Dimance 28 Novembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Saumurois. Une descente de la Loire en paddle pour alerter sur les dangers environnementaux

Kévin Maugrain, un orléanais natif de l'Anjou, va descendre la Loire d'Orléans à Saint-Nazaire en paddle du 8 au 30 juillet. Son objectif : le défi sportif et alerter sur l'environnement fortement impacté. Il fera escale le 20 juillet à Saumur.

IMG


Kévin Maugrain, un quarantenaire orléanais, s'est lancé un défi un peu fou, celui de rallier Orléans à Saint-Nazaire, par la Loire, en stand-up paddle. Du 8 au 30 juillet, il descendra le fleuve depuis sa région d'adoption jusqu'à l'Océan Atlantique en passant par sa région de naissance : l'Anjou. Ce projet est pour lui un défi personnel : près de 400 kilomètres en autonomie, seul et à la seule force de ses bras, le tout en bivouac. « C'est aussi une aventure que je souhaite partager pour lui donner du sens et la rendre plus belle. C'est ce que m'a enseigné l'expérience que j'ai acquise auprès de celles et ceux que j'ai eu la chance de côtoyer en tant que bénévole au sein des centres sociaux de ma ville. » Un défi auquel il compte également donner une dimension sensibilisatrice. « Depuis que je pratique le paddle, je me rends compte chaque semaine un peu plus de l'urgence climatique. La Loire souffre plus que jamais de la sécheresse en période estivale. Les espèces végétales et animales sont impactées et voient leur environnement durement affecté. La Loire, c'est un peu comme le fond de mon jardin (imaginaire), le coin de ma rue, mon quartier. Pas besoin de faire des kilomètres pour voir « notre maison brûler ». C'est aussi au niveau local qu'il est urgent d'agir », explique-t-il.




« Échanger avec les jeunes et témoigner de la nécessité d'agir »

Kévin Maugrain compte donc s'arrêter dans plusieurs villes tout au long de son périple pour sensibiliser, les jeunes notamment, aux nécessités écologiques. « Je suis sensible à l'engagement des jeunes en faveur de notre planète, comme l'ont illustré les récentes mobilisations de la jeunesse mondiale des dernières années. C'est dans le même esprit que j'entreprends ce projet. Pour témoigner de la nécessité à agir ; pour échanger avec les jeunes sur l'urgence écologique au plus près de notre environnement quotidien ; pour recueillir leur parole, leurs idées et les initiatives qu'ils ont déjà engagées dans leurs quartiers ; et peut-être pour porter plus haut leurs mots et leur exigence citoyenne auprès des acteurs adultes qui détiennent les clés économiques, politiques et environnementales devant le défi qui nous fait face. » il rencontrera donc les jeunes dans une douzaine de structures ALSH, centre sociaux, espaces jeunesse, notamment à Chinon le 19 juillet avec des jeunes du CLACC, à Saumur le 20 Juillet avec la SCOOPE et le 21 juillet à Saint-Mathurin-sur-Loire avec des jeunes de l'ALSH. A chaque étape, la rencontre se concrétisera par des échanges puis un atelier en collaboration avec les animateurs locaux. Quelques-unes des actions retenues par les équipes d'animation locales et les jeunes : jeux et quiz, initiations canoë et paddle, collecte de déchets, fabrication de nichoirs à oiseaux pour un jardin partagé, atelier cuisine zéro-gaspi, soirée film-débat, atelier photographie nature en gabarot, etc.

Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ