Dimance 02 Octobre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Météo du mercredi 27 octobre. Que pensent les français à propos des postes de fonctionnaires

Comme à chaque échéance présidentielle, la question de la réduction ou non du nombre de fonctionnaires en France s'invite dans la campagne électorale. Dans le cadre d'une étude pour le site cartegrise.com, l'Ifop a interrogé les Français sur leur vision du statut des fonctionnaires dans notre pays et, plus globalement, sur leur appréciation de l'administration. L'une des questions posées portait justement sur la réduction du nombre des fonctionnaires. En 2021, 52% des Français sont pour la réduction du nombre de fonctionnaires. Ils étaient 62% en 2014.

IMG


S'il est une question sur laquelle le clivage gauche/droite est le plus affirmé, c'est bien celle relative à la réduction du nombre de fonctionnaires. Environ 1/3 (36%) des sympathisants de gauche adhèrent à cette proposition quand les 2/3 (64%) des électeurs de la majorité présidentielle l'approuvent, chiffre légèrement inférieur à ceux qui penchent à droite (70%). Les proches du Rassemblement National sont quant à eux parfaitement équilibrés, 50% se disant favorables à cette réduction et 50% s'y opposant. L'alignement des régimes de retraite des fonctionnaires sur ceux du secteur privé est la proposition qui rencontre la plus forte adhésion parmi les personnes interrogées puisque plus de 3 Français sur 4 (76%) y souscrivent. Si cette mesure est plébiscitée par les électeurs proches de la droite (87%) et de la majorité présidentielle (88%), elle recueille également l'assentiment de plus de 7 sympathisants sur 10 à gauche (73%), avec toutefois un écart important entre ceux de la France Insoumise (66% d'avis favorables) et d'Europe Écologie les Verts (80% d'avis favorables).

Faut-il augmenter le temps de travail des fonctionnaires ?

Oui répondent 65% des sondés. Certes, la proposition est validée de justesse à gauche (51%) mais très largement à droite (80%), les proches de la majorité présidentielle se situant entre les deux (69%). Bien évidemment, les réponses diffèrent fortement selon le secteur d'emploi des personnes interrogées : 75% des salariés du secteur privé sont pour l'augmentation du temps de travail des fonctionnaires contre 1/3 (34%) des salariés du secteur public, directement concernés par cette mesure.

Trop de sécurité de l'emploi ?

La remise en cause de la sécurité de l'emploi des fonctionnaires, enviée par nombre de salariés, est approuvée par plus d'un Français sur deux (56%) et ne créée étonnamment pas de réel clivage sur l'échiquier politique : 55% des sympathisants de gauche, 54% de ceux de la majorité présidentielle et 59% de ceux de droite s'y disent favorables. Sur cette question, les écarts les plus importants sont mesurés entre habitants de l'agglomération parisienne (73% sont pour) et résidents de communes rurales (49%). Quant aux salariés du secteur privé et du secteur public, ils répondent à l'unisson de manière positive pour 53% d'entre eux.

Augmentation des salaires ?

Enfin, l'idée qu'il faille rémunérer davantage les fonctionnaires coupe à parts égales les Français interrogés : la moitié d'entre eux est favorable à une augmentation des traitements, l'autre moitié n'y souscrit pas. Côté politique, c'est à gauche que cette proposition séduit le plus (63%) et au Rassemblement National le moins (39%). Entre les deux, sympathisants de droite (55%) et de la majorité présidentielle (51%) sont à l'évidence plus partagés.

Côté météo

Demain matin, le ciel sera couvert et brumeux sur l'ensemble du Maine-et-Loire. Le thermomètre affichera 8 degrés en début de journée. Dans l'après-midi, le ciel se dégagera et fera place nette au soleil. Le mercure grimpera jusqu'à 17 degrés. En soirée, nous aurons une douzaine de degrés et le ciel sera tout aussi dégagé que dans la journée.

Matin


Après-midi


Soir


1 commentaire :


Commentaire de gédéon

27/10/2021 11:13:45

Question récurrente en effet. Il n'y a pas si longtemps les Politiques avaient décidés de "dégraisser" les effectifs dans les hôpitaux...Aujourd'hui tiennent-ils un discours différents. Dès lors, à ce sondage traditionnel faudrait-il en proposer un autre parallèlement. Par exemple en sectorisant: Fonction publique d'Etat/Fonction publique Hospitalière /Fonction publique territoriale...Et aussi parler de répartition. Sont-ils trop nombreux dans telle FP et pas assez dans telle autre. Ou bien faudrait-il revoir aussi leur implantation géographique...Bref, ce sujet est loin d'être épuisé ...!!!



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ