Mardi 30 Novembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Dossier. Covid-long : 10% des personnes infectées présentent encore des symptômes après 6 mois

Avec le recul que nous avons désormais sur l'épidémie de covid-19, nous savons que de nombreuses personnes présentent encore des symptômes plus ou moins lourds plusieurs mois après avoir été infectées. En cas de Covid-long, il est conseillé de consulter son médecin traitant.

IMG


Après une infection par la COVID-19, des symptômes et signes cliniques peuvent persister chez certaines personnes, qu'elles aient été hospitalisées ou non. Cela est loin d'être anecdotique et anodin. En effet, 50% des personnes infectées présentent encore un symptôme un mois après l'infection et 10% de ces mêmes personnes sont toujours affectées après 6 mois. Une personne est concernée par un COVID long si elle conserve des symptômes au-delà de 4 semaines après une infection à la COVID-19 sans qu'un lien puisse les relier à une autre pathologie. Ces symptômes, très divers d'une personne à l'autre, peuvent concerner tous les organes et se traduire, entre autres par des signes « généraux » : douleurs durables, faiblesses articulaires ou musculaires voire fatigue extrême, maux de têtes, gêne respiratoire, problèmes cutanés, anxiété, troubles du sommeil… Mais aussi par des signes neurosensoriels, au premier rang desquels l'anosmie agueusie. Cette perte de l'odorat et/ou du goût est parmi les troubles les plus fréquemment rapportés, y compris lors d'infections peu sévères sans passage à l'hôpital. Enfin, par des complications rénales, digestives, pulmonaires ou neurologiques, notamment à l'issue d'une hospitalisation en réanimation. Dans ce cas, il est frottement conseillé de prendre rendez-vous avec son médecin traitant.

Un réseau de professionnels post-covid

La Haute Autorité de santé (HAS) a publié en février 2021 des recommandations à destination des professionnels de santé. Parmi les thèmes abordés, le rôle central du médecin traitant, l'écoute attentive avec une prise en charge globale et personnalisée des patients, les éventuels traitements ou rééducation nécessaires. Il s'agit avant tout d'éviter l'errance médicale des personnes concernées, le recours à des traitements non adaptés, voire des hospitalisations non nécessaires. Face à des cas de symptômes prolongés de la COVID-19 trop complexes et nécessitant une prise en charge multidisciplinaire, le ministère de la Santé a mis en place un réseau territorial de cellules de coordination post-COVID qui viennent en appui des médecins traitants. Elle est composée d'une équipe pluriprofessionnelle : médecin généraliste, pneumologue, neurologue, psychiatre, cardiologue, kinésithérapeute… Le médecin traitant peut se tourner vers cette cellule de coordination post-covid soit pour avoir un avis médical, soit pour orienter les patients vers les spécialistes concernés et adaptés.

2 commentaires :


Commentaire de ATTENTION!

30/07/2021 17:35:48

Cela n'arrive pas qu'aux autres! Vaccinez-vous avant qu'il ne soit trop tard pour vous, pour vos proches et pour les autres! Aux complotistes anti-vaccins et anti-tout, savez-vous que des influenceurs, sans aucun scrupule, sont payés des fortunes par des personnes malveillantes afin de propager de fausses informations. Ecoutez la voix de la raison plutôt que ces personnages néfastes.



Commentaire de Superdeg

31/07/2021 09:06:06

Au départ il faut trouver un médecin traitant, et là c'est mission impossible!



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ