Mardi 28 Septembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Participez à l'enquête publique pour construire les Pays de la Loire de demain

Préparer très concrètement, dès aujourd'hui, les Pays de la Loire de demain : c'est l'objectif du Schéma régional d'aménagement, de développement durable et d'égalité des territoires (Sraddet). Vous avez la possibilité d'y contribuer en participant du 13 septembre au 15 octobre à l'enquête publique.

IMG


Attractivité et équilibre des territoires, mobilités durables, préservation des ressources naturelles et de la biodiversité, adaptation au changement climatique, transition énergétique… Ce schéma vise à dessiner à moyen et long termes les choix d'aménagement pour la région à l'horizon 2050. « C'est un projet d'aménagement régional au service des projets locaux » précise Maurice Perrion, conseiller régional délégué aux Politiques territoriales. « Très concrètement, par exemple, un des objectifs d'ici 2050 est de réaliser un programme ambitieux de rénovation énergétique des logements ».

Comment participer ?

À partir du lundi 13 septembre et jusqu'au vendredi 15 octobre, vous pouvez contribuer à ce schéma régional dans les lieux d'enquête (à l'hôtel de ville d'Angers pour le Maine-et-Loire), par courrier (à l'attention de la Présidente de la Commission d'enquête du SRADDET Pays de la Loire, à la Région des Pays de la Loire, Direction de de projet SRADDET, Direction Générale Adjointe des Territoires, de la Ruralité et des Politiques Européennes, 1, rue de la Loire, 44966 NANTES Cedex 9), par courriel (enquetepublique-sraddetpaysdelaloire@registredemat.fr) ou directement en ligne sur la plateforme dédiée.

Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ