Samedi 28 Mai
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

JO Paralympiques de Tokyo : 2 cavalières sur des montures de l'IFCE

Dans la compétition de para-dressage des JO paralympiques de Tokyo, deux cavalières seront au départ sur des montures de l'Institut Français du Cheval et après une préparation à Saumur.

IMG

Céline Gerny (à gauche) et Chiara Zenati (DR photo FFE)


Céline Gerny, Grade II, dont ce seront les 3è Jeux paralympiques, associée à Rhapsodie*IFCE (16 ans) et Chiara Zenati, Grade III, championne de France, déjà au départ des JO de Rio en 2016 sera associée à Swing Royal*IFCE (15 ans). Jeudi 26 août marquera le début des épreuves individuelles, par grades, à l'issue desquelles seront décernées les premières médailles. Le premier couple tricolore à s'élancer sur le rectangle de dressage seront, En grade II : Céline Gerny / Rhapsodie*IFCE à 17h12 (10h12 heure française).

Céline Gerny, 3è participation au JO

Agée d'à peine 30 ans, Céline découvre l'équitation à l'âge de six ans lors d'une séance d'essai avec le ticket sport, c'est le coup de cœur. Elle se voue à une carrière professionnelle. En 2001, elle se fracture la colonne vertébrale en chutant de cheval. Atteinte également à la moelle épinière, les médecins lui annoncent une paraplégie complète et définitive. Elle décide de ne pas abandonner ses rêves et se remet en selle cinq mois après son accident. Le contact des chevaux l'aide à surmonter son handicap, et lui donne la force de se battre. En 2004, elle intègre l'équipe de France de dressage handisport réussissant à mener de front sa passion et son métier d'institutrice.
En 2005, elle remporte deux médailles de bronze lors des championnats d'Europe, avec Jeudi d'Avril*Mili, un cheval qui lui est confié par le Centre sportif d'équitation militaire (CSEM) de Fontainebleau. Ensemble, ils participent aux Jeux paralympiques de Pékin en 2008.
C'est ensuite Ilico du Clotobie qui accompagne Céline au championnat d'Europe en Norvège en 2009. L'Ardennaise participe l'année suivante aux Jeux équestres mondiaux avec Bo VB, cheval de Philippe Célérier. Une blessure tient éloignée Céline des compétitions pendant deux ans.
En 2016, elle renoue avec le haut niveau, en prenant part aux Jeux paralympiques de Rio avec Flint, puis en 2017, au championnat d'Europe avec Landiro.
Depuis 2018, l'Institut français du cheval et de l'équitation (IFCE) lui confie Rhapsodie*IFCE, Vol de Nuit de Breve*IFCE et Belle de Jour*IFCE. Elle entend bien participer à ses troisièmes Jeux paralympiques en 2021.
A Tokyo, elle est accompagnée par l'Ecuyère du Cadre Noir Nadèje Bourdon qui entraîne et monte également Rhapsodie*IFCE en tant que « school rider » et par son groom Geoffray Podsiedlik qui s'occupe des soins de la jument.

Chiara Zenati, une ascension fulgurante


Agée de 18 ans tout juste, Chiara découvre l'équitation au Centre équestre de la Courneuve à l'âge de 6 ans. Très curieuse, son hémiplégie droite qu'elle a depuis sa naissance ne l'empêche pas de s'essayer à d'autres sports en parallèle. Elle décide de se consacrer au cheval et découvre la compétition en 2017 aux côtés de sa coach, Brigitte Rinaldi. Elle évolue à la fois en para-dressage et avec les valides. Les résultats ne se font pas attendre puisqu'elle est sacrée championne de France de para-dressage Club 2 en 2018 puis Club 1 en 2019 à Lamotte-Beuvron (41) avec Summerhill Boy.
Brigitte Rinaldi, qui développe le para-équestre au sein de La Courneuve, sentant le potentiel de son élève, en parle à l'équipe fédérale d'encadrement sportif. Fanny Delaval, conseillère technique nationale pour la discipline, sait que Swing Royal*IFCE, l'ancien cheval de José Letartre, pourrait correspondre à la jeune cavalière. L'entente entre les deux ne se fait pas attendre : Chiara et Swing brillent dès leur première échéance à l'occasion de la Master Class de Saint-Lô en novembre.
Chiara a rapidement découvert les internationaux début 2020 et il semble que la pression ne lui fasse pas perdre ses moyens. Elle se classe plusieurs fois 2e à Mâcon et Genemuiden (NED) avec des notes lui permettant de rivaliser avec les meilleurs.
Chiara et Swing semblent vraiment s'être trouvés. Le couple s'illustre à chacune de ses sorties et ne cesse de progresser. En janvier 2021 il signe une reprise jugée à 77,447 % lors d'une master class et se projette déjà vers les prochains Jeux olympiques.
Depuis 2019, la jeune fille a débuté une formation pour devenir animatrice assistante d'équitation (AAE) toujours à La Courneuve et envisage de passer ensuite son BPJEPS dans le but de travailler avec des personnes non valides.
Sélectionnés pour les Jeux paralympiques de Tokyo, Chiara et Swing Royal*IFCE sont entourés par l'Ecuyer du Cadre Noir Sébastien Goyheneix qui entraîne et monte le cheval en tant que « school rider » et par leur groom Geoffray Podsiedlik.

Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ