Vendredi 19 Août
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Du 23 octobre 2021 au 16 janvier 2022 à l'Abbaye de Fontevraud. Exposition Connexions\Collections

A partir du 23 octobre 2021 jusqu'en janvier 2022, le musée d'Art moderne de l'abbaye de Fontevraud accueillera sa première exposition temporaire Connexions/Collections d'Alice Anderson.

IMG


La nature même du musée d'Art moderne de Fontevraud est fondée sur le dialogue d'œuvres de techniques, de provenances et de périodes différentes. Chaque exposition temporaire est organisée selon ce principe et constitue donc une occasion de renouveler le regard sur la collection donnée par Martine et Léon Cligman, de proposer de nouveaux liens entre les œuvres et de les enrichir de nouveaux contextes. Chaque automne, le musée vous invite à découvrir Connexions\Collections, une invitation lancée à un ou une artiste à venir dialoguer avec les œuvres de la collection permanente. Ce travail de relecture mené en collaboration avec l'équipe scientifique du musée, établit dans le parcours de nouveaux liens formels ou conceptuels. En se glissant dans les interstices de l'accrochage, l'artiste invité choisit les objets avec lesquels il souhaite converser, révélant des connivences avec son propre processus de création. Ces interventions d'artistes dans la collection du musée offrent ainsi un regard inédit sur les œuvres et les insèrent dans des narrations renouvelées. Elles ouvrent des perspectives originales ou amplifient des thématiques. En dynamisant la collection et ses œuvres, Connexions\Collections les fait vivre et revivre dans le temps présent, créant de nouvelles harmonies auxquelles le public est invité à s'associer.

L'artiste Alice Anderson étrennera le principe

L'artiste franco-britannique Alice Anderson a été choisie pour cette première édition de Connexions\Collections. Résidente de l'Atelier Calder à Saché (Centre-Val de Loire) en 2019, elle a été nommée pour le prix Marcel Duchamp en 2020. Son travail est exposé internationalement et certaines de ses oeuvres sont entrées dans les collections publiques comme celles du Centre Pompidou à Paris. L'oeuvre d'Alice Anderson fait résonner cultures ancestrales – comme celle des indiens Kogis – et pensée transhumaniste qui vise à augmenter les capacités humaines par la technologie. Ses travaux comptent peintures et sculptures, initiées par une danse performance soit fulgurante soit méditative. Pour dialoguer avec les objets de la collection, c'est cette dernière pratique qu'Alice Anderson a privilégiée, en choisissant d'intégrer une sélection de sculptures de la série des « Spiritual Machines ». Ces différentes machines une fois assemblées, sont « tissées » au moyen de gestes extrêmement lents de « mémorisation » qui consistent à entourer un objet de fil métallique cuivré symbolisant les connexions tant cérébrales que technologiques de l'aube de l'internet. Ici, les formes abstraites des statuettes réalisées à partir de matériel informatique se confrontent à des idoles cycladiques ou à des personnages africains stylisés ; là, un totem anthropomorphe converse avec des sculptures de Germaine Richier. Moments particuliers de cette exposition, des performances offriront la possibilité d'une proximité inédite avec la pratique artistique d'Alice Anderson.

Infos pratiques : Exposition du 23 octobre 2021 au 16 janvier 2022. Vernissage et performance samedi 23 octobre à 18h. Horaires : Jusqu'au 1er novembre 2021 : 10h-20h, ouvert tous les jours. Du 1er novembre au 18 décembre 2021 de 10h-18h, fermé le mardi. Plus d'infos sur https://www.fontevraud.fr/event/connexionscollections-alice-anderson/

3 commentaires :


Commentaire de Bonne chance ! ...

17/10/2021 11:30:48

Bonne chance ! ... Mes remarques ne seraient pas appréciées aussi j'en reste là.



Commentaire de THOR

18/10/2021 23:09:01

Mes remarques ne seront pas appréciées, non plus ! De plus en plus des "artistes" veulent nous faire découvrir "des liens conceptuels" qui détournent la beauté des oeuvres exposées. Dans le cas de l'exposition CLIGMAN, heureusement que "l'équipe scientifique" a bien voulu nous expliquer (dans l'article) la signification des "Spiritual Machines" Pour ma part, je ne VOIS que des créations loufoques !



Commentaire de de brugiere

19/10/2021 13:24:48

Je suis un obscurantiste, un vrai réac. je n'irai pas perdre du temps à Fontevraud voir cette expo. Notre pauvre abbaye royale, qui brillait de mille feux au temps de sa splendeur, ne mérite pas d'être salie par du pseudo art qui n'est pas de l'art. Il y a assez de gauchistes et communistes pour y aller à ma place.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ