Mardi 07 Décembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Météo du weekend. Titres-restaurant : la grogne des restaurateurs face aux commissions

Alors que le gouvernement vient de prolonger le plafond journalier des titres-restaurant à 38€ jusqu'à fin février 2022, les résultats de la dernière étude Worklife montrent que l'accueil de cette mesure est plutôt mitigé chez les restaurateurs. En effet, près de la moitié d'entre eux (49.5%) n'y sont pas favorables et jugent que la mesure profite en réalité aux émetteurs. En cause : les commissions qu'ils considèrent trop élevées.

IMG


Dans un contexte où la mise en place de cette mesure avait été demandée et attendue par la profession, le manque d'enthousiasme à son égard peut interpeller. En réalité, ce n'est pas la mesure du gouvernement qui est remise en cause, mais bien le système actuel de commissionnement pratiqué par les principaux émetteurs de titres-restaurant, comme le soulignent les nombreux verbatims récoltés dans le cadre de l'étude : “Le rehaussement du plafond est une bonne chose, c'est le taux de commission qui est aberrant,” commente ainsi sa position un restaurateur dijonnais.

Les restaurateurs “pris au piège”. Perdre des clients ou diminuer la marge ?

Alors que plus de 4,5 millions de Français utilisent des titres-restaurants chaque jour, la plupart d'entre eux ignorent le fait que cet avantage n'est pas sans conséquence négative pour les restaurateurs. En effet, les commissions prélevées à chaque transaction par les principaux émetteurs, jusqu'à 10 fois supérieures à celles d'une carte bancaire, sont jugées “abusives”. Malgré cela, 87.9% des restaurateurs affiliés à la Commission Nationale des Titres-Restaurant (CNTR) acceptent l'ensemble des titres-restaurant présents sur le marché pour satisfaire leur clientèle : “Je n'ai pas le choix. Si nous ne les acceptons pas, une partie de la clientèle ira ailleurs. Néanmoins, je trouve que les commissions sont exorbitantes,” explique une gérante de restaurant à Lille. Les commissions sur les titres n'en sont pas sans impacter la rentabilité des restaurants : “Les titres nous font perdre beaucoup d'argent, ce n'est pas rentable sur une bonne partie de nos ventes. Le système actuel nuit à la rentabilité et à la santé des petits commerces indépendants,” témoigne un restaurateur du 8e arrondissement parisien. Pour un marché du titre-restaurant représentant plus de 7 md€, les pertes des restaurateurs dues aux commissions sont conséquentes.

“Désolé, on ne les prend plus”

Face aux taux élevés des commissions, de plus en plus de restaurateurs refusent d'accepter les
titres-restaurant. C'est la principale raison pour laquelle certains établissements, pourtant affiliés à la
CNTR, n'acceptent pas ce moyen de paiement (¾ des répondants qui n'acceptent pas les titres
restaurants citent cette raison). Les autres raisons invoquées sont les longs délais et les modalités de remboursement (16.4%) et une gestion compliquée et chronophage (11.7%). Parmi les restaurateurs qui n'acceptent plus les titres-restaurant aujourd'hui, 78.7% en ont déjà accepté dans le passé, dont près de 90% ont arrêté à cause du montant des commissions. Et ce chiffre risque encore d'augmenter : “Les taux de commission des « historiques » sont exorbitants, je suis prêt à arrêter la collecte de ce moyen de paiement,” indique un gérant de restaurant à Bordeaux. En plus des montants des commissions, les restaurateurs reprochent aux émetteurs de ne pas être transparents sur la manière dont ils les calculent : 64.5% des répondants trouvent que les émetteurs sont opaques au sujet des commissions qu'ils pratiquent, ce chiffre augmentant jusqu'à 85.4% parmi les restaurateurs ayant arrêté d'accepter les titres-restaurant.

Côté météo

Après une semaine ensoleillée et douce, la météo du weekend s'annonce beaucoup moins bonne.
Samedi matin, le ciel sera dégagé avec 11 à 12 degrés. Dans l'après-midi, cela se dégradera et des pluies tomberont sur l'ensemble du Maine-et-Loire. Il fera tout de même 24 degrés. En soirée, il fera une vingtaine de degrés et le temps alternera entre nuages, orages et légères précipitations.
Dimanche matin, il fera 16 degrés et le temps sera nuageux. Des pluies tomberont en Saumurois. Dans la journée, il fera jusqu'à 23 degrés, mais la pluie recouvrira le territoire. Le soir, nous aurons 19 degrés et un temps tout aussi maussade.
Lundi matin, il fera une quinzaine de degrés et la pluie continuera de tomber. Dans la journée, nous aurons environ 20 degrés, mais le temps restera humide. La soirée s'annonce plus sèche avec 15 degrés de nouveau.

Samedi
Matin


Après-midi


Soir


Dimanche
Matin


Après-midi


Soir


Lundi
Matin


Après-midi


Soir

Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ