Mercredi 19 Janvier
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Maine-et-Loire. Un partenariat pour développer la pêche touristique

Samedi 2 octobre, Anjou Tourisme, représenté par son Président, Philippe Chalopin, signera une convention de partenariat avec la Fédération de pêche de Maine-et-Loire à l'occasion de son Assemblée Générale.

IMG


Nouveau partenariat entre Anjou tourisme et la Fédération de la pêche de Maine-et-Loire pour développer le "tourisme pêche" en Anjou. Une filière qui pèse plus de 10 millions d'euros dans le département. En effet, la pêche en Anjou représente pas moins de 33 000 licenciés, ce qui en fait un des département français comptant le plus de licenciés. Le poids économique de la pêche de loisirs est estimé à 10,2 millions d'euros (étude : Impact socio-économique de la pêche en Pays de la Loire et Maine-et-Loire en 2019). Les amateurs de pêche disposent de nombreuses étendues pour aller taquiner le gardon avec 15 000 kms de cours d'eau (1 738 cours d'eau) dont 2 300 ouverts à la pêche de loisirs et 500 ha de plans d'eau. Traversant le département d'est en ouest, la Loire offre une diversité de techniques et une richesse halieutique qui permet de capturer de nombreuses espèces de poissons. Au Nord, Les grandes rivières comme la Sarthe, la Mayenne, le Loir, l'Oudon et la Maine sont également des lieux propices à la pratique de la pêche. Dans la partie est du département, le bassin versant de l'Authion offre également un linéaire important de rivières, ruisseaux et canaux. Un réseau également important de petits cours d'eau complète cette zone du département. Au sud de la Loire, l'Evre, la Moine, la Sèvre Nantaise, le Thouet et le Layon sont les cours d'eau principaux de ce secteur du département.

Un tourisme en pleine croissance

Sur le plan touristique, la pêche est une pratique en croissance pour des vacanciers recherchant la nature, le calme et des activités familiales. Le poids économique du loisirs pêche a été estimé à 10.2 millions d'euros. A la lumière de ce constat, le rapprochement des énergies et compétences entre Anjou Tourisme et la fédération de Maine-et-Loire pour la pêche et protection des milieux halieutiques est une évidence. Ce rapprochement formalisé par la signature d'une convention s'articule autour de 4 sujets incontournables pour la construction d'une destination pêche :
- La labellisation des hébergements pêche.
- La qualification de l'offre.
- Un guide de voyage dédié sur anjou-tourisme.com.
- La promotion de l'activité.

La labellisation des hébergements pêche

Le label Hébergement Pêche est un label national créé par la Fédération Nationale pour la Pêche en France à des hébergements ouverts à la location touristique. C'est en juin 2011 que le Conseil d'administration de la FNPF a validé la charte de qualité se rapportant aux hébergements « pêche ». Les établissements labellisés doivent se trouver à proximité d'un lieu présentant un intérêt pour la pêche et proposer des services et des aménagements pour une clientèle de pêcheurs. La fédération de pêche de Maine-et-Loire assurera l'enregistrement des demandes par les hébergeurs désireux d'être labellisés et effectuera également les visite de contrôle. L'attribution du label sera conjointement validée par la fédération de pêche 49 et Anjou Tourisme à l'occasion d'une commission qui se tiendra une fois par an.

La qualification de l'offre, hébergements et parcours de pêche

Dans le cadre d'une gestion mutualisée des informations touristiques, les Agences Départementales du Tourisme des cinq départements des Pays de la Loire et l'organisme régional Solutions&co pilotent la base de données eSPRIT, en lien avec les Offices de Tourisme de la destination et des filières, qui assurent la collecte, le suivi et le partage des informations, en lien avec les professionnels du territoire. Ainsi, grâce à une unique mise à jour, les informations touristiques sont disponibles et exploitées par l'ensemble des acteurs, privés ou publics, pour alimenter des supports web (d'offices de tourisme, départementaux dont anjou-tourisme.com, régionaux, tiers) et les plateformes d'Opendata (data.paysdelaloire.fr, datatourisme.fr). Cette base de données régionale utilise le logiciel Tourinsoft, éditée par la Société Faire Savoir. La qualification des hébergements labellisés sera assurée par Anjou Tourisme, alors que la saisie des parcours pêche et sites d'intérêt départementaux sera quant à elle réalisée par la Fédération de pêche 49, en qualité de co-producteur (cf. convention spécifique signée à cet effet). Dans les deux cas, Anjou Tourisme veillera à la bonne diffusion de l'ensemble de ces données, et leur accessibilité notamment sur anjou-tourisme.com.

Un guide de voyage dédiée sur la plateforme anjou-tourisme.com

Dans le cadre de cette convention, le guide de voyage « pêche » dédié va permettre une plus forte lisibilité et visibilité sur le web de la filière « pêche », via notamment les actions de référencement naturel de l'ADT (Agence de développement touristique), Au-delà de la visibilité, le guide de voyage proposera une expérience utilisateur optimisée via son moteur de recherche afin de répondre à la demande et d'identifier facilement les parcours de pêche, hébergements et événements autour de soi.

La promotion de l'activité

Parallèlement, le département a soutenu la réalisation d'une vidéo promotionnelle de l'activité pêche en Anjou par l'attribution subvention de 8 000 €. Cette vidéo en finalisation de tournage, constituera le futur support de promotion de la pêche en Anjou. Cette convention est donc la base d'une belle synergie pour positionner l'Anjou comme destination pêche incontournable. Plus largement, ce sont les rivières et le tourisme fluvestre qui deviendront un axe de plus en plus important de la stratégie de développement touristique en Anjou. Le projet Rivières de l'Ouest© qui éclot dans les nord du département sur la base d'une partenariat interdépartementale (Maine-et-Loire, Sarthe, Mayenne) démontre aussi tout l'enjeu du développement d'un tourisme doux proche de la nature. Des enjeux qui font écho aux propos tenu devant le secrétaire d'Etat en charge du tourisme lors de sa venue en Anjou ce lundi 4 octobre (relire notre article).

2 commentaires :


Commentaire de Josiane houssard

06/10/2021 19:20:44

Promouvoir la pêche c'est bien.... mais pour cela faudrait il entretenir correctement les rivières.... A Chacé, le thouet est épouvantable.. pas du tout entretenu...Il y a qq années, on voyait pas mal de pêcheurs, mais maintenant.....personne ... Que fait la fédération de pêche ???



Commentaire de don quichotte

07/10/2021 07:35:08

c'est comme le golfe, ça coute cher et le Thouet depuis plus de 10 ans ?



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ