Samedi 04 Décembre
Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
VIE DE LA CITÉ

Saumur. L'avenir du collège Yolande d'Anjou surveillé de près par les parents et les syndicats

Alors que le dossier du collège Yolande d'Anjou à Saumur semblait s'être calmé, celui-ci vient de ranimer les passions. La semaine dernière l'association de parents d'élèves a réagi au refus de dérogation d'une dizaine de familles.

IMG


Le débat sur l'avenir du collège Yolande d'Anjou est relancé, et ce à quelmques jours du scrutin des Départementales (20 et 27 juin). Pour rappel, en 2019 le Conseil départemental et l'éducation nationale souhaitaient un regroupement des établissements saumurois Yolande d'Anjou et Benjamin Delessert, en vue du premier. Face à cela, une levée de boucliers de la part des associations de parents d'élèves et de syndicats (relire nos articles sur le sujet). Depuis le collège Yolande d'Anjou vit une situation difficile, puisque rayé de la carte scolaire, les familles qui souhaitent y mettre leurs enfants doivent demander une dérogation pour intégrer l'établissement. Une situation administrative plus complexe, mais qui fonctionnait jusqu'à maintenant.

Des dérogations refusées

La semaine dernière, l'association de parents d'élèves « Sauvons Yolande d'Anjou », déjà très active lors de l'annonce de la volonté de fermer le collège, a alerté sur des refus de dérogation. « Nous réactivons sauvons Yolande d'Anjou suite à l'annonce ce mardi 8 juin de refus de dérogation. Le DASEN avec le soutien du département souhaite fermer une classe de 6e. Il apparait que 35 élèves sont déjà inscrits, et que 9 enfants à minima ont vu leur demande de dérogation refusée. Nous savons également que des familles de militaire arrivent en juillet et souhaitaient mettre leur enfant à Yolande. Nous n'avions pas détruit les pancartes, et nous ne cèderons pas cette fois encore... Les syndicats enseignants sont en ordre pour agir, nous, parents, nous devons également nous serez les coudes. Faisons savoir à nos élus en campagne notre détermination et particulièrement à ceux qui voulaient la fermeture », défendent-ils. Les parents regrettent cette « baisse artificielle des effectifs pour justifier la fermeture. »

Après des échanges les dérogations acceptées

Ils décident alors d'échanger sur le sujet avec le DASEN de Maine-et-Loire (directeur académique des services de l'éducation nationale) et le maire de la ville, Jackie Goulet. Cela semble avoir porté ses fruits, puisque les parents indiquent ce vendredi 11 juin : « Nous venons d'apprendre que toutes les dérogations viennent d'être acceptées. La raison du refus n'est pas encore connue. Une investigation va être nécessaire. » Ils comptent bien rester très attentifs et vigilants sur le sujet et demandent toujours à ce que le collège revienne dans la carte scolaire et retrouve un fonctionnement classique.

7 commentaires :


Commentaire de Conseil départemental

14/06/2021 13:47:46

Mme damas et Mr Hamon conseiller départementaux on vote l’une pour la fermeture et l’autre abstention pensez y Les élu saumurois doivent défendre les intérêts des saumurois et là on en est loin



Commentaire de Tommy Shelby

14/06/2021 18:11:59

Mme Damas n'a jamais défendu le saumurois, mais elle n'est pas la seule, les autres élus départementaux ont aussi voté pour la fermeture Mr Bertin et Mme Seyeux. Sachant qu'ils ont aussi tous votés pour la fermeture des Tourelles, on voit bien le tableau. Ils veulent juste faire plaisir à C.Gillet. Une seule chose, il faut qu'ils soient tous battus aux départementales, car ils n'ont rien fait pour le saumurois mais réclame quand même un nouveau mandat, mon choix est fait, ET VOUS ?



Commentaire de @Tommy Shelby

14/06/2021 18:53:07

Bien d'accord avec vous. Damas/Hamon (au département) et G.Pierre (à l'agglo) n'ont rien fait pour défendre les dossiers des Tourelles et Yolande d'Anjou, défendre et trouver des solutions pour le Saumurois. Comment peuvent ils se présenter en occultant ces faits ? Mon choix se portera sur d'autres candidats qu'eux (et pas les extrêmes), candidats qui mettront un coup de renouvellement dont nous avons tant besoin, tant ces gens bien en place n'écoutent plus les citoyens depuis si longtemps et qui vivent d’indemnités et non d'un vrai travail (en plus d'être élu).



Commentaire de Lili

14/06/2021 20:48:41

Bravo Continuer le combat pour faire vivre les écoles publiques à Saumur. Pensez à l'avenir.le confinement a créé des inégalités au niveau scolaire. Des classes de 28 à 30 ne sont pas des effectifs pour amener vers la pédagogie bienveillante et la réussite scolaire. Il faut maintenir Yolande danjou. Bravo



Commentaire de @Tommy Shelby

14/06/2021 21:14:58

Tellement d'accord avec vous, une fois en place, que la place est chaude et confortable (et peut être pérenne et payante) ils mettent leur priorité ailleurs que leurs vocations ! Confiance, confiance, quand on ne t'a plus.....



Commentaire de Superdeg

15/06/2021 08:07:18

Il faut transformer ce collègue en maison de retraite, y a plus de jeunes à Saumur, et regrouper les collèges. Ah! J'avais oublié il faudra faire 25 mn de marche à pieds pour certains....



Commentaire de IL FAUT GARDER LE COLLEGE YOLANDE D'ANJOU

15/06/2021 09:24:27

On ne va pas faire du collège Delessert une usine! C'est impossible. Il faut garder un certain bien-être dans les lycées et écoles. Il serait contre-productif de réunir tous les effectifs dans un seul lieu.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 


Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité ? 600...

 

 


Créez votre article ! ICI



PUBLICITÉ
PUBLICITÉ