Jeudi 02 Décembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil

Pays de la Loire. Début du nouveau mandat : "des raisons d'être inquiets", pour le groupe écologiste

Près de trois mois après le début du nouveau mandat régional, les élu.e.s du groupe "L'écologie ensemble" au Conseil régional disent avoir "des raisons d'être inquiets". Ils pointent plusieurs sujets pour illustrer un début de mandat pas à la hauteur des enjeux écologiques et sociaux.

IMG

Le groupe des élus "l'écologie ensemble" du conseil régional des Pays de la Loire


Une vigilance sur la politique des ressources humaines de la Région

Pascale Hameau, conseillère régionale : “Notre collectivité est l'employeur d'agents territoriaux dont nous pouvons saluer l'engagement tant dans les services de la Région que dans les lycées. Pourtant, nous avons relevé des propos qui sont inquiétants sur la perte de sens au travail par manque d'orientations politiques claires ou sur la souffrance au travail. Nous avons donc demandé à la présidente du Conseil régional le lancement d'une nouvelle enquête sur la qualité de vie au travail pour trouver des réponses collectivement.”

Une trajectoire délibérément insuffisante pour le climat

Elsa Richard et William Aucant, conseillers régionaux : “Actuellement soumis à enquête publique, le schéma d'aménagement du territoire structurant pour notre avenir qu'est le SRADDET ne pousse pas assez loin la réflexion sur le chemin à parcourir pour atteindre la neutralité carbone d'ici 2050. Là où ce schéma devrait être pionnier, il n'intègre pas les derniers objectifs en matière de réduction des gaz à effet de serre (GES) ou de réduction de l'artificialisation des sols. Nous pointons une volonté délibérée de ne pas tout mettre en œuvre pour répondre à l'enjeu climatique.”

Une éco-conditionnalité des aides aux abonnés absents

Gaëlle Rougeron, conseillère régionale : “La 1ère commission permanente du mandat le 23 septembre a montré l'absence de conditions écologiques et sociales dans le versement des aides publiques régionales. Pourtant, chaque euro d'argent public dépensé devrait être 100% au bénéfice de la transition écologique et donc bénéfique aux générations futures. Nous demandons donc à Christelle Morançais et sa majorité de s'atteler sans attendre à une nouvelle approche dans l'attribution des fonds publics.”

Des instances régionales à démocratiser d'urgence

Matthias Tavel, conseiller régional : “Lors des commissions permanentes, des millions d'euros de subventions sont attribués à huis-clos. Notre demande de les rendre publiques a été refusée par la majorité en juillet dernier. Nous voulons sortir de cette “chambre d'enregistrement” des votes pour en faire une instance plus ouverte, plus démocratique et donc mieux comprise de l'extérieur. C'est capital pour le fonctionnement de notre démocratie.”

Un plan emploi qui ne doit laisser personne de côté

Sabine Lalande, conseillère régionale : “Au-delà du constat de l'actuelle baisse du taux de chômage en Pays de la Loire, nous remarquons l'explosion des CDD et contrats d'intérim dans notre région. Pour ne pas que la reprise post-covid précarise davantage l'emploi et fragilise les personnes privées d'emploi, nous demandons à ce que le plan qui sera présenté par la majorité en octobre permette aux entreprises ligériennes de trouver la main d'œuvre nécessaire à leur activité mais aussi qu'il innove en soutenant par exemple les 11 demandes d'expérimentations “territoire zéro chômeur de longue durée” de notre territoire.”

Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ