Vendredi 15 Octobre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Saumur. Un passionné revient sur l'histoire des fêtes saumuroises

Sur son blog Saumur Mémoires de Fêtes, Christian Percereau remonte le temps au fil des nombreuses fêtes saumuroises organisées par le comité des fêtes dont les activités se sont arrêtées en septembre 2020.

IMG


Le Comité des Fêtes de Saumur a cessé d'exister en septembre 2020 (relire notre article). Au début du mois de juin 2021, un Saumurois, Christian Percereau a décidé de faire revivre les grands moments de ce comité créé en 1946. Pour ce faire, il a créé un blog, « Saumur Mémoires de Fêtes », qui raconte l'histoire des fêtes de Saumur. Défilés fleuris, foires, groupe folklorique « la Perle de l'Anjou », les Géants, le festival des musiques militaires, le 14 juillet, les différents spectacles estivaux et bien d'autres temps forts aujourd'hui devenus des traditions saumuroises. Depuis le début de l'été, il publie des photos et vidéos de ces fêtes, qui font partie de ses souvenirs d'enfant, pour ne pas qu'elles tombent dans l'oubli et pour faire perdurer cette mémoire. Il faut dire qu'il connait bien le milieu pour avoir fait partie du comité saumurois pendant plusieurs années et pour avoir participé au carnaval de Cholet régulièrement. Pour remonter le temps, cet ancien instituteur se plonge dans ses propres archives, mais aussi dans celles du comité des fêtes. Un travail de titan pour répertorier méthodiquement, année après année, les grands événements.

À la recherche de documents

Cette semaine, Christian Percereau vient de mettre en ligne des archives du défilé fleuri du 1er juillet 1962. Le thème de ce défilé : Saumur et son histoire. « Probablement l'une des plus belles fêtes de Saumur avec la participation du Cadre Noir », selon le passionné. Un récit très complet et très documenté de 62 pages et 68 photos. Elles viennent compléter les autres images de défilés des années 50 ou 60 déjà publiées sur son blog. Autant dire que vous avez de quoi vous occuper et vous replonger dans ces fêtes. Christian Percereau est toujours à la recherche de nouvelles archives, n'hésitez donc pas à lui envoyer vos documents qui pourraient l'intéresser : « Si vous possédez des photos, des films, des extraits de journaux… merci d'en faire part dans « Laisser un commentaire ». Avec l'autorisation de leurs propriétaires, ces documents pourront être numérisés puis restitués. Tous vos témoignages – fabrication des fleurs, construction de chars, danseuses et danseurs, musiciens, reines, photographes, quêteurs, accompagnatrices et accompagnateurs, spectatrices et spectateurs… sont aussi précieux pour la mémoire de nos fêtes saumuroises. » Il indique également rechercher « des photos de l'incendie accidentel du char « les lavandières du Portugal » le 23 juin 1963. Ces photos ne figurent pas dans les archives du comité des Fêtes ».

Infos pratiques : Retrouvez le travail de Christian Percereau sur son site internet : https://saumurmemoiresdefetes.wordpress.com.

4 commentaires :


Commentaire de Quel gâchis !

05/09/2021 11:25:01

Quel gâchis d'avoir laissé disparaître toutes ces fêtes qui réjouissaient et unissaient les saumurois et également les fêtes de village dans de nombreuses autres communes. Tout cela au profit des petits écrans pourtant bien peu enclins au partage et aux connaissances. On se demande pourquoi les municipalités et leurs élus ont également jetés l'éponge, serait-ce ce siècle du chacun pour soit qui veut ça ?... C'est bien triste !



Commentaire de Souvenir

06/09/2021 08:04:31

Nos parents nous emmenaient tous les ans voir ce défilé fleuri. C'était la fête pour petits et grands. Il y avait énormément de monde. Les habitants des petites communes alentour faisaient le déplacement aussi. On était tous émerveillés. C'était un vrai travail d'artistes tous ces chars fleuris. Pas de photos malheureusement.



Commentaire de Pas saumurois

06/09/2021 15:55:27

Ces évolutions ne sont pas spécifiques à Saumur. Il y avait une tradition de bénévoles,jeunes ou vieux,qui donnaient de leur temps pour organiser et tenir les bals, foires , Défilés, majorettes. ...Les contraintes juridiques.financieres étaient moins fortes et les exigences de la population plus simples et compréhensives.Cela a disparu mais a été remplacé par d'autres thématiques organisées de manière plus "professionnelle" et plus coûteuses. Faut il toujours regretter le passé ?



Commentaire de THOR

07/09/2021 22:06:33

Ma belle-mère m'a raconté que, malgré les longues journées de commerçante( boulangerie-pâtisserie) avec les autres collègues ils fabriquaient à la main les fleurs en papier un ou 2 fois par semaine le soir, avant la date du défilé fleuri du quartier ! Maintenant, tout ce monde ne se fréquente plus, pas question de banquet annuel à l'hôtel BUDAN : celles les recettes comptent !!



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ