Lundi 03 Octobre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Histoire locale. Retour sur la Préfecture de Maine-et-Loire

La préfecture de Maine-et-Loire est située dans le centre-ville d'Angers sur la place Michel Debré. Un bâtiment aujourd'hui partagé avec le conseil départemental. Il s'agit là du parfait exemple d'appropriation d'un ancien bâtiment conventuel. Voici un petit retour sur l'histoire de ce bâtiment et par ce biais de la préfecture plus globalement.

IMG


L'abbaye Saint Aubin a été fondée en 530 par l'évêque Saint germain de Paris, sur l'ordre de Childebert, fils de Clovis. Elle est devenue abbaye bénédictine en 966. Au cours des siècles, d'innombrables travaux de restauration et d'agrandissement, n'ont cessé de ponctuer la vie de l'abbaye, devenue propriété de l'État depuis la révolution. Lorsque l'Assemblée constituante décrète la confiscation des biens du clergé, l'abbaye n'est pas vendue car son agencement la rend adaptable à l'usage administratif. C'est ainsi que le 28 juin 1790, l'abbaye perd son caractère religieux et est déclarée siège de l'Administration départementale. L'église est transformée en salle de réunions, des gradins y sont établis et l'autel est dissimulé par un mur. En 1793, au cœur de la guerre de Vendée, l'abbaye se voit transformée en dépôt militaire. Trois ans plus tard, le département négocie l'acquisition de l'ancienne abbaye Saint Aubin avec l'État. En 1825, la ville d'Angers décide d'aménager la rue Dauphine (actuelle rue des Lices), ce qui repousse une nouvelle fois les limites historiques de l'ancienne abbaye. Au milieu du 19ème, les salles et salons subissent d'importantes modifications afin de faciliter l'occupation de l'ancienne abbaye pour les missions préfectorales.

Un peu d'histoire…

1790 : Organisation du territoire français en départements, districts, cantons et communes. Chaque Conseil de département compte 36 membres + un directoire de 8 membres.

1800 : Le Département est placé sous l'autorité du Préfet.
Constitution du 4 novembre 1848 : Suffrage universel pour tous les scrutins, y compris pour la désignation des conseillers généraux.

Loi de décentralisation du 2 mars 1982 : Suppression de la tutelle administrative de l'Etat et transfert du pouvoir exécutif aux Conseils généraux. Ils deviennent des collectivités territoriales de plein exercice.

2004 : Deuxième étape de la décentralisation qui affecte de nouveaux champs d'action aux Conseils généraux : transfert des routes nationales, recrutement et gestion des personnels techniques des collèges et des routes, gestion du RMI et du fonds de solidarité pour le logement (FSL)…

Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ