce à ces fainéants d'enseignants que vous avez la possibilité de vous exprimer et de ressortir le vieux marronnier des vacances des enseignants: en effet ils vous ont appris à lire à écrire et à compter...à réfléchir et à mesurer vos écrits c'est autre chose.



Commentaire de Abdoul49

14/01/2022 17:55:59

Et le Bescherelle d'OR est attribué à à Gros Dégueulasse (alias Superdeg) pour son post bourré de fautes.



Commentaire de Superdeg @ Abdoul

14/01/2022 18:15:04

Et oui je suis une victime de l'incompétence de certains enseignants heureusement une minorité, il est vrai qu'avant l'école l'homme ne s'exprimait pas et ne savait laissé de trace écrite ou gravée avant que l'école soit obligatoire...Mais a appris à nos premiers enseignants à écrire, lire, compter? Et puis un CAPESsien c'est 17h/semaine de cours/semaine, un instit 24h donc si je refais le calcul après 2 semaines de vacances, 26h de cours on fait grève



Commentaire de Florentais

14/01/2022 22:36:13

Vous êtes encore dans la guerre guerre fonctionnaires contre le privé qui travaille le plus blabla...Bravos vous avez rien compris. Pendant ce temps la haut on rigole.....diviser pour mieux.....



Commentaire de barnabe

15/01/2022 22:04:53

Critiquer les fonctionnaires ne fera pas avancer les choses, et puis pour les personnes qui critiquent qui vous empêche de postuler et faire les concours pour y rentrer ? N'oubliez pas les militaires sont aussi en contrat avec l'état, de même que les gendarmes, etc, etc... Des querelles de cour d'école primaire sans aucun intérêt.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ