Mardi 30 Novembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Gennes-Val-de-Loire. Nicole Moisy samedi dans le fauteuil d'Isabelle Devaux

A l'issue des élcetions municipales de ce samedi 18 septembre à Gennes-Val-de-Loire, la liste conduite par Nicole Moisy a supplanté celle conduite par la maire sortante et déchue, Isabelle Devaux (notre article). Ce vendredi aura lieu le conseil municipal d'installation, encore présidé par Jean-Michel Marchand qui en assume l'intérim. C'est tout logiquement de Nicole Moisy devrait s'installer dans le siège de maire de la commune nouvelle.

IMG

La liste de Nicole Moisy, vainqueur.


En juillet 2020 lors de l'installation du nouveau conseil communautaire de l'agglomération Saumur Val de Loire, Isabelle Devaux, élue maire de Gennes-Val-de-Loire, avait été élue 3e vice-présidente, en charge de la ruralité, de l'agriculture, du cheval et de la filière bois. Toutefois, les élections municipales de Gennes-Val-de-Loire ont été annulées suite à un recours devant le tribunal administratif (relire notre article). De nouvelles élections ont donc dû avoir lieu et les habitants du Gennois ont dû retourner devant les urnes. Celles-ci se sont tenues ce dimanche 19 septembre avec un peu plus de 45% de votants. La maire sortante, Isabelle Devaux, n'a pas été réélue ce dimanche, puisque la liste portée par Nicole Moisy est arrivée en tête 51,78% (relire notre article). Elle devrait donc être très prochainement et en toute logique élue maire lors du conseil municipal qui se réunira samedi 25 septembre. Des élections, il faudra donc qu'il y en ait aussi à l'agglomération afin de replacer quelqu'un à la tête de cette vice-présidence laissée vacante. Un conseil communautaire aura donc lieu en octobre durant lequel les élus devront élire un ou une nouveau.lle vice-président.e et revoir la composition de certaines commissions, puisque les équipes ont évolué. Nicole Moisy doit rencontrer le président de l'agglo, Jackie Goulet, dans les prochains jours pour échanger sur le sujet comme elle l'indiquait dans notre précédent article.

Un profil entre administratif et associatif

Nicole Moisy, 67 ans, n'est pas vraiment une débutante en politique puisqu'elle était conseillère municipale de la commune de Gennes sur la liste de Jean-Yves Fulneau en 2008 et 2014. En 2016 elle deviendra adjointe en charge de l'enfance, de la jeunesse et du CCAS (centre communal d'action sociale). Elle connait particulièrement bien le territoire puisqu'elle y vit depuis maintenant 38 ans et y a exercé le métier de contrôleuse des finances au centre des finances publiques de Gennes jusqu'à sa fermeture à la fin de l'année 2014. Elle en profitera pour prendre sa retraite à ce moment là. Nicole Moisy est par ailleurs engagée dans le monde associatif. Elle a été durant une trentaine d'années secrétaire départementale de l'UFOLEP (Union Française des Œuvres Laïques d'Éducation Physique). Elle a également présidé le CCAS.

Proximité et sincérité

Aux élections départementales de 2021, Nicole Moisy était aux côtés du tandem élu composé de Bruno Cheptou et Jocelyne Martin, divers gauche, au titre de suppléante (notre article). Pour les élus départementaux du canton de Doué, "Nicole s'est largement investie dans les élections départementales de 2015. Nous avons apprécié son engagement au quotidien et ses convictions. Et c'est tout naturellement qu'elle nous a rejoint lors du scrutin de 2021 car elle partage avec nous, des valeurs de solidarité, de justice sociale, d'équité. Elle sait être à l'écoute de tous, en proximité et avec sincérité. Elle mène les projets dont elle a la charge avec conviction et en s'entourant des compétences nécessaires à leur réussite. Les électeurs ont reconnu son engagement pour le territoire de Gennes Val de Loire pour aider chacun à mieux vivre son quotidien. Avec son équipe, elle saura porter de nouvelles initiatives pour le rayonnement de sa commune et du Saumurois."

Les candidates en tête sur leurs cantons

Quand on analyse ce scrutin, on notera que les deux candidates têtes de liste sont sorties en tête sur la plupart de leur canton respectif, Isabelle Devaux ayant été élue en 2021 conseillère départementale du canton de Longué et Nicole Moisy, suppléante de Jocelyne Martin, élue sur le canton de Doué. Et c'est sans nul doute le vote de la plus grosse commune, Gennes, qui a pesé dans la balance en faveur de la liste de Nicole Moisy, dont elle est originaire et qui fut élue pus adjointe sous les mandatures de Jean-Yves Fulneau, maire de Gennes.
Total des votes : Liste Moisy 1 442 voix / Liste Devaux 1 343 voix, soit 99 voix d'écart. Les résultats commune par commune :

Canton de Doué :
- Gennes : Liste Moisy 505 voix / Liste Devaux : 263 voix
- Chênehutte : Liste Moisy 145 voix / Liste Devaux 83 voix
- Cunault : Liste Moisy 136 voix / Liste Devaux 50 voix
- Saint-Georges-des-7- voies : Liste Moisy 158 voix / Liste Devaux 86 voix
- Grézillé :Liste Moisy 61 voix / Liste Devaux 86 voix
- Le Thoureil : Liste Moisy 96 voix / Liste Devaux 105 voix

Canton de Longué :
- Les Rosiers sur Loire : Liste Devaux : 439 voix / Liste Moisy 232 voix
- Saint Martin de la Place : Liste Devaux 193 voix / Liste Moisy 109 voix


10 commentaires :


Commentaire de chaises musicales

22/09/2021 15:57:34

elle va aussi prendre la place de vice présidente a Mme devaux a l'agloo me devaux est déja rayée du trombinoscope des élus de l'agglo m goulet va étre heureux de recevoir une femme de tendance gauche comme lui



Commentaire de VLADY BOISSIN

22/09/2021 18:45:00

Je ne savais que le président de l agglo était tendance gauche , je le voyais plus tendance LREM....



Commentaire de Bourgeais

22/09/2021 19:50:26

élection manipulée. aucune légitimité pour cette personne .je plains les habitants de cette commune balloter qui vont devoir subir cette cohabitation à 50/50...



Commentaire de A qui la place du fourbe de service ?

22/09/2021 21:14:02

Mais qu'est donc devenu Monsieur le "Geignard" après ces décennies cauteleusement caché derrière les maires successifs pour y réaliser ses fourberies dissimulées ... Qui va bien pouvoir tenir ce rôle si délicat dans la nouvelle municipalité ? A suivre ....



Commentaire de Délire !

23/09/2021 07:51:39

C'est quoi ce délire ?! En quoi ces élections seraient "manipulées" ? J'aimerais bien comprendre.... Mme Moisy a toute légitimité à exercer les fonctions de maire. Elle a obtenu 51,78% des voix. Le score était beaucoup plus serré au mois de mars 2020. Quant à l'histoire d'une cohabitation 50/50 c'est n'importe quoi : au Conseil municipal la liste de NM aura 28 représentants et celle d'ID 9. Et puis, c'est quoi aussi cette histoire de "geignard" ? Il faut vraiment être "initié" ici parfois pour comprendre les sous-entendus de certains commentaires j'ai l'impression.



Commentaire de @ vlady boissin

23/09/2021 10:13:06

petite rétro de jacki goulet plombier a chinon syndiqué CGT maire de turquant divers gauche 1er adjoint au maire de saumur jm marchand maire de saumur divers gauche candidat aux régionales sur une liste socialiste je ne vois pas l'ombre de la LREM ?



Commentaire de A chaises musicales

23/09/2021 17:01:14

Nicole Moisy ne peut pas accepter le poste de vice présidente puisqu'elle s'est engagée à refuser le cumul de mandat, elle a eu mon vote pour ça. Ce serait malhonnête de sa part



Commentaire de Electeur

23/09/2021 17:48:43

Le cumul des mandats serait d'être maire + conseiller départemental, régional ou député à l'AN.... Les représentants à l'agglo sont forcément des élus des communes qui en font partie, les "postes" sont liés. Il n'y a pas d'élections des élus de l'agglo par les citoyens et citoyennes lambda.



Commentaire de a electeur

23/09/2021 18:06:04

je comprends ce que vous dites, mais le poste de vice présidente serait un cumul de mandat, pourquoi ne laisserait-elle pas la place à un autre de sa liste, élu communautaire? il y en a des compétents. maire +vice présidente = cumul des mandats avec cumul des indemnités des 2 postes.



Commentaire de VLADY BOISSIN

23/09/2021 18:06:38

@@vlady boissin élu maire avec le fort soutien de LREM , qu il n a pas refusé....



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ