Lundi 06 Décembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil

Ticket resto étudiant. Anne-Laure Blin : "la majorité vote une usine à gaz !"

Mardi 28 septembre, à 21h, la commission des affaires culturelles et de l'éducation de l'Asemblée Nationale examinait la proposition de loi, adoptée par le Sénat, visant à créer un ticket restaurant étudiant. Une proposition portée par la députée de Maine-et-Loire Anne-Laure Blin qui se désole de ne pas avoir vu celle-ci adoptée telle que proposée. Son communiqué.

IMG


« Les diagnostics sont bien partagés et les constats sont identiques : il existe bel et bien des zones blanches et une réelle rupture d'égalité entre les étudiants en fonction des territoires. En vérité, les promesses de « co-construction » invoquée par le candidat Macron en 2017 sont – force est de le constater une nouvelle fois – que de la poudre aux yeux. Lorsque la majorité l'invoque, c'est toujours à sens unique ! Alors que la proposition de loi, adoptée par le Sénat, aurait pu – adoptée dans les mêmes termes – être applicable immédiatement, la majorité a préféré lui substituer un dispositif fumeux sans contours, ni précisions. Dans un seul et unique objectif : éviter l'adoption conforme et reporter aux calendes grecques l'adoption du texte et donc la résolution concrète des difficultés identifiées par tous les acteurs de la vie universitaires et tous les parlementaires (tous bords confondus).

Les conventionnements seraient la seule solution pour permettre l'application du tarif social étudiant dans les zones non dotées de CROUS. Or, dans la liste des 183 établissements actuellement conventionnés, transmise à peine quelques heures avant l'examen en commission, il ressort que 6 académies ne sont absolument pas dotées de partenariat avec les CROUS. Pis, pour nombre de sites, les localisations très éloignées des sites universitaires sont totalement inopérantes ! Quel étudiant voudrait faire 1h30 de trajet pour aller déjeuner dans un hôpital ? De manière tout à fait juridique également, nul besoin de passer par la loi car les conventionnements mis en place n'ont pas besoin de dispositif législatif (puisqu'ils existent déjà en application de l'article R822-9 du code de l'éducation).

La commission d'hier soir me laisse un goût amer. La majorité a fait le choix de l'idéologie et du sectarisme plutôt que d'adopter un texte concret qui aurait pu aider beaucoup d'étudiants aujourd'hui totalement abandonnés par le système universitaire. Au lendemain de cet examen, je suis triste de constater une fois de plus que la majorité ne sait pas dépasser les clivages alors même que nous nous rejoignons sur le diagnostic. Je pensais que nous serions tous d'accord pour apporter notre pierre à l'édifice et améliorer le quotidien de ces jeunes Français, manifestement nous n'avons pas tous la même conception de notre mandat de député. »

4 commentaires :


Commentaire de triste réalité

29/09/2021 18:32:32

hé oui on apprend madame la députée mème de bonnes propositions proposée par la minorité son retoqués les macronistes trone et obéissent au. roi tenez bon madame la député plus que quelques mois a souffrir



Commentaire de Une de plus, rien de plus !

30/09/2021 08:45:42

Une promesse non tenue, qui cela importe t-il, une de plus ou une de moins tout le monde s'en moque éperdument. Les étudiants ne votent quasiment pas c'est connu, alors à quoi bon les satisfaire, personne de les oblige à étudier pas vrai !



Commentaire de Taugourdeau reviens, ils sont devenus fous

30/09/2021 09:52:11

Il faudrait peut être rappeler à Madame Blin qu'il y a eu des élections en 2017 (au cours desquelles elle était assistante parlementaire), qu'il y a depuis une majorité, et que la droite n'est plus au pouvoir depuis 9 ans. Normal que son agenda politique à elle n'avance pas, et ça continuera jusqu'aux calendes grecques avec cette posture. Et on une idée de combien coûte sa proposition ? Probablement un pognon de dingue !



Commentaire de A LIRE

01/10/2021 09:33:40

Mme Blin pourrait s'informer afin de ne pas être en décalage constant en lisant la réponse de Simon Holley dans le Saumur kiosque ainsi que les commentaires de personnes tout à fait satisfaites par les aides octroyées par l'Etat.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ