Mercredi 19 Janvier
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Saumur. Une faible participation à la grande journée de mobilisation sociale

La mobilisation était assez faible et loin des milliers de manifestants qu'a connu Saumur lors de la réforme des retraites avant la crise sanitaire. A peine 100 personnes étaient présentes ce mardi 5 octobre pour répondre à l'appel de l'intersyndicale.

IMG


Un mouvement de mobilisation a eu lieu ce mardi 5 octobre sur l'ensemble du territoire français. A Saumur, une petite centaine de personnes a répondu à l'appel de l'intersyndicale FO, CGT, Sud, SNUipp-FSU. Ils se sont retrouvés à 10h devant le Théâtre du Dôme sur la place de la Bilange. Les organisateurs attendaient une mobilisation plus importante et ne cache pas avoir espéré plus de participants. Après un départ un peu retardé pour attendre de potentiels retardataires, le cortège s'est dirigé dans les rues du centre-villeen passant devant la sous-préfecture, puis la place Saint-Pierre pour se finir devant l'hôtel de ville. Lycéens, professeurs des écoles, personnels soignants étaient notamment présents.

Des revendications multiples

Les revendications étaient nombreuses et diverses. Les syndicats étaient donc venus faire entendre leurs voix contre la réforme des retraites qui pourrait reprendre dans les mois qui viennent, l'augmentation de la privatisation du service public notamment dans les gares, les services postaux et l'hospitaliers. « Nous nous opposons à la politique de fermetures de services publics, de suppressions d'emplois, de démantèlement et de privatisations dans les services publics. Dans le saumurois, bureaux de postes, écoles et collèges publics, gares, hôpitaux, trésoreries... aucun secteur n'est épargné », souligne l'intersyndicale. Le tout sur un fond de contestation quant à la gestion de la crise sanitaire : « Nous craignons que la situation sanitaire soit utilisée par le gouvernement pour accélérer la remise en cause des droits et des acquis des salariés. La précarité est en forte hausse. Le ralentissement économique dû à la gestion de la crise sanitaire a provoqué des baisses importantes de rémunération pour beaucoup d'employés du secteur privé. Les agents de la fonction publique, dont les salaires sont gelés depuis des années, attendent des mesures à la hauteur de la perte de leur pouvoir d'achat. »

120 manifestants à Thouars

A Thouars aussi les syndicats avaient appelé à la mobilisation. Environ 120 personnes ont défilé dans le centre-ville au départ de la place Flandres-Dunkerque. Beaucoup demandaient une augmentation générale des salaires et du pouvoir d'achat. Notamment des professionnels de la santé n'ayant pas profité de l'augmentation dans le cadre du Ségur de la Santé réclamant les 183 euros supplémentaires eux-aussi. Les syndicats ont également dénoncé un enrichissement des plus riches au détriment des salaires moyens et faibles. Ils dénoncent également la « casse progressive du service public ».

7 commentaires :


Commentaire de motivés

05/10/2021 18:53:46

les citoyens les gens du peuple les travailleurs les retraités son tellement dans la pauvretés qu'ils restent chez eux résignés abattus dégoutés voila la triste réalité de la france dans bas peuple de france bougeons réagissons manifestons et votons pour une autres politique basées sur le respect du travailleur



Commentaire de nadine blanchard

06/10/2021 07:27:35

Ils sont sorties prendre l'air. C'est déjà un exploit pour certains. Et puis la météo avait annoncé un peu de fraîcheur alors il ne suffirait pas qu'ils s'enrhument.



Commentaire de jan Nez Mar

06/10/2021 09:26:40

Le peuple n'a plus confiance dans les syndicats. ils faut qu'il revois leurs communications et avoir des positions plus d'actualité. On n'est plus dans les années cinquante. Les grèves jusqu'au boutisme sont pas en faveur des syndicats



Commentaire de Et...

06/10/2021 10:26:55

Ces grévistes ne savent pas qu'il a été créé des Maisons France Service pour permettre de simplifier la relation des usagers aux services publics. Les zones rurales et les quartiers prioritaires de la ville sont pourvus en premier. L’objectif est que chaque Français puisse accéder à une maison France services à moins de 30 minutes. A ce jour 1.123 Maisons Service ont déjà été labellisées,



Commentaire de Une question

06/10/2021 11:17:19

Peut-on appeler grévistes des personnes qui sont déjà en retraite?



Commentaire de Paul

06/10/2021 16:13:07

Les privilégiés sont de sortie!



Commentaire de bernard f

06/10/2021 16:19:33

Si ils devaient arpenter saumur du cinema a bricoman il y aurait encore moins de monde.Ou alors des tendinites et arrêts.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ