Samedi 27 Novembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

La CGT FAPT de Maine-et-Loire tacle Orange

Depuis plusieurs mois à Orange, "les techniciens du grand Ouest se retrouvent en sous-activité avec de moins en moins d'interventions en ayant cette étrange impression que le « réseau » n'est plus leur coeur de métier du fait de la politique de sous-traitance d'Orange." Le communiqué de la CGT Fédération des activités postales et de Télécommunications (FAPT).

IMG


« Ce sont tous les travaux neufs et plus des trois quarts de la maintenance qui sont maintenant réalisés par la sous traitance, et les conséquences sont là :
Les effectifs des équipes de techniciens en Bretagne, Pays de la Loire, Normandie, et Centre Val de Loire sont réduites à leur plus simple appareil, et leur activité continue de diminuer toujours plus. Pour « occuper » le personnel, Orange lui demande de sillonner les routes et le réseau, afin de relever des dysfonctionnements (poteaux cassés, câbles décrochés, etc. …) non pas pour créer du travail au sein d'Orange, mais dans le but d'alimenter prioritairement l'activité des entreprises sous-traitantes. De fait, la charge d'activité des sous-traitants est en forte augmentation, ce qui ne leur permet pas d'assurer un travail de qualité.

Par conséquent, la qualité de service et la satisfaction clients sont en chute rapide (-14% sur la direction Orange Grand Ouest). Chez les techniciens, se sont installés des sentiments de mal être, de travail empêché et d'inquiétude sur leur avenir professionnel. Ils se posent des questions sur le sens donné à leur métier, leur savoir- faire et leurs compétences.
Le personnel Orange comme celui des entreprises sous-traitantes sont les variables d'ajustement au service d'une politique de réduction des coûts (qui n'apparaît pas sur les factures des clients et des usagers) et au mépris de ceux qui ont été « Les héros du réseau » comme aimait les appeler la direction lorsqu'elle avait besoin d'eux en ces temps de crise sanitaire.

Ils sont tous les victimes directes de cette politique de « dumping social » (bas salaires, sous-traitants de sous traitants, non reconnaissance des compétences, perte des savoir-faire…). Le travail est là, il y en a pour tout le monde : A date, ce sont près de 20 000 installations fibre et 4 900 dépannages sur le réseau historique (cuivre) qui sont en souffrance rien que pour le Grand Ouest. Pourtant, Orange a les moyens matériels et budgétaires de renouer avec la qualité et la satisfaction.
Cela n'est malheureusement pas sa priorité, trop occupée à rechercher des gains de productivité pour satisfaire les appétits financiers de ses plus gros actionnaires. La vision financière d'Orange est plus forte que l'intérêt des clients, des usagers et des personnels.

Depuis plusieurs années, la CGT revendique la ré-internalisation des activités à Orange en intégrant l'ensemble des salariés des télécommunications dans ses effectifs, avec des droits et garanties de haut niveau. »


4 commentaires :


Commentaire de Superdeg

20/07/2021 17:44:53

C'est dur de faire grève lorsqu'il n'y a pas de travail



Commentaire de François

20/07/2021 18:33:46

Et nous on attends encore cette fibre qui n'arrive JAMAIS 🤬🤬🤬. Du boulot il y en a.



Commentaire de Externalisation ????

20/07/2021 18:38:36

Malheureusement c'est un peu partout.....!!!!! Et ceux après les salariés sont les abonnés qui en subissent le fonctionnement d'incompétence, déjà que cela dure depuis 4ans , je me pose la question si je dois rester chez Orange.



Commentaire de La sous traitance d'orange.

21/07/2021 13:37:39

Je connais un hameau de St Hilaire St Florent où la fibre a été installé dans la rue de ce lieu mais pas pour les deux dernières maisons. D'après les dires des installateurs, ce n'était pas prévu et à priori, elles ne seront jamais raccordées à la fibre. Bravo la sous traitance, aucune jugeote ni initiative pour remédier à cette erreur d'orange.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ