Vendredi 15 Octobre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Saumur. Un nouvel inspecteur académique sur la circonscription pour cette rentrée

Franck Breton vient d'arriver sur le poste d'inspecteur académique sur la circonscription de Saumur en remplacement de Noël Sabuco.

IMG

Franck Breton, le nouvel inspecteur académique de la circonscription de Saumur.


En cette période de rentrée scolaire, la circonscription de Saumur accueille un nouvel inspecteur de l'Éducation nationale. Franck Breton, arrive de Dunkerque dans le département du Nord où il a occupé le même poste durant 6 années. Auparavant, il a été durant 13 ans conseiller pédagogique sur une circonscription de Dunkerque et comme enseignant en région parisienne, avant cela encore. Il prend la suite de Noël Sabuco, parti en retraite. « Je suis arrivé dans le Saumurois par choix personnel. Mon épouse et moi souhaitions quitter le Nord, non parce que nous ne nous y plaisions pas, mais pour nous rapprocher de l'Indre-et-Loire d'où je suis originaire et où se trouve une partie de ma famille », explique-t-il. Il estime qu'il est intéressant « d'être confronté à différents secteurs durant sa carrière » et « compte bien rester en Saumurois quelques années. »

Les premiers jours sur le terrain

Pour ses premiers jours, l'inspecteur est allé à la rencontre des équipes pédagogiques de la circonscription à Saumur, Allonnes, La Breille-les-Pins ou encore Brain-sur-Allonnes : « C'est important pour moi de rencontrer les acteurs de territoire sur leur lieu de travail. Cela me permet ensuite de visualiser et de comprendre leur cadre de travail. Il me semblait par ailleurs essentiel de rencontrer les directeurs pour échanger avec eux sur les difficultés, les problématiques ou les attentes. C'est le meilleur moyen d'appréhender un nouveau territoire. Par ailleurs, j'ai pu échanger avec le DASEN (NDLR : Directeur académique des services de l'Éducation nationale) et mon prédécesseur sur les caractéristiques, les enjeux et le climat de la circonscription. Lors d'une prise de poste, on analyse le contexte. » Pour ce faire, Franck Breton peut notamment compter sur une secrétaire et deux conseillers pédagogiques qui connaissent bien le terrain.

Un territoire aux caractéristiques différentes

Le Maine-et-Loire et le Saumurois plus particulièrement ne présentent pas tout à fait le même profil que le Nord. « J'étais sur un territoire plutôt urbain avec plusieurs villes de plus de 100 000 habitants. La densité de population est importante et les disparités aussi. Dunkerque est également dans ce même schéma avec 80% de zones prioritaires et une pauvreté assez importante. Le Maine-et-Loire a globalement des indicateurs de niveau scolaire plus favorables. C'est un vrai enrichissement que de pouvoir travailler sur deux territoires différents », témoigne-t-il. La circonscription de Saumur, qui compte 35 écoles est caractérisée par une disparité dans les profils d'établissements. « On a une partie d'écoles « urbaines » sur Saumur, 13 établissements qui représentent environ un tiers, et des écoles « rurales » pour le reste. Ces dernières avec deux ou trois classes présentent un cadre de travail tout autre avec des enjeux différents des écoles de ville. Les écoles du Saumurois doivent également composer avec des fréquentations qui ne sont pas toujours régulières en raison de présence de populations non sédentaires, comme des gens du voyage ou des ouvriers saisonniers. Mais les équipes enseignantes connaissent désormais bien la chose et s'adaptent très bien à la situation », explique Franck Breton.

Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ