Dimance 05 Décembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Saumurois. Vaccination obligatoire : 99,3% des personnels médicaux vaccinés

Si certains centres hospitaliers totalisent de 1 à 2 % de personnels non vaccinés alors que la vaccination est obligatoire à compter de ce jour, les établissements hospitaliers du saumurois sont de bons élèves avec un taux de 99,3%.

IMG


« Sur nos 1 250 agents répartis sur les centres hospitaliers de Saumur et Longué ainsi que les 2 Ehpad de Saumur (n.d.l.r Gilles de Tyr et Antoine Cristal) et l'Ehpad de Montreuil-Bellay, nous affichons le chiffre de 99,3% de personnels vaccinés dont 98% en schéma vaccinal complet (n.d.l.r. Les deux doses) » se félicite Jean-Paul Quillet, le directeur. « Ainsi, nous avons 7 suspensions d'activité (sans rémunération), dont seulement 1 soignante (infirmière), les autres relevant des services administratifs ou techniques. J'ai accordé également 4 demandes de disponibilité. Des personnes qui n'avaient pas l'intention de se faire vacciner et qui avaient d'autres projets personnels ou professionnels. Au niveau des médecins, nous sommes à 100%, dont 2 certificats de contre-indication, qui vaut pass sanitaire. »

Par conviction plus que par obligation

Et le directeur de se montrer satisfait : « Je ne suis pas très étonné, car dès l'annonce d'obligation vaccinale du Président de la République le 12 juillet dernier, nous étions déjà à 72%. Depuis, il y a eu une bonne dynamique au sein des personnels, notamment des échanges et un accompagnement des personnes qui étaient encore hésitantes avec le corps médical. Aujourd'hui, la grande majorité des personnes vaccinées le sont par conviction et non par obligation ». Et de conclure sur une note très positive : «Il n'y a donc aucune interférence ou carence au niveau des soins. En plus, la 4e vague a été pour nous une vaguelette : nous n'avons plus de patients hospitalisés pour cause de Covid, cela nous permet donc de maintenir nos services et notre activité. »

11 commentaires :


Commentaire de Rassurant

15/09/2021 15:51:46

On peut continuer à les applaudir. 1 seule soignante manque à l'appel. Et tout ce tintamarre sur le risque d'arrêt des soins etc. Ah on aime bien dramatiser et créer l'angoisse en France.



Commentaire de Hors majorité donc

15/09/2021 17:01:13

Vacciné par obligation et non par conviction. Je n'ai pas besoin de pass dans mon quotidien. 9 tests PCR entre les 2 vaccins toutes les 48h réalisés sur du temps personnel et non récupérable alors qu'il s'agit d'une obligation de l'employeur afin de travailler. 1ere injection fait sur temps de congé après avoir réfléchi rapidement si je continuais dans le soin ou non. J'ai pleuré à la lecture de presse de Mr Quillet après l'annonce du 12 juillet. 1er Président de la République qui m'a fait pleurer, douter. Ma colère ne descend pas.



Commentaire de A hors majorité donc

15/09/2021 17:29:55

Et bien Soyez certain (e) que vous avez fait le bon choix pour vous vos proches et les patients. Celà dit je suis très surprise concernant les tests qui vous seraient exigés tous les 48 h.ils sont plutôt assez souples à 'hôpital et un test hebdomadaire est suffisant dès lors que la première dose est engagée. La loi d'ailleurs ne dit pas un test par 48 h mais par 72 h.



Commentaire de Très frustrant !!

15/09/2021 18:34:41

@ Hors majorité donc: Je vous comprends, ilest certain que ces démarches de vaccin, de tests, de pass sanitaire est de la fumisterie. Macron avait dit a la télévision " JE N'OBLIGERAIS PERSONNE A SE FAIRE VACCINER " mais avait , lui et les autres guignols de chercheurs , medecins ,d'épidémiologistes , .....etc , ont tellement baratiné le peuple qu'il a fallu se résigner surtout avec une menace....voir une exécution de perte d'emploi !!!!! Honte a ce gouvernement...... maintenant vous savez pour qui voté !!!! Si vous avez encore l'envie et le courage de voté !!!!!



Commentaire de PCR

15/09/2021 18:56:08

toutes les 48h pour le présenter le matin même, car on les reçoit via mail pas avant 8h...



Commentaire de Bagneulais

15/09/2021 21:33:46

Bonjour, J’invite à la relecture des declarations de Mr Quillet au lendemain de ”l’appel du 12 juillet”, le changement de ton est édifiant. Comment oser parler de vaccination par conviction alors que, par la loi, l’obligation vaccinale a été établi de fait pour certaine catégorie de salariés. J’invite Mr Quillet à aller au contact des 28% des agents non vaccinés au 12 juillet et leur demander si ils se sont fait vacciner par conviction.... moi, je suis convaincu que 100% de ceux-ci ne le sont pas.



Commentaire de Super

16/09/2021 07:58:22

Maintenant on pourra aller se faire soigner sans avoir peur de se faire contaminer par des agents..eux mêmes souvent contaminés par leurs proches ou des patients. Presque 100 % de vaccinés qui vont tous bien et idem pour 90% de la population saumuroise. Et bientôt la fin du passe sanitaire. L'ennemi c'est le virus .



Commentaire de Clair et cohérent

16/09/2021 08:37:34

Ce directeur,que l'on soit d'accord ou non,a toujours eu un discours clair sur ce sujet. Contrairement à des tas de personnes qui ont créé la confusion il a expliqué très tôt les règles et les risques pour chacun. Ensuite à chacun de décider et d'assumer. Il a été dans son rôle.



Commentaire de Jan Nez Mar

16/09/2021 09:09:50

Formidable tout le monde vacciné. On risque plus d'être contaminé par des infirmiers ou in firmieres comme cela c'est passé plusieurs fois.



Commentaire de @Jan Nez Mar

16/09/2021 15:54:39

Vous avez été contaminé plusieurs fois et vous êtes toujours vivant ? C’est incroyable ! Vous avez bien fait de ne pas choisir le vaccin Janssen, du coup…



Commentaire de Ah les 28 %

17/09/2021 08:12:16

Sur ces 28 % de non vaccinés en juillet une grande partie s'est précipitée pour avoir un RV dès l'annonce de Macron surtout pour pourvoir profiter des vacances aller au restaurant au ciné etc. Pas réellement de conviction pro ou contre le vaccin. Besoin d'être un peu "motivés" par des impératifs très éloignés de l'intérêt général et de la santé publique.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ