Mardi 05 Juillet
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Pays de la Loire. Ségur de la Santé : Plus de 1,2 miliard d'euros d'investissements en région

Ce mardi 16 novembre 2021, le ministre de la Santé Olivier Véran était en visite dans la Région, Au Mans dans la Sarthe. L'occasion de faire un bilan sur ce qu'a apporté le Ségur dans la Région et en Saumurois.

IMG

Olivier Véran en déplacement au Mans ce mardi 16 novembre.


En juillet 2020, le Ségur de la santé a été un moment historique pour le système de santé français alors que ce dernier était confronté à une crise épidémique d'ampleur inédite. L'ensemble des acteurs ; professionnels de santé, patients, institutionnels ; s'est réuni autour d'une même table afin d'identifier les principales pistes de modernisation et d'accélération de la transformation de notre système de santé. Au terme d'une concertation de plus de 50 jours, le Gouvernement s'est engagé à transformer en profondeur notre système de santé, en se fixant quatre priorités :
- transformer les métiers, et revaloriser les soignants
- définir une nouvelle politique d'investissement et de financement au service de la qualité des soins
- Simplifier les organisations et le quotidien des équipes médico-soignantes
- fédérer les acteurs de la santé dans les territoires au service des usagers
Les premiers engagements du Ségur de la santé mis en oeuvre portaient sur la revalorisation des soignants.Mais au-delà de cette reconnaissance nécessaire des soignants, un investissement était nécessaire pour massivement moderniser le système de santé, dans les territoires, dans le médico-social, et dans le numérique en santé. Le Ségur prévoit donc 19 milliards d'euros d'investissement, dont 6 milliards issus du plan France Relance.

Les investissements en Pays de la Loire

Au-delà de la déclinaison des politiques de santé sur chaque territoire de la région, l'ARS Pays de la Loire a souhaité objectiver les besoins par un recensement des projets auprès de l'ensemble des établissements sanitaires, tout statut confondu, conduit entre avril et mai 2021. Les résultats du recensement ont ensuite été partagés et priorisés lors de réunions de concertation à l'échelle des groupements hospitaliers de territoires et avec les fédérations concernées. Un dialogue a été construit avec les différents conseils départementaux pour identifier une première liste de projets cibles pour les besoins des personnes âgées dans le domaine médico-social. Les perspectives de projets s'agissant des personnes vivant avec un handicap ont également fait l'objet d'une première identification.La stratégie régionale d'investissement allie réactivité et vision à long terme, afin de préparer l'offre de demain et obtenir des effets tangibles en termes de transformation de l'offre en santé, d'amélioration des conditions de travail et de réponses aux besoins.Elle vise plus particulièrement à : soutenir les projets structurants des principaux établissements de recours du territoire ; favoriser les projets intégrant toute forme de coopération public/privé ; conforter l'offre de proximité et permettre de favoriser des consultations avancées ; pérenniser une offre de santé en zone sous dense ; transformer et améliorer les réponses au long cours (soins de suites et de réadaptation) …

Les aides en Saumurois

1 238 millions d'euros d'investissement ont été alloué via le Ségur pour soutenir les établissements sanitaires et médico-sociaux de la région Pays de la Loire. Dans le lot des dizaines de projets soutenus, plusieurs établissements saumurois. Des projets ont été identifiés par l'ARS notamment au Centre Hospitalier de Saumur. Comme la reconstruction des urgences et le plateau technique et consultation. Tout comme le projet de construction d'un plateau de rééducation de soins de suite commun aux établissement du groupement de coopération sanitaire du Douessin. Ces projets sanitaires, de plusieurs millions d'euros, ont vocation à être financés, sous réserve de leur finalisation et validation, dans des mesures thématiques du Fond d'intervention régional. Les centres hospitaliers de Longué-Jumelles et Doué-en-Anjou ont également reçu une aide de respectivement 3,8 millions et 4,7 millions d'euros (+ 29 000 euros pour le service de soin de suite) dans le cadre des mesures de restauration des capacités financières des établissements de santé. Une aide exceptionnelle complémentaire est aussi accordée aux projets du secteur médico-social financés au titre de l'année 2021. Les EHPAD de Montreuil-Bellay et de l'Abbaye à Saumur ont reçu 429 000 et 780 000 euros dans le cadre de leur reconstruction.

Infos pratiques : Plus d'informations sur le Ségur de la Santé sur https://solidarites-sante.gouv.fr/systeme-de-sante...


1 commentaire :


Commentaire de Oups !

16/11/2021 18:34:25

Pourquoi sommes nous dans une sorte de désert médical 5 semaines pour pouvoir passer une radio... Sans parler des dentistes qui vont partir à la retraite et après eux quelle solution ? se faire poser un dentier complet comme ça pas de soucis !!! Tiens je vais aller voir le vétérinaire serai mieux traitée !



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ