Dimance 28 Novembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Saumur. La vente de CBD explose, de nombreux magasins ouverts en quelques mois

Suite à l'autorisation officielle par le gouvernement de la vente de cannabidiol, les magasins ont fleuri sur l'ensemble du territoire, y compris dans des petites villes comme Saumur qui compte de nombreux commerces proposant du CBD, un produit proche du cannabis, mais légal.

IMG

Non il ne s'agit pas de la dernière saisie de la police de Saumur mais bien de fleurs de CBD, tout à fait légales.


Depuis quelques semaines, les magasins proposant du Cannabidiol (CBD) fleurissent dans la ville de Saumur. Ils sont 8 à proposer des produits contenant cette substance (la liste ici). La vente de CBD, a récemment fait débat concernant sa légalité en France. Le gouvernement a récemment tranché sur la question et a autorisé la vente de ces produits, ce qui explique cet essor très récent et particulièrement important. En France, c'est bien le THC (Tétra Hydro Canna Binol) qui est interdit à la vente, substance que l'on retrouve dans le cannabis. Il est nécessaire de distinguer le CBD du THC. Le CBD, quant à lui, est issu de la plante de chanvre dont la culture est autorisée en France. Les produits au CBD sont le résultat de la découverte des effets bien-être reconnus de cette molécule du chanvre, plante jusqu'ici réservée à un usage industriel. Le cannabidiol, étant dépourvu d'effets psychoactifs, est donc légal tant que le taux de THC contenu dans les produits reste inférieur à 0,2%.

Que dit la loi française concernant la vente de CBD ?

En France, il est interdit de présenter les produits à base de cannabidiol comme un médicament doté de vertus thérapeutiques. Ils sont considérés comme des compléments alimentaires. Il n'est pas non plus autorisé d'en faire une publicité à ce titre auprès des consommateurs, notamment de patients. Seuls les pharmaciens ont le droit d'informer les acheteurs sur les propriétés thérapeutiques du cannabidiol. Dans la mesure où les risques de la consommation de CBD durant la grossesse sont encore peu connus, par précaution, il est déconseillé d'en consommer durant la grossesse et l'allaitement. La vente de produits au CBD est interdite aux personnes mineures, de moins de 18 ans. Les fleurs de CBD ne sont pas destinées à être fumées et il est interdit de faire la promotion du cannabis. Les choses ont été assouplies et encadrées à partir de novembre 2020, puis encore un peu plus en juin dernier, avec l'autorisation à la vente des fleurs de CBD.

Du CBD entre les pâtes et la camomille

Cet assouplissement de la législation a permis l'essor considérable des magasins de CBD, y compris dans les petites communes comme à Saumur ou encore Thouars. Seedhi, situé entre les ponts à Saumur, est le premier à s'être lancé dans l'aventure au début de l'année 2021. La gérante Marion Arneault explique : « C'était un projet que nous avions depuis un moment, mais nous avons attendu que la vente soit vraiment encadrée et totalement légalisée. Nous voulions proposer un ensemble de produits naturels, y compris autre que du CBD, même si cela représente 90% de nos ventes. » À côtés des pâtes, des sacs et des infusions, elle propose de nombreux produits autour du CBD : Fleurs, huiles, gélules, tisanes, boissons, produits pour cigarettes électroniques… Autant de formes différentes selon les usages et les effets recherchés. « Nous avons un public qui ne connait pas forcément le produit, mais qui vient se renseigner et qui recherche un moyen de calmer son anxiété, son stress ou encore pour soulager des douleurs, articulaires notamment », détaille Marion Arneault.

Une alternative légale au cannabis ?

Une clientèle que retrouve également Olivier Gomes dans son magasin CBD Industry, route de Rouen, ouvert au 1er juillet. « Notre clientèle est très variée, j'ai même eu une personne âgée qui recherchait de quoi soulager des maux. Nous précisons toutefois que nous ne sommes pas une pharmacie, mais le CBD peut malgré tout apaiser. On a aussi une clientèle de personnes qui souhaitent arrêter le cannabis pour ne plus avoir à subir les effets psychotropes et les taux de THC de plus en plus importants. Le CBD peut être une alternative naturelle, légale, même si les effets ne sont toutefois pas les mêmes. C'est une sorte de passerelle pour ressentir l'apaisement sans les effets négatifs. » Le CBD est donc très proche du cannabis, mais avec un taux de THC réglementé. Pas toujours évident cependant de faire la différence : « L'odeur et l'aspect des fleurs sont absolument similaires. C'est pour cela que je les vends dans des sachets fermés avec le ticket de caisse. En cas de contrôle cela permettra de prouver qu'il s'agit bien de CBD et que c'est légal. Toutefois, il est drôle de voir que dans l'esprit des gens, cela semble être un produit interdit. Ils s'étonnent de trouver des fleurs comme celle-ci à la vente, ils cachent parfois les sachets comme-ci cela n'était pas légal », souligne Olivier Gomes. Le produit se trouve également sous diverses formes dans son commerce : fleurs, résine, huile… « Le format dépendra vraiment de l'usage et du profil de l'acheteur. Cela rend le contact avec le client encore plus riche pusqu'il y a cette part de pédagogie à avoir », indique-t-il.

« Des effets encore peu connus »

La Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives tempère toutefois et rappelle : « Les autorités réitèrent d'ores et déjà leurs avertissements concernant les effets potentiellement nocifs de la molécule de CBD, encore peu connue. Elles signalent en outre les risques sanitaires liés au Δ-9-tétrahydrocannabinol (THC), molécule classée comme stupéfiant, que sont susceptibles de contenir les produits issus du chanvre. Elles appellent à la plus grande vigilance concernant les modes de consommation de ces produits, notamment la voie fumée, dont la toxicité est avérée. Par ailleurs, il est rappelé que les produits contenant du CBD demeurent soumis au respect des dispositions législatives françaises. Les publicités en faveur de produits contenant du CBD ne doivent pas entretenir de confusion entre le cannabis et le CBD et faire ainsi la promotion du cannabis. Cette pratique est susceptible de constituer l'infraction pénale de provocation à l'usage de stupéfiant. »


7 commentaires :


Commentaire de bellavita

15/07/2021 18:31:07

Après recherche approfondie : AUCUNE preuve scientifique reconnue d'un quelconque bienfait apporté par le CBD, RIEN ! Mais des rumeurs à n'en plus finir, et des témoignages controversés, notamment en ce qui concerne le fameux remède à l’anxiété, insomnie, stress : du vent, mais juteux ?



Commentaire de don quichotte

16/07/2021 07:08:10

fumer tue , mais juteux. la bio écologie coute tellement chère a ces représantants de commerce.



Commentaire de Antoine

16/07/2021 11:49:04

8 boutiques pour une petite ville comme saumur ...? c'est à se demander si cela ne sert pas de couverture pour autre chose ! les petites villes de province sont très appréciées depuis quelques temps, ou alors la majorité des saumurois sont des shootés .............



Commentaire de Vous avez raison Antoine

16/07/2021 15:13:12

Cela est bizarre en effet toutes ces boutiques qui poussent comme des champignons de Paris à Saumur! Après des contrôles, cela ne va certainement pas durer. D'ailleurs, qui a donné l'autorisation pour ces ouvertures de commerces?



Commentaire de Serpico

18/07/2021 09:24:14

Arrêter donc de vous lamenter,quand on voit les dégâts que fait le pinard, la clope et tout cela en vente libre même pendant le confinement...... alors une tisane de CBD ne peut pas faire grand mal.....



Commentaire de @Serpico

18/07/2021 13:15:03

On verra. On connaît les dégâts de l'alcool et de la cigarette, c'est vrai mais on ne connaît pas encore ceux du CBD. L'avenir nous le dira sûrement...



Commentaire de Boutikette

18/07/2021 15:29:58

On se fait bien injecter un produit inconnu contre le virus alors un peut plus un peut moins de saloperie dans le corps qu elle importance du moment que ça en enrichit quelques uns



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ