Mercredi 28 Septembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Météo du jeudi 8 juillet. Bons résultats scolaires, 19 euros de récompense en Pays de la Loire

S'il est un domaine qui mérite récompense à nos yeux, c'est sans aucun doute les bons résultats scolaires. Tandis que certains parents valorisent la note obtenue, d'autres couronnent l'effort accompli. Cependant, pour nombre d'adeptes de la politique de la carotte, une question se pose infailliblement : comment motiver son enfant et lui donner une tape dans le dos pour un travail bien fait ? Alors que les vacances scolaires estivales commencent aujourd'hui, Pixpay, la carte de paiement des 10-18 ans co-pilotée par les parents, nous éclaire sur le sujet via une étude.

IMG


Depuis l'application Pixpay, les parents peuvent envoyer des missions à leurs adolescents. Les missions envoyées sont variées : aide aux tâches ménagères, service rendu, comportement remarquable... Parmi les missions envoyées depuis l'application Pixpay, 11% sont en rapport avec la scolarité. Dans cette catégorie, 62% des missions sont des carottes : elles visent à motiver l'ado à obtenir une bonne note ou à faire ses devoirs. Près de 23% sont des récompenses et ont à cœur de récompenser un bon bulletin de notes ou la réussite du trimestre.

14€ pour une bonne note, 38 pour un bon bulletin

Les « missions scolaires » sont les mieux rétribuées : 14€ en moyenne pour un travail rondement mené (contre 6€ en moyenne pour les missions liées aux tâches ménagères).Bien entendu, toutes ne se valent pas. Si bien faire ses devoirs rapporte environ 10€ aux ados, décrocher une bonne note coûte 14€ aux parents. Saint Graal parmi les graals, rapporter à la maison un excellent bulletin scolaire : la récompense s'élève alors à 38€ en moyenne.

Le brevet des collèges valorisé

Il est toutefois une mission qui a une place à part : le brevet des collèges (près de 4% des missions éducation), épreuve particulièrement symbolique dans la vie des collégiens. La récompense est à la hauteur de l'enjeu : l'élève modèle qui a de bons résultats au brevet des collèges peut espérer toucher la coquette somme de 63 euros !

Les montants varient selon l'âge et le genre

Tous les adolescents ne sont cependant pas logés à la même enseigne. Assez logiquement, la récompense sonnante et trébuchante tend à croître à mesure que l'ado avance en âge : si pour les 10-12 ans, elle tourne autour des 12-13€, elle s'élève à 30€ pour les ados de 15 ans, et même à 42€ pour ceux de 17 ans. Filles ou garçons, là encore, ce n'est pas la même histoire. Quand un garçon peut espérer 21€ pour une mission scolaire, une fille ne peut en attendre que 19€.

Et selon les Régions

C'est en PACA, Nouvelle Aquitaine, Occitanie et Auvergne-Rhône-Alpes que les parents sont les plus généreux, avec 27-29€ en moyenne par mission, et en régions Bretagne, Grand Est, Bourgogne-Franche-Comté et Normandie qu'ils le sont le moins, avec des montants allant de 12 à 18€. En région Pays de la Loire, les adolescents sont en moyenne rémunérés 19 €. Une motivation financière peu efficace, puisque seuls 32 % des ados de la région Pays de la Loire accomplissent les missions que leurs parents leur donnent.

La politique de la carotte : entre succès et échecs

Il y a quelques grandes réussites, gratifiées comme il se doit : ainsi, un ado a reçu 50€ pour un 20/20, et un autre 60€ pour un 15 de moyenne au deuxième trimestre. En revanche, pour d'autres ados, le défi n'a pas été couronné du succès escompté, même si le jeu en valait la chandelle. Un ado s'est vu proposer la somme rondelette de 300€ en échange d'un 15/20 au brevet blanc de mathématiques : mission avortée. Un autre s'était vu promettre 1000€ en contrepartie d'un 20/20 de moyenne générale : caramba, encore ratée !

Quitte ou double

Pour motiver leurs enfants à bien travailler à l'école, des parents ne manquent pas d'imagination. L'un d'eux a par exemple soumis à son ado le challenge suivant : « À chaque note au-dessus de 10/20, tu as de l'argent. À chaque zéro, je reprends le double de l'argent donné. » L'histoire ne nous dit pas si l'élève au cœur vaillant a terminé l'année riche ou à sec.

Les missions insolites

La fonctionnalité « missions » de Pixpay donne décidément lieu à des défis ou situations pour le moins insolites et cocasses. Petite sélection :
- Cher payé : « Ne pas pleurer pour les devoirs » pour... 20€
- Mal payé : « Avoir un 22/20 » pour... 1€
- Mozart en herbe : « Si tu travailles correctement tes devoirs, si tu répètes ta musique violon et piano, peut-être que tu auras un versement de 10€ ponctuel... il me faut des preuves !! »
- Youtubeur : « Préparer ton allocution pour ta vidéo Youtube d'ECJS sur le Coronavirus avant jeudi 13h », pour 3€
- Voleur mais pas trop : Un ado pique le téléphone de ses parents et valide la mission : « Faire mes devoirs », pour... 1€

Côté météo

Le beau temps a décidément bien du mal à arriver. Demain matin, le ciel sera une fois encore gris et nuageux, même s'il devrait rester sec. Il fera 13 degrés. Dans la journée, le mercure atteindra 21 degrés, loin des normales de saison. Le ciel se dégagera, même si des nuages persisteront localement. La soirée sera plus ensoleillée et il fera 19 degrés.

Matin


Après-midi


Soir


1 commentaire :


Commentaire de Mauvais système

08/07/2021 13:50:41

Le meilleur moyen est d'expliquer à l'enfant que c'est son avenir qui se joue et qu'il travaille pour lui. Evidemment le féliciter à chaque bon résultat et dans le cas contraire lui expliquer ses erreurs et l'encourager encore plus à faire mieux. Et deux ou trois fois par an faire plaisir à son enfant. L'argent n'est pas la solution. Quand l'enfant travaillera, son patron ne lui donnera pas un euro de plus chaque jour pour le travail accompli.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ