Mardi 18 Janvier
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Brain-sur-Allonnes. Le projet d'échangeur de l'A85 est-il encore pertinent ?

Voici une question qui anime l'est du territoire du Maine-et-Loire. Prévu depuis plus de 30 ans, le projet d'échangeur de l'A85 à Brain-sur-Allonnes divise les communes dont beaucoup se demandent aujourd'hui s'il est encore pertinent.

IMG


Voici un dossier qui fait du bruit depuis plusieurs années. Depuis 2018 exactement (relire notre article), l'échangeur de l'A85 au niveau de Brain-sur-Allonnes. Cette sortie de l'autoroute est en effet prévue depuis la création de celle-ci. Le dossier n'est donc pas vraiment nouveau et de nombreuses choses sont déjà prévues. En effet, cet échangeur est déjà financé par Vinci Autoroutes de longues dates et les terrains nécessaires sont d'ores et déjà acquis. Par ailleurs, une étude d'impact est programmée pour 2022 et une mise en service de cet échangeur est envisagée pour 2025. L'objectif de cette sortie est de permettre de rallier plusieurs sites plus facilement comme l'Abbaye de Fontevraud ou le Center Parc des Trois-Moutiers près de Montreuil-Bellay. Cela permettrait de proposer une sortie supplémentaire entre Vivy et Bourgueil, puisque celui-ci se trouverait à 10km de ces deux sorties. En 2018, les 7 communes du SIVM (Syndicat Intercommunal à Vocation Multiple) du Pays Allonnais* avaient alors affirmé leur intérêt pour la réalisation de cet échangeur « qui bénéficiera, au-delà du territoire de proximité et du Saumurois, aux bassins de vie du Bourgueillois et du Chinonais », avaient-ils déclaré. Mais depuis les choses ont changé.

Une question qui divise

Si du côté de Brain-sur-Allonnes on montre un enthousiasme certain, le conseil municipal s'étant très majoritairement positionné favorablement car cela serait un levier de développement majeur pour la commune avec un accès direct à l'autoroute, ce sentiment n'est pas partagé par tous. La question se pose également du franchissement de la Loire et de l'engorgement des communes traversées. Si l'idée de cet échangeur est de faciliter le trafic et l'arrivée de touristes, cela devrait mécaniquement entraîner une augmentation du trafic routier. Le 15 novembre dernier, la commune de Varennes-Sur-Loire s'est prononcée lors d'un conseil municipal pour répondre à un avis consultatif sur ce projet d'échangeur qui arrivait à terme en cette fin d'année 2021. Après avoir pesé les pour et les contres, les élus ont délibéré à 16 voix contre, 1 pour et 2 blancs que ce projet apporterait plus de nuisances que de bienfaits. En effet, si l'échangeur est situé sur le territoire de Brain-sur-Allonnes, il se trouve beaucoup plus près de Varennes-sur-Loire. Dans un courrier adressé aux maires du secteur concerné, à la présidente du département et au président de l'agglomération le maire de Varennes-sur-Loire, Gilles Talluau, indique : « Conscient des enjeux économiques pouvant résulter d'une sortie d'autoroute et qui renforcerait l'attractivité du territoire, j'ai exposé le pour et le contre. Toutefois les conseillers municipaux ont surtout argumenté sur les nuisances apportées par l'augmentation du trafic routier dans le bourg, avec des retombées économiques qui leur paraissent faibles. Ils ont également fait remarquer que la construction d'un échangeur nécessiterait une emprise foncière trop importante sur les prairies agricoles. »

Le véritable atout de Varennes : la tranquillité

Joint par la rédaction le maire de Varennes argumente : « C'est un sujet qui partage les communes. À mon sens, il s'agit là d'un projet un peu daté qui n'a plus vraiment de sens aujourd'hui. Le projet est prévu depuis 30 ans à l'époque où l'Abbaye n'était pas le lieu touristique qu'il est aujourd'hui. À ce jour, cet investissement me semble lourd sur l'aspect financier, mais aussi environnemental. Est-ce que le jeu en vaut la chandelle ? L'autoroute est déjà dotée de deux sorties à Bourgueil et Vivy, à 10km chacune de celle prévue à Brain-sur-Allonnes. Par ailleurs, il me semble que l'augmentation du trafic routier n'entraînerait pas d'intérêt pour les commerces de la commune qui fonctionnent déjà très bien. Il me semble que ce qui fait l'atout de notre commune est la tranquillité, la facilité de stationnement et la sécurité. Enfin, la création d'une sortie entraînerait un chantier d'envergure qui me semble indispensable pour absorber et sécuriser le trafic : la création d'un nouveau pont entre Varennes et Montsoreau ou l'élargissement de celui existant. Là encore, cela représenterait un coût énorme, pour quelles retombées véritables ? Il me parait souhaitable aujourd'hui d'abandonner ce projet. » Mais abandonner ne semble pas si évident, puisque dans le cahier des charges de l'autoroute, il était prévu une sortie à Brain-sur-Allonnes, obligeant Vinci à la créer au risque de devoir payer des indemnités à l'Etat. « Ce sera une discussion que Vinci et l'Etat devront avoir, puisque la commune d'Ingrandes en Touraine souhaiterait elle une sortie, peut-être qu'un arrangement peut être trouvé », poursuit-il.

Des positionnements mitigés

D'autres communes concernées ont également rendu leur verdict, notamment la commune de Montsoreau, commune sur laquelle se trouve le pont pour franchir la Loire et qui serait directement impactée par ce trafic. Cet échangeur apporterait en effet à la commune un flux intéressant de voitures et touristes favorables aux commerçants, artisans, hôteliers, restaurateurs… Mais quid du franchissement du pont particulièrement étroit qui serait peu propice à supporter un trafic intense, notamment pour les véhicules les plus larges. À Fontevraud la question est autre. Cet échangeur serait en effet en partie créé pour faciliter l'accès à l'Abbaye et augmenter le nombre de visiteurs. Or le site historique et culturel accueille d'ores et déjà 250 000 visiteurs chaque année et la commune arrive à saturation en termes de logistique, de trafic routier et de stationnement.

La présidente du Département contre également

De son côté, la présidente du Département de Maine-et-Loire a fait entendre son désaccord en adressant un courrier au Premier ministre, Jean Castex. La présidente précise qu'elle s'inscrit dans la droite ligne de son prédécesseur Christian Gilet qui avait déjà alerté les ministères de la transiiton écologique et des Transports sur ce sujet. Elle estime que ce projet est « disproportionné » et rappelle que celui-ci a été prévu il y a 30 ans et ne serait certainement pas « pertinent » aujourd'hui. Elle souligne également que cela impliquerait la création d'un « nouveau franchissement sur la Loire », et donc un investissement majeur pour le Département, « sans évoquer le recalibrage du réseau départemental ». Elle s'inquiète enfin de l'impact environnemental, rappelant « l'abandon de projets disproportionnés », comme Notre-Dame-des-Landes, l'élargissement du contournement nord d'Angers…

* Allonnes, Brain-sur-Allonnes, la Breille-les-Pins, Neuillé, Varennes-sur-Loire, Villebernier, Vivy.

3 commentaires :


Commentaire de VLADY BOISSIN

14/01/2022 17:00:12

Déjà que tout l été on est emmerdé avec les campings cars qui bloquent le pont entre Varennes et Montsoreau (au regard de leur volume ils accrochent régulièrement le pont) , , une sortie à Brain serait le pompon....



Commentaire de Seb

14/01/2022 17:10:29

Il est marrant le maire de varennes sur loire .



Commentaire de Uncle Jack

15/01/2022 12:06:24

Bonjour Soyons clairs : l’Etat ne voudra pas dépenser pour les routes, Vinci non plus qui sait déjà économiser sur l’entretien, aires ou péages, comme pour un aéroport à Nantes ; le pont de Varennes était suffisant pour la guerre, mais depuis longtemps trop étroit et vieillissant, et personne ne veut payer pour un nouveau pont indispensable y compris pour des transports collectifs ! Et personne n’a d’intérêt pour le Nord de la Vienne, encore moins la nouvelle Région de Bordeaux ! L’Etat fera tout pour torpiller ce dossier



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ