Lundi 23 Mai
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

23 octobre à Saumur. Les Temps D'Art : Un regard neuf sur la culture et le patrimoine saumurois

Nous vous en parlions dans un précédent article, 27 étudiants en master direction de projets et établissements culturels de l'ESTHUA à Angers organisent un événement à Saumur le samedi 23 octobre prochain. De 16h30 à 23h, 7 sites emblématiques du centre-ville de Saumur deviendront le théâtre de cette manifestation unique et moderne qui présentera le travail de 14 artistes.

IMG


Les étudiants ont commencé le travail en septembre dernier et verront de longs mois de travail se concrétiser un peu plus d'un an plus tard. Les Temps d'Art, c'est le nom de cet événement, est une déambulation dans le centre-ville de Saumur au travers de 7 lieux emblématiques : Pont Cessart, Théâtre du Dôme, l'hôtel de ville, la place Saint-Pierre, la maison des compagnons et du devoir, le temple protestant et le château de Saumur. Sur ce parcours, les visiteurs auront l'occasion de découvrir gratuitement et librement 14 artistes aux pratiques diverses et variées allant de la céramique en passant par le mapping, la musique, la peinture, les arts visuels ou numériques… Il débutera à 16h30 et durera jusqu'à 23h. Le public pourra se rendre dans chacun des sites dans l'ordre qu'il souhaite et à son rythme. Le parcours sera ponctué d'œuvres et de réalisations. Le clou de l'évènement se déroulera au château avec un mapping sur la façade et un concert de Bass Tong, un artiste nantais qui fait de la musique à partir d'objets de récupération. « Monter ce projet est une opportunité incroyable pour nous, car cela nous donne l'occasion de voir comment organiser un événement de A à Z depuis sa conception jusqu'à sa réalisation et sa logistique, en passant par le financement. Nous sommes fiers de voir cela aboutir après de longs mois de travail, d'autant que beaucoup à dû se faire à distance, puisque l'an dernier nous nous sommes vus 1 mois ou deux et après le reste s'est fait en distanciel. Cela montre également que dans le milieu professionnel, il faut savoir s'adapter et faire en fonction de la situation et des moyens », témoignent Carla et Manon, deux des étudiantes.

Porter un regard neuf

Pour monter cet événement d'ampleur ils ont pu compter sur le soutien de plusieurs partenaires, notamment l'université d'Angers, le Crous, la fondation Grand Ouest, les caves Ackerman, le Crédit Agricole ou encore des viticulteurs saumurois. Les étudiants ont également reçu le soutien financier et organisationnel de la ville de Saumur et de l'agglo. « Les collectivités nous accompagnent à hauteur de 30 000 euros à raison de 15 000 euros chacune (NDLR : sur un budget global d'environ 70 000 euros), mais aussi sur l'aspect logistique en mettant à disposition des bâtiments et d'agents », explique Maëlys, étudiante inscrite également dans ce projet. Pour la ville de Saumur, il était « intéressant de resserrer les liens entre l'université, en particulier l'ESTHUA qui dispose d'une antenne à Saumur, mais aussi parce que cela représente une approche nouvelle en matière d'événementiel. La commande était d'avoir un événement qui prenait place dans plusieurs lieux, mais également à une époque où l'événementiel est plus pauvre. Cela permet d'animer la ville en dehors des périodes phares. Il était intéressant d'avoir un événement autour du patrimoine qui pose un regard neuf, par ce qu'ils sont jeunes, mais aussi extérieurs au territoire. Enfin, c'est une façon de soutenir les étudiants et le secteur de la culture après les difficiles mois passés », souligne Lambert Creuxlebois, directeur de la communication à la ville de Saumur et directeur du Château. La ville et l'agglo ont donc apporté un soutien, « mais limité » pour que les étudiants fassent au maximum par eux-mêmes et qu'ils se rendent compte des complexités, qu'ils répondent aux problématiques seules… « Ce n'est pas toujours évident, notamment en matière d'accueil des publics, de sécurité, en particulier au Château », précise Lambert Creuxlebois.

Un événement unique pour Saumur

Car les étudiants ne sont pas Saumurois et parmi les 27, seule l'une d'entre eux est originaire du territoire. « Notre promotion vient des quatre coins de la France et même parfois d'autres pays. C'est très enrichissant de proposer un événement sur un territoire que l'on ne connait pas. Déjà parce que cela nous fait voir autre chose, sortir de ce que l'on connait et côtoie chaque jour. Cela permet aussi de poser un regard totalement neuf sur les choses et de se forcer à découvrir les particularités d'un territoire, ses acteurs, ses monuments, ses artistes… Cela nous a obligés à construire l'événement à partir du territoire et non l'inverse. Il a été fait pour Saumur et ne peut être transplanté dans une autre ville. Nous avons également mené un travail pour qu'il s'intègre à la vie locale en informant les bars, restaurants et commerces pour qu'ils puissent également participer, à leur niveau s'ils le souhaitent », poursuivent les étudiantes. Le choix de Saumur n'était pas non plus tout à fait anodin. L'ESTHUA possède en effet une antenne dédiée aux métiers du tourisme à Saumur. « Pour avoir été dans une antenne d'une université dans une commune de plus petite taille, on se sent parfois délaissé, plus éloigné de la culture, des événements. L'idée était donc de proposer une manifestation qui s'adresse aussi aux étudiants et aux jeunes », précise Manon.

Infos pratiques : Les Temps d'Art se déroulera le samedi 23 octobre de 16h30 à 23h dans différents lieux de la ville de Saumur. Événement gratuit et libre. Un livret sera distribué sur place pour découvrir le parcours et le programmé détaillés. Plus de renseignements sur le site https://lestempsdart.wixsite.com/2021, Mais aussi sur Instagram et Facebook. Les étudiants ont également lancé un financement participatif ouvert jusqu'au 5 octobre pour financer ce projet sur https://linktr.ee/LES.TEMPS.D.ART. Des contreparties seront offertes aux contributeurs : T-shirts, Tote-bags, stickers avec des visuels créés par des artistes présents sur l'événement.

3 commentaires :


Commentaire de LEGER

28/09/2021 21:21:50

coucou



Commentaire de mariné

28/09/2021 23:18:33

Avec 70 000 € y a moyen de faire des choses, c'est sûr.On verra le résultat. Je suis très surpris des montants accordés par la ville et l'agglo. Eux qui disent ne jamais avoir de budget. Monsieur Creuxlebois qui dit vouloir soutenir la culture ? Tout ça est très étonnant . D'atant plus qu'il indique que cette aide "est limitée". Faudrait savoir. Connaissant les difficultés à créer un évenement à Saumur, il faut tout de même féliciter ses jeunes qui essaient de faire bouger cette ville ancrée dans ses éternelles habitudes. ça change de la routine événementielle.



Commentaire de mariné

30/09/2021 23:58:06

Ils ont de la chance de ne pas faire partie des associations qui vont voir leur budget diminuer. Pardon ils ne sont pas de Saumur (relire la phrase "Car les étudiants ne sont pas Saumurois et parmi les 27, seule l'une d'entre eux est originaire du territoire". Bravo à la mairie pour son soutien aux associations locales.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ